• Naissance d'une reine  -  Isabelle Rivère

    Fayard ;   paraîtra le 25 mai 2022 ;   180 p.;   15 €.

    Extrait de la présentation : Alors qu'Elizabeth II va fêter le soixante-dixième anniversaire de son accession au trône, ce court récit retrace l'enchaînement des événements entre le 6 et le 15 février 1952, date des funérailles de George VI. Elizabeth, 25 ans, et son époux, le prince Philip, ne s'attendaient pas à être « appelés » si tôt. La vague qui les emporte entraîne avec elle leur famille, leur entourage. Derrière la charge historique et dramatique des faits prennent vie les portraits de femmes et d'hommes confrontés brutalement à des traditions et des enjeux qui les obligent autant qu'ils les dépassent.

    Isabelle Rivère, (...) est la seule journaliste française à avoir été autorisée par le palais de Buckingham à suivre Elizabeth II pendant plusieurs années, à rencontrer ses proches et ses équipes. Son livre Elizabeth II, dans l’intimité du règne, a été réédité en 2020 par Fayard dans une version augmentée.

    RoyautéNews : Isabelle Rivère a été journaliste à Point de Vue.

    Naissance d'une reine  -  Isabelle Rivère


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Nous l’avons dit, nous y reviendrons : nous soutenons sans réserves Vladimir Poutine et la Russie. La volonté du chef de l’État russe de tenir à distance le cancer OTAN ne peut, ne doit que rassurer les européens de l’Ouest qui ne veulent pas demeurer otages de la première puissance voyou du globe, qui fomente partout guerre et coups d’État depuis des décennies, qui déstabilise la sécurité économique et financière du monde et impose ses volontés à travers les institutions européennes qu’ils ont forgées et dont les Peuples ne veulent pas : de qui s’agit-il ? Des États-Unis!

    Cet article et les autres s’inscrivent dans notre vision pragmatique : envisager les perspectives de survie, contribuer à permettre que ceux qui vivent puissent subsister, se survivre, après les folies irresponsables de ceux qui dirigent. La menace ne date pas du 24 février et n’a pas pris racine avec les opérations d’Ukraine. « L’Ordre International » a placé le monde depuis des années sous tutelle de toutes les manières, et sur les plans politique et économique, en cessation de paiement, ainsi que sous un risque fulgurant de catastrophe environnentale et d’effondrement généralisé, cumulant tout les maux.

    S’il n’y avait que cela, on considèrerait à juste titre que, même s’il n’existait pas de dictature à l’échelle mondiale, appuyée de ses antennes locales, on subirait déjà une insupportable et totale dictature par les risques démentiels que nous fait supporter cette espèce nuisible qui rassemble ceux de la scène politique, et les factieux qui s’activent à des tâches moins visibles, ou opèrent dans l’ombre.

    Pour revenir au thème de cet article, celui-ci ne se fonde pas sur le risque à dessein mis en avant par les médias blêmes, les médias de propagande qui l’utilisent pour attaquer Poutine et faire de lui le coupable d’un conflit nucléaire. Même si cette issue rendue possible par les actes et les propos, destinés à envenimer la situation, de tous ceux que nous venons de citer et qui ont intérêt à la guerre, hypothèse à prendre en compte et il faut se prémunir, hypothèse dont Poutine ne veut pas.

    Ce risque de conflit nucléaire existe par toutes les raisons qu’il se produise, et d’abord, par lui-même.

    _______

     

    Sur Internet, source non consultée, contenu mis en avant (comme tous les contenus officiels de propagande) : « Quelle iode en cas d'accident nucléaire ? Les comprimés d'iode préconisés en cas d'accident nucléaire, dosés à 65 milligrammes (mg) (50 mg d'iode), sont pour la plupart fabriqués en France par la Pharmacie centrale des armées. Le laboratoire français Serb dispose également d'une autorisation de mise sur le marché pour ce médicament depuis novembre 2021.18 mars 2022 »

     

    Internet, même type de contenu,  indique en outre qu’on peut se procurer des pastilles d’iode auprès d’une pharmacie en fournissant une pièce d’identité... On en revient toujours au même. Chantage, flicage, et abus de pouvoir, de nouveau !

    Reporterre indique qu’il y a eu une forte demande en pharmacie, en France, depuis le début des événements d’Ukraine. Leur article souligne à juste titre que la prise d’iode par précaution est « inutile, et au pire, dangereux. »

    L’avis de RoyautéNews. RN 2 et la Rédaction

    Les pharmacies actuellement cherchent à freiner tout ce qui est bon pour la santé.

    50mg (milligrammes : millièmes de grammes, donc cela fait 50.000 microgrammes) c'est énorme, l'apport quotidien recommandé est de 150µg (microgrammes). Reste à savoir si c'est biodisponible. Mais a priori c'est à prendre uniquement en cas d'accident (centrale) ou de bombardement nucléaire, pour saturer la thyroïde en iode non radioactif, et éviter qu'elle absorbe de l'iode radioactif. C'est toujours bon à avoir chez soi cependant. Attention, l’iode tache. Les Granions d'iode en ampoules sont très bien mais chers ! Les moules, les fruits de mer en général, et le jaune d'œuf en principe, contiennent de l'iode.

    Si on n'a pas de problème de thyroïde on peut en prendre une tablette, puis une autre deux jours après, le corps l'élimine. Attention, l’iode tache (y compris l'urine), et c'est indélébile.

    Il faut éviter de prendre de l’iode avant le bon moment. Parce que précisément, on ne sait pas quand passe la partie du nuage concernée. Même à proximité.

    Si on en a pris "trop tôt", la thyroïde n'est plus tout à fait emplie au moment du passage du nuage nucléaire chargé d’iode radioactif mais il s'en fixe beaucoup moins que si on en prend "trop tard" parce qu'alors, potentiellement la thyroïde était presque dépourvue d’iode au moment du passage et on en fixe énormément. Mais si on est sujet à certains problèmes de thyroïde, l'excès d'iode (une tablette) peut amener des désordres graves.

    S’informer, si possible, si l’on est en déséquilibre thyroïdien, pour connaître la présence d’iode radioactif à proximité avant d’absorber des capsules d’iode.

    Un militaire, spécialiste en techniques de survie, et dont nous vous reparlerons très certainement, indique que, « lors d’une frappe nucléaire, des radionucléides sont disséminés dans l’espace, parfois sans la présence d’iode radioactif ». D’où une nouvelle raison de se tenir informé si l’on a capacité de communiquer.

     

    Accessoirement notre article de 2013 sur l’iode ( Clic )


    votre commentaire
  • La Rédaction    ©RoyautéNews tous droits réservés

    Canonisation du Bienheureux Charles de Foucauld

    Aujourd’hui Dimanche, ce matin, le Pape François a proclamé à Rome l'entrée du Bienheureux Charles de Foucauld parmi les saints célébrés par l'Église.

    Le Père Charles de Foucauld était considéré comme une figure légendaire, et comme un saint avant d'être béatifié en 2005 par le Pape Benoit XVI.

    Deux français, le Père Charles de Foucauld et Marie Rivier, fondatrice des Sœurs de la Présentation de Marie, ainsi que César de Bus [1], qui vivait aux XVI et XVIIe siècles, et qui n’était pas français quoi qu’en ait dit la presse, ont été canonisés lors de la même cérémonie ainsi que sept autres Bienheureux.

    Certains catholiques considèrent que les canonisations effectuées depuis un certain nombre d’années ne rassemblent plus les critères qui étaient préalablement requis. Dans le cas de Charles de Foucauld, on se trouve devant une sainteté admise par l’évidence de sa vie, qui est bien connue, à laquelle s’est récemment ajoutée la reconnaissance d’une guérison obtenue après qu’on lui ait adressé des prières, guérison qui satisfait la condition minimale requise pour que sa cause soit entendue aujourd’hui. 

    Charles de Foucauld de Pontbriand appartient à une branche de sa famille qui s'était établie en Lorraine quelques générations auparavant, après avoir quitté le Périgord.

     

    Orphelin dès l'âge de trois ans de mère et de père, il sera élevé avec sa sœur par leur grand-mère paternelle, qui mourrra peu après, puis par leurs grand-parents maternels, le Colonel de Morlet et son épouse.

    Saint-Cyrien, puis Officier de Cavalerie, dès lors il passe plusieurs années de sa jeunesse dans une vie dissolue.

    Puis il quittera l'Armée et s'engagera dans une expédition personnelle dangereuse, au Maroc, dont il devient l'un des explorateurs. Il se liera avec des âmes d'élite, telles la prestigieuse figure du Colonel Henry de Castries, l'explorateur de l'Ouest marocain, et à Lyautey.

    Charles de Foucauld est le premier à s’être familiarisé avec les traditions Touareg, les étudiant en profondeur, et si on le considère à juste titre comme linguiste pour son premier dictionnaire Touareg-Français, on doit lui attribuer aussi la qualité d’ethnologue.

    Entre temps, il s’était converti, pui il deviendra ermite au désert. Sa spiritualité aura une profonde répercussion, avant la Première Guerre, qui inspirera profondément l’islamologue Louis Massignon, l’un des précurseurs du dialogue inter-religieux, et plus tard Raoul Follereau, dont la Fondation se consacra au soin des lépreux.

     

    Charles de Foucauld est assassiné en 1916, à Tamanrasset, dans des conditions confuses, sur fond de troubles divers opposant les populations sahariennes à l’occupant français.

     

    ©RoyautéNews tous droits réservés

     

    1. César de Bus n’appartenait pas à "la noblesse romaine" quoi que le déclare Wikipedia. 


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

     

    Tant que la guerre militaire globale n'est pas encore lancée, tant que l'effondrement économique et financier annoncé depuis au moins une décennie n'est pas encore survenu, il faut conserver un espoir à toute épreuve tout en se préparant. Profitons du beau temps !

     

    Nous ne le dirons jamais assez, si, pour l'instant il n'est pas possible, pour ceux qui ne reconnaissent pas l'état des choses, de l'empêcher d'agir, il reste possible d'annihiler son action : se tenir hors de portée de sa nuisance !

    Bien évidemment, les politiciens  qui vous paraissent les plus sains, mis là exprès, ne le sont pas et ils déploient le même effet que tous les autres : vous occuper à des efforts inutiles...

    Sauvez les vôtres, sauvez-vous, et par là-même vous contribuerez enfin puissamment à sauver l'ensemble de la société. Restons sourds aux sollicitations du Système : refusez la carte d'identité sur téléphone... refusez de fournir vos coordonnées téléphoniques à des inconnus, c'est-à-dire d'abord, à tous les commerçants qui vous les demandent, pharmacies en tête... Jetez la télévision... Puis refusez de régler la taxe audiovisuelle ! Avant de faire plus !

    Refusez d'effectuer par internet vos démarches administratives... renvoyez les formulaires de l'administration qui ne sont ni signés, ni datés... C'est illégal, en plus que d'être abusif. Pour ce qui est de la légalité, ils s'en moquent...

    Prenons un tout petit exemple encourageant : l'administration avait supprimé, il y a quelques années, pour raisons idéologiques (consistant à imposer la dictature du Genre) le Mademoiselle... beaucoup de gens ont même crû que mademoiselle était interdit... ce qui n'est pas possible sinon dans une dictature comme la république française.

    Mais après de nombreuses protestations, et, nous le supposons,  après que beaucoup de gens aient continué d'utiliser cette appellation qui leur convenait, certains formulaires administratifs ont fait réapparaître le Mademoiselle!

    N'oubliez pas de supprimer votre Espace Santé si vous n'avez pas effectué la démarche vous permettant de vous opposer à son ouverture. C'est prévu, même si le moyen n'est pas fourni ! Nous en reparlerons.

    L'État n'a pas à s'immiscer dans les affaires privées, et la Santé est une affaire personnelle. On l'a assez vu durant le Mensonge Covid.

    Ecrivez à vos maires, en groupe (lettres collectives de pétition) pour exiger que les arbres ne soient plus taillés avec la "taille chat" ! Ce genre de taille fait mal aux arbres... Elle est imposée, contre l'avis de tous les connaisseurs, dans le but de laisser filtrer les ondes de la 5G...

     

    Appliquez ce programme, il est plus efficace qu'une colonne ce chars contre le Système !

    Qu'il s'agite, qu'il étouffe... L'important est que sa nuisance ne parvienne pas aux individus que nous sommes.

     

    Le 12 mai 2022 :

     

    Le gouvernement vient d'annoncer la suppression de la redevance télé. Se concentrer alors sur les autres redevances, les autres impôts, les autres taxes. Certaines associations professionnelles réclament la fin de la vignette verte pour les voitures, ainsi que la suppression de l'attestation d'assurances, mais là, il faut être prudent : s'il s'agit d'une énième ruse pour centraliser l'existence d'un individu sur un même document, et tout ce que cela suppose, c'est non.


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Soyez prêt. Juste au cas où.

    Image trouvée sur le Net

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Une attitude que ne suivent, que ne conseillent jamais aucun parti, aucun de leurs chefs, dont la Droite dite patriote etc. Le vote de combat.

    Un seul organe, qui pourtant n’est pas partie prenante dans cette cuisine électorale, escroquerie grandeur nature à l’échelle d’un pays qu’est le vote, a conçu ce principe du vote de combat qui n’est pas le vote-sanction habituellement dénommé, que l’on exerce contre un gouvernement déplaisant, mais un vote ciblé, personnel, indépendant de l’appartenance du candidat, c’est RoyautéNews.

     

    Cette attitude, pour ceux qui votent, est de pas suivre aveuglément les consignes ou les intérêts des états-majors des partis... Au contraire, les électeurs de ces courants, surtout de Droite nationale agissent tout comme les moutons, ces autres eux-mêmes, dont ils se moquent à longueur d’année. Vu que leur qualité de raisonnement...

     

    Un vote de combat, c’est empêcher la réélection d’un élu, notamment d’un député (donc, cela concerne surtout le second tour, mais dans certaines situations, le premier tour aussi).

    Pour enclencher ce mécanisme destiné à produire un effet pratique et profond sur l’état politique, de longue durée, il faut un bon nombre d’électeurs pour fragiliser les forts candidats se représentant, forts personnellement ou collectivement, qui sont souvent les plus mauvais. En touchant tous les députés qui ont voté des textes dont le qualifiant se termine par « cide ». On a le choix. 

    Cela signifie : pour les élections législatives (mais le même principe doit s’opérer lors des autres scrutins) privilégier tout candidat qui a voté contre une mesure liberticide, ou tout candidat nouveau, même macroniste (!), face, par exemple, à un député PS ou LR qui aura voté pour une de ces mesures tuant la conscience humaine. ( Nous tâcherons de procurer la liste des députés qui ont le plus sombrement failli ). La sanction des actes, commis par les uns, l’avertissement aux autres que leurs actes rencontreront sanction électorale, et qu’ils ne seront plus protégés par les automatismes pervers du système. 1  

     

    Pour nous le vote est non seulement inutile quant à modifier les équilibres pré-déterminés, mais il est nuisible car il participe aussi bien à cette tromperie anti-démocratique du vote qu’à la République dans tout ce qu’il y a de plus odieux de son mensonge. Seulement, il existe ceux qui votent, et ceux-là, nous devons tenter de les influencer à travers leur choix, tout en n’oubliant pas de leur rappeler que le vote est certes corrompu, mais ils devront finir à terme par s’apercevoir eux aussi que le vote, faussé par nature, reste inutile même s’il n’était faussé désormais dans ses résultats et plus encore ces dernières années.

     

    Ici c’est l’attitude de l’électeur qui est visée.

    Devenir, par le biais de l’élection, à défaut, pour l’instant, d’autre contre-pouvoir existant, le juge transversal d’un état de fait politique, écrasant, systémique. Ne plus voter pour des ensembles, des partis, mais instaurer de fait le discernement de qualité, en outre, s’exerçant par définition sur toutes les tendances représentées. 

    Il est insupportable que les déçus s’obstinent à suivre, après chaque défaite, soit, les consignes de ceux qui les ont menés une fois de plus à l’échec, soit une "stratégie" quelconque destinée à sauver les prébendes ou les meubles d’un parti... En cela, sans parler du reste, la cuisine minable des partis de Droite nationale est semblable aux autres.

    Pour revenir à notre idée RoyautéNews, dans le vote-sanction ciblé, ce qui doit être recherché est doublement, l’intention utile du votant qui entend opérer un contrôle moral, et bien sûr, le résultat pratique de barrage du scrutin. Barrage personnel, barrage sanction sur résultats !

     

     

    1. Un avantage, très annexe, de notre procédé est de limiter le nombre des mandats effectués par les mauvais députés, puisqu’un député français se trouve indéfiniment à charge du contribuable par la retraite de 8 500 euros qu’il reçoit après trois mandats consécutifs ou non.


    votre commentaire
  • La Rédaction

    C’est trop beau, et nous n’avons pas encore visionné l’émission sinon quelques minutes et nous allons continuer. Déjà, plus tôt, en début de soirée, apercevant sa sortie, nous avons décidé d’en parler. Nous rangeons exceptionnellement le silence devenu le nôtre vis-à-vis de TVLibertés qui produit tout et son contraire, et favorise une synthèse en vrac et en détail de toutes les âneries de la Droite nationale. Ne se place pas sous notre critique,  son très excellent journal télévisé.

    Mais ce que dit Baptiste est tellement énorme que... c’est ce que nous pensons et avons dit depuis longtemps ! Ce qu’il annonce est déjà paru il y a un certain temps (le 11 avril clic) et nous l’avions vu passer, mais ce soir cela fait l’objet d’un Zoom sur TVLibertés.

    Nous ne suivons que très modéremment les contenus personnels de Baptiste sur ses propres canaux, et dont la qualité est variable mais là n’est pas la question. Nous apprécions beaucoup ses interventions dans les médias une fois que les réseaux les répercutent.

    Baptiste Marchais est un des rares personnages publics, de Droite, Droite assumée, et ayant une influence utile. Ce qui serait contradictoire, s’il n’était pas nouveau, indépendant... on le lui souhaite !.. et s’il n’avait pas surgi voici quelques mois dans la sphère médiatique sans être un homme politique.

     

    Pour lui, le Peuple français mérite de disparaître. 

     

    Pour nous, cette disparition s’est déjà effectuée depuis longtemps et au long d’une succession de phases mortelles, faisant que le cadavre est froid. 

    C’est ici, et c’est à voir maintenant. D’ailleurs il ne se borne pas à cette conséquence. Il signale aussi : « Si la France renaît... ce sera dans le sang ! ». 

    Nous expliquerons peu à peu, à quels domaines s’applique pour nous ce raisonnement. 

    Il ne le sait pas, mais cet axe de raisonnement, que le Peuple français mérite de disparaître, et à la condition de quelques préalables explicatifs, est à la source, entre autres et par exemple, de notre opposition farouche à une monarchie en France, ou à notre jugement sur la Droite bonne à tuer. Et qu’il convient d’éliminer.

    En cela aussi, en plaçant sous haute radiation toute une zone de notre perception et en exerçant, comme nous le faisons depuis des années, un jugement lucide impliquant des conséquences, ce que ne font jamais pour leur part les personnages politiques, Baptiste Marchais renverse la table !

    Rendez-vous ici car nous ne promotionnons pas Tuyau, la plateforme agressive Youtube diffusant des contenus idiots et dangereux et qui censure ceux qui pensent autrement.

    Ici !     puis dirigez-vous vers le Zoom Maintenant c’est ici ! 


    votre commentaire
  • Les Trois Glorieuses   -   Daniel de Montplaisir

    La révolution de 1830 démystifiée ;

    Perrin ;     17 févr. 2022 ;   320 p.;    22€.

    Présentation officielle :   Les "Trois glorieuses" démystifiées.

    Depuis 1789 et après avoir vu se succéder huit régimes politiques et autant de Constitutions, la France de la Restauration croyait, depuis 1815, avoir touché au port. Apaisé, le pays commençait à jouir d’un réel bien-être : la Charte octroyée par Louis XVIII garantissait des libertés publiques rénovées ; l’économie connaissait une phase d’expansion sans précédent ; le royaume, ayant enfin pansé les plaies des guerres de l’Empire, avait retrouvé son premier rang en Europe et son influence dans le monde. Le nouveau roi, Charles X, monté sur le trône en 1824, alerte, généreux et séduisant, semblait promettre une ère de paix et de prospérité, que déjà la littérature romantique saluait avec enthousiasme.
    Puis, peu à peu, les choses se détraquèrent. Des vents mauvais commencèrent à souffler contre un gouvernement qui, outre quelques maladresses, resta aveugle aux forces montantes décidées à l’abattre, non en vue d’améliorer le sort des Français mais simplement pour prendre le pouvoir et en faire profiter un clan depuis longtemps à l’affût.
    C’est ainsi qu’instrumentalisé par celui-ci, le peuple de Paris, en trois journées d’émeute, les 26, 27 et 28 juillet 1830, renversa un trône que l’on croyait indestructible. Le nouveau régime, issu des barricades, eut à cœur de se justifier en édifiant la mythologie des « Trois glorieuses » afin de camoufler sa confiscation de la révolution.
    Le présent ouvrage apporte un éclairage original et souvent inattendu sur les événements de cette période, sur leurs causes profondes et sur leurs conséquences. Il décrypte les ressorts du remplacement d’une aristocratie traditionnelle et trop solidaire de son passé par une ploutocratie opportuniste et évolutive. Il tente enfin d’expliquer la permanence d’un certain « syndrome » révolutionnaire français, dont on remarquait encore les traces en mai 1968 ou, plus récemment, avec le soulèvement des « gilets jaunes ».

    Les trois Glorieuses   -   Daniel de Montplaisir

     


    votre commentaire
  • Benjamin Constant    -   Léonard Burnand

    Perrin  ;    17 mars 2022 ;    380 p.;   23€.

    Présentation officielle :   La Liberté faite homme.

    A la fin de sa vie, Benjamin Constant déclarait : « Je veux qu’on dise après moi que j’ai contribué à fonder la liberté en France. » La postérité ne lui a pourtant pas rendu suffisamment justice, célébrant plutôt le romancier d’Adolphe, chef d’œuvre pionnier de l’autofiction, que le combattant inlassable de « la liberté en tout », selon son expression. Né en 1767 à Lausanne dans une famille protestante d’origine française, orphelin de mère dès sa naissance, il mena une existence vagabonde à travers l’Europe, où il se fit remarquer aussitôt par la puissance de son esprit et son extraordinaire facilité d’expression, ainsi que par ses amours erratiques et ses dettes de jeu. En 1795, formant avec Germaine de Staël un couple exceptionnel et orageux, il s’engage en politique. Par la plume et par l’action, sa ligne ne variera jamais : conjurer la tentation totalitaire par un gouvernement représentatif équilibré et garantissant toutes les libertés, celle de la presse comme celle des Noirs. C’est pourquoi il s’opposa vivement à l’Empire autoritaire puis à la Restauration réactionnaire. Parmi ses innombrables écrits et discours, les Principes de politique furent le bréviaire de la jeunesse libérale, et ses obsèques, en décembre 1830, donnèrent lieu à Paris à une énorme manifestation de foule, qui saluait la liberté faite homme. Dans une démocratie en crise, Benjamin Constant est plus actuel  que jamais.

    Benjamin Constant   -  Léonard Burnand


    votre commentaire
  • Les grandes figures de la Corse  -  Robert Colonna d'Istria

    Perrin ;    28 avr. 2002 ;   352 p.;   22€.

    Présentation officielle :  Les figures de proue de la Corse.

    L'histoire de la Corse est inséparable de l'histoire de ses enfants illustres. Un fait bien souvent occulté, tant on a tendance à en limiter le récit au strict territoire de l’île. Ce livre veut réparer cette injustice en racontant le destin brillant des Corses qui se sont illustrés dans l'histoire. Il montre en particulier ce qu’ils ont accomplit au nom de la France. L’exercice est gratifiant tant pour l’île que pour ses habitants, tant ceux-ci ont été nombreux à faire preuve d’imagination, de savoir-faire pour se glisser dans tous les domaines aux plus hautes places, souvent aux quatre coins du monde. Près de deux cents personnes sont mentionnées, représentatives des différentes catégories d’insulaires et des différentes époques de l’histoire, médiévale, moderne et contemporaine. Citons en quelques-unes : Pascal Paoli, Charles-André Pozzo di Borgo, Fred Scamaroni, ce très grand résistant, Francis Carco, Paul Valéry. Sans oublier évidemment Napoléon. Leurs portraits mettent en lumière les étapes de l’histoire de l’Europe et racontent la Corse elle-même et la singularité des moeurs de ses habitants.

    Les grandes figures de la Corse  -  Robert Colonna d'Istria

     


    votre commentaire