• La Rédaction

    Des chiffres du CoVID et surtout, du Complotisme

    En Israël 85 à 90% des hospitalisations concernent des personnes entièrement vaccinées.

    Et parmi les patients hospitalisés pour une forme sévère de CoVID, la proportion monte à 95%.

     

    C’est clair, maintenant ?  Qui complote ?  

     

     

    Merci à Breizh-Info    Clic

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Émission hyper-intéressante d’Yves-Marie Adeline, qui fut plusieurs fois notre invité et dont les ouvrages ont été présentés.

    L’émission porte sur les institutions, matière majeure s’il en est, et notre actualité étant d’appeler à un renouveau total des institutions françaises, il n’était plus à propos que de vous proposer l’écoute de cette émission.

     

    Regarder l’émission


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Une ambiance bon enfant et des moyens d’organisation pour une journée de mobilisation toujours en hausse significative.

    C’est dans plus de 150 villes de France qu’ont été lancés des appels à manifester aujourd’hui pour la liberté.

    En dehors du fait que de très nombreuses pancartes montrant que les manifestants ne sont pas dupes au sujet de la manipulation des chiffres on doit supposer qu’ils ne le sont pas non plus de la dangerosité des vaccins même si la majorité des slogans dénoncent la dictature, 

    « Je suis restauratrice pas vigile » (au passage nous reviendrons dans les prochains jours ; bonjour les vacances ; sur ces sondages mis en avant par la Droite selon lesquels la priorité des Français serait la sécurité, et qui sont du flan)

    Globalement la tonalité qui se dégage des actes et des mots de ces manifestations nous satisfait car ils ont ciblé - ce qui est rare voire inédit dans les précédents mouvements sociaux - les enjeux centraux : la liberté, et son équivalent le refus de la dictature, et la tranquilité affichée et déterminée des manifestants pourrait enfanter et nous l’espérons, un mouvement de plus grande ampleur.

    En tous les cas les termes sont placés, le terrain est délimité, c’est clair, « nous sommes en guerre » affichait cette pancarte, rappelant la formule de Macron de l’an dernier, alors que Macron s’enfonce encore par ses propos du jour. Ajoutons qu’avec les chiffres annoncés par le pouvoir sur le nombre des manifestants il se déconsidère encore plus si cela était possible.

    D’autres indices pourraient nous pousser à l’optimisme. En dehors de ces manifestations sans heurts entre des composants si différents qui vont d’un Florian Philippot déterminé et qu’il faut saluer, jusqu’aux piliers de (l’ex) vraie-Gauche en passant par divers mouvements chrétiens, les gens depuis ces jours-ci ne parlent que de ce qui se passe. Il n’est question que de Macron.

    Il va sans dire que la validation par le Conseil Machin (au moins un journaliste a écrit l’autre jour " Validation par les Sages", il n’était sans doute pas réveillé) prouve s’il le fallait que les institutions ne défendent plus les Français. 

    Oui, il vaut mieux attraper le virus, et le vaincre, plutôt que recevoir une piqure qui vous tuera ou vous rendra infirme.

    Oui, on a pu mourir dans les premiers temps du CoVID du manque de crédibilité des politiques dont nous ne voulons plus. Mais ce manque total de crédibilité sauvera des vies.

    Critiquer les institutions est nécessaire mais n’engage à rien. Proposer d’autres institutions solides est plus difficile, et cela, nous le pouvons. Votez pour notre sondage.

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Du choix de l’action

    Les manifestations auxquelles participent les bonnes volontés sont inutiles, malheureusement, quant à interrompre une situation. Tout au plus servent-elles à signaler que nombreux sont ceux qui réagissent et sont lucides, ce qui décidera peut-être des gens qui se posent des questions. Mais ensuite ? Respectons ceux qui accomplissent ces efforts, mais tournons-nous vers d’autres applications

    C’est toujours le manque d’appréciation des véritables enjeux ou des implications de ces enjeux qui a été le handicap insurmontable des milieux qui y participent. Il rejoignent ainsi, dans l’attitude, le mouvement de dilution vers l’inutile des syndicats, qui canalisent, depuis des années dans leurs revendications, les forces vives de la Gauche. Une fois qu’on a battu le pavé, on rentre content chez soi. Trois petits tours et puis s’en vont. 

    Ah, non, décidemment, le Français n’est pas un guerrier. 

    Ces figures de l’inertie et de la soumission qui ont imprégné depuis des générations les mentalités ont fait leur œuvre : catholicisme mal compris et subi ; esprit militaire ; respect de l’autorité... ; respect du flic, un des ersatz les plus blafards du syndrôme de Stockholm ; culte du chef, et autres balivernes du même toc... ont réduit un peuple à des colonies de limaces existentielles dont le réflexe le plus vif reste de ne pas franchir même d’un orteil la ligne jaune.

     

    La situation sanitaire est telle, mais non pas comme elle nous l’est présentée par les miradors du Système, cette situation est telle, tant de gens qui meurent autour de nous et nous ne dirons pas ici aujourd’hui ce que nous savons, que nous ne devons pas réserver pour l’avenir les solutions les plus sûres. La plus douce de ces solutions est d’implanter des grèves multiples sur son lieu de travail, même au sein de toutes petites entreprises. Pas facile, c’est vrai. Faisons jouer la clause de conscience et le droit de retrait, et sans donner d’explications.

    Bien qu’il existe un reset mondial... ceux d’en-haut ont besoin de notre travail, et l’économie n’est pas si forte, même pas forte du tout, et elle ne les pas encore assez enrichis... Du moins pas tous. Le piège serait de croire qu’en raison de ce reset et de sa véritable signification, il serait inutile de bloquer l’économie.

    Faisons sauter l’économie !

    La vraie résistance n’est pas d’arborer un pin’s. Cessons de faire tourner l’économie. Un des seuls moyens peut-être de surseoir.

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Gardez votre or

    Depuis des années, des comptoirs ou boutiques de rachat de bijoux, spécialement, des bijoux en or, ont essaimé un peu partout.

    De la publicité apparaît régulièrement pour vous "débarrasser" de votre or.

    Si vous possédez des bijoux en or, même très simples, s’ils ne vous sont plus utiles pour l’instant, gardez-les.

    Vous pouvez les faire transformer chez un bijoutier, pour qu’ils soient au goût du jour par exemple ou pour qu’ils prennent une autre forme. L’important, c’est de conserver votre or. Toute économie saine s’appuie sur des valeurs, pas sur des déclarations virtuelles aussi fraîches mais moins solides que le vent, sur lesquelles repose désormais l’économie du monde.

    Si vous vous délestez de cette monnaie d’échange de base, elle ne sera pas perdue pour tout le monde. Afin de ruiner la France, ceux qui ont tenu le pouvoir ont diminué au fil du temps les stocks d’or. Après avoir supprimé l’étalon-or auquel de Gaulle tenait tant.

    Mais comme il n’existe aucun complot, n’est-ce pas ? Ne pas donc chercher à relier des évenements qui ne concernent plus le citoyen. Toute ressemblance avec les événements innombrables de l’histoire contemporaine ne sauraient se rattacher les uns les autres ni être jugés par des citoyens ordinaires que vous êtes.


    votre commentaire
  • La Rédaction

    La tuile Pécresse

    L’exercice de communication auquel s’est livrée Madame Pécresse est excellent. A nous de faire que cet effort ne soit pas suffisant.

    « Je suis candidate à la présidence de la République pour restaurer la fierté française. » La ficelle est si grosse que même, on ne pourrait se pendre.

    Chirac avait fait le coup, et tant d’autres. En fait, elle veut croquer d’emblée une partie de ceux qui lorgnent vers Le Pen, de ceux qui l’ont déjà choisie, et profiter de la fracture Zemmour à Droite... Ne sont-ils pas rusés, tous ?.. Si la fierté, disons-le mal placée, n’était pas le thème favori de la Droite la moins métro ou uberpolitique, on pourrait dire la moins gender-fluide, Madame Pécresse qui ne semble pas portée sur le sentiment ne pêcherait pas de ce coté-là dont elle se soucie comme d’une guigne.

    « Je veux remettre le pays en ordre. » En voilà une jolie déclaration ! Au moins, les beaufs de l’espèce combative, une part de ces lumineux français si moyens à l’esprit corsetté façon républicaine, vont se trouver joyeux ! Ça va ravigoter leurs jambes molles et leur hausse d’adjudant ! Tout est là, en fait, pour résoudre les problèmes ! On se demande comment on n’y a pas songé plus tôt ! De la démagogie qui ne se dénonce pas, là, et là, ce n’est plus populiste....

    « Les Français ne veulent pas du duel Macron-Le Pen. » C’est tout-à-fait vrai ! Si l’on dit comment ce duel annoncé a été si bien préparé : par tous les amis politiques et para-politiques de la déclarante ! Ceux dont elle vient et dans l’erreur desquels elle a baigné, et à laquelle elle a contribué! Donc, et inutile de le dire, pour quitter le piège, elle a pensé à elle-même.

    « Je suis plus réformatrice qu’Emmanuel Macron et j’ai plus d’autorité que Marine Le Pen. »

    Et Macron de livrer cette réflexion : Le pire c’est que c’est vrai. 

    Il y a un os, et de taille, il y en a même deux. Une loi mathématique interdit d’additionner des tomates et des carottes. En langage courant, on ne peut comparer que ce qui est comparable. Madame Pécresse n’ayant pas gouverné le pays, sa déclaration d’intention d’être plus réformatrice repose sur du vent, sur la naïveté des Français devant les promesses en général. Et pour ce qui est de la réforme... attention danger Force 15 ! Ça ne concernera pas le chaos administratif ni l’étouffoir juridique, garantie de survie du système, la prétention de la candidate ne peut concerner que le sociétal... C’est là qu’il faut avoir peur, vingt fois plus qu’avec sa consœur Marine. Qui n’est pas la Nitouche que plein de cathos aveuglés veulent encore voir. Voudrait-on réformer, (pour tout le reste), on le sait, c’est impossible !

    Et pour l’autorité, se vouloir plus dure que Marine Le Pen... Pécresse signifie le pire abouti du pire, l’ultime phase qui piquera les Français comme des papillons sur une planche de naturaliste. Ce n’est pas s’avancer que de dire qu’idéologiquement, elle se trouvera dans sa norme !

    Espérons encore que les Francais auront assez d’instinct pour ne pas tomber dans le piège de cette executive woman à cœur froid, qui porte les ambitions de reconquête de ceux qui ont enfanté le pire depuis 95, et qu’ils la repousseront. C’est ça, la fameuse fenêtre d’opportunité : c’est le moment de négocier, sans illusion, mais de négocier, pour gagner du temps, avec une Marine Le Pen plus gironde, car elle peut gagner, et de lui imposer des limites drastiques. Qu’elle les respecte ou non, ensuite, n’est pas la question.

    Dites-le, faites-le dire.

    Avec Madame Pécresse ce ne sont plus des os, c’est tout un squelette.


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Notre sondage

    Notre sondage vient de paraître et il sera diffusé au long des mois. Il vise les institutions françaises et il est simple : 

      - Voulez-vous changer les institutions françaises en profondeur ? Trois réponses possibles, oui, non ou peut-être.

    Pour y participer, rendez-vous ci-dessus à l’intérieur du bandeau de cette rubrique.

     

    La suite de nos articles entre Minuit et 2 heures tout-à-l’heure.


    2 commentaires
  • La Rédaction

     

    Au sujet des faux vaccins, c’est-à-dire, prétendus vaccins (il n’y a pas de vaccin dans le cas de maladies qui se soignent comme le covid actuel) qui malgré leur nom ne sont pas des vaccins mais des produits issus des " thérapies géniques " (pour Pfizer et Moderna) , les langues se délient. Mais les forces du silence et de la falsification manipulatoire sont si disproportionnées que les voix les plus véritablement autorisées ne parviennent pas au grand public scotché, vissé devant sa télévision.

    De nombreux accidents ont été enregistrés après l’emploi des dits vaccins. Par exemple, des consignes "d’en haut" ont été données dans certaines villes où cela a pu être constaté (Bourges sous toutes réserves et à vérifier), seuls les problèmes de thromboses devaient être signalés ! (Et notre article cité en bleu plus bas)

    On vient de parler hier (lundi) de l’article d’un sociologue indiquant que mille morts étaient répertoriés ! Nous ajoutons, en plus des morts déclarées comme provenant d’autre cause ! On a parlé de cet article, surtout car il était publié sur un blog hébergé chez Mediapart. Mais les langues se délient, l’observation individuelle fait son chemin et un nombre incalculable mais de plus en plus fort de Français se rendent comptent que quelque chose ne va pas...

    L’étude officielle concluant qu’il existe un risque très grave pour les femmes enceintes est effrayante. Toutes, ou presque, celles piquées dans les premiers mois ont perdu leur bébé (ils diluent les chiffres avec celles piquées au troisième trimestre) et pour ces dernières ils restent très vagues sur l’état de santé des bébés ce qui en dit long. Songer à ce qui se passe en Israël...

    Dans les autres pays, on enregistre les mêmes effets gravissimes, et... la même application des pouvoirs publics et sanitaires-officiels à les masquer... Chacun concluera ce qu’il faut conclure.

    Nous redisons que les "autorités sanitaires" ne peuvent être et par définition ne sont pas crédibles ni "habilitées"... on se croit dans un cinéma futuriste dont le futur est devenu le présent réel ! Se convaincre que l’ordre des médecins n’a d’autre principe que d’organiser une certaine vie de la profession, comme le fait un syndicat, non se constituer en "Autorité" et pourquoi pas en église !

    Rappelons-nous du Sang contaminé !

    Pour se souvenir que l’association Pouvoir Politique - Médecine officielle d’État avec ses paravents administratifs, est insupportable et malsaine et ne pouvait aboutir qu’à la répression.

    Plus près de nous, ce sont ces intérêts "politiques" médicaux... qui ont porté leur influence pour obtenir la suppression des remboursements de médecine homéopathique, d’ailleurs contre l’avis de la majorité des Français, une fois encore, et ce, étrangement, quelques semaines à peine avant l’enclenchement de "l’ère CoVID" ! Comme s’il fallait faire place libre à la seule médecine des lobbies de pensée et pharmaceutiques... avant le début de cette nouvelle ère !

    (Sur cette guerre contre l’homéopathie, Journal Le 1 de cette période)

     

    Allez sur Rumble, sur Vérité-Covid-19... que l’on nous asignalés par exemple, et il y en d’autres...

    Relire notre article CoVID-19 Précautions et à savoir pour se protéger du virus y compris de ses variants, seraient-ils des crocodiles-zombies mega-puissants de l’avenir !

    La santé, c’est vivre sainement, et ça commence aussi par jeter son poste de télévision (ce qui permet en outre de priver l’État d’une source de revenu obtenu par racket) ainsi que les pouvoirs politiques. 

     


    votre commentaire
  • Le Loup et son mystère  -  Christophe Levalois

    Le courrier du livre  ;  3 juin 2020    ;   200 p.;  18€.

    Le Loup et son mystère  - Christophe Levalois

     Ci-dessus Photo Actu.fr

    Le Loup et son mystère  - Christophe Levalois


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    « La république, c’est comme la syphillis : quand on l’attrape, on se fait sauter le caisson, ou on tente de vivre avec. »

     

                                                           Maréchal Lyautey

     

     


    1 commentaire