• Philippe Henriot - Pierre Brana / Joëlle Dusseau -

    Perrin ;  13 Avril 2017 ;  350 p.;  19 €.

    Présentation officielle :

    La voix de la collaboration.

    Professeur obscur d'un paisible collège de province, Philippe Henriot collectionne les papillons, écrit des poèmes, mène une vie discrète et rangée. Qu'est-ce qui pousse à 35 ans ce catholique traditionnel à se lancer dans la bataille politique ? A s'engager dans une carrière qui l'amènera après-guerre des bancs de l'Assemblée au ministère de l'Information de Vichy en 1944 ? Ce champion des suspensions de séance, cet accusateur-inquisiteur a depuis toujours un ennemi viscéral, la franc-maçonnerie. Dans les années 1930, il en découvre un autre, le bolchevisme. A partir de l'invasion de l'URSS, Hitler devient pour lui le héros d'une nouvelle croisade.
    Mais Henriot, au-delà de ses prises de position, c'est d'abord une voix. Une voix qui transfigure cette figure austère, une voix qui fascine, une voix qui vide les rues des villes quand, deux fois par jour, il parle à la radio. Au point que la Résistance et la France libre commanditent son exécution. C'est aussi un homme qui brûle, qui fascine, un homme haï, même de son propre camp, symbole d'un catholicisme qui a fait le choix d'abord de la droite extrême, puis de l'extrême droite collaborationniste sous Vichy.

    Philippe Henriot - Pierre Brana / Joëlle Dusseau


    2 commentaires
  • La guerre à droite aura bien lieu - Guillaume Bernard -

    Le mouvement dextrogyre ;

    Desclée de Brouwer ;  396 p. ;. 19 € 90.

    « Comprendre le contexte et les rapports de force qui poussent à une recomposition du spectre électoral et du système partisan. (  ) C'est désormais par la droite que viennent les innovations idéologiques et la pression politique ».


    1 commentaire
  • INSOUMISSION - Guillaume Larrivé -

    Pour que vive la nation ;

    Plon ;   15 € 90.

    Auparavant, l'utopie était de droite. Royauté-News


    votre commentaire
  • La France n'est pas libérale (et ne le sera sans doute jamais) ;

    eBook format Kindle ; 9 € 90.


    2 commentaires
  • Reconnaître le fascisme - Umberto Eco -

    Grasset ;  19 Avril 2017 ;   56 p.;  3 €.

    Présentation officielle : « Je crois possible d’établir une liste de caractéristiques typiques de ce que j’appelle l’Ur-fascisme c’est-à-dire le fascisme primitif et éternel.
    L’Ur-fascisme est toujours autour de nous, parfois en civil.
    Ce serait tellement plus confortable si quelqu’un s’avançait sur la scène du monde pour dire “Je veux rouvrir Auschwitz…”
    Hélas, la vie n’est pas aussi simple.
    L’Ur-fascisme est susceptible de revenir sous les apparences les plus innocentes.
    Notre devoir est de le démasquer, de montrer du doigt chacune de ses nouvelles formes – chaque jour, dans chaque partie du monde. »
    Umberto Eco
     
    L’auteur mêle ici souvenirs personnels de sa jeunesse sous le fascisme et analyse structurelle des 14 archétypes du fascisme primitif et éternel.
     
    Un avis Royauté-News : L'ouverture de la page 39 de ce mini livre montre que les dénonciateurs du fascisme sont eux-mêmes entraînés à se prendre aux pièges du fascisme tel qu'il le définissent, et qu'il convient d'appeler plutôt totalitarisme. On doit en outre supporter de leur part les confusions de sens et leurs définitions imprécises, leurs procès d'intention multidirectionnels, et leur paranoïa universelle. De vrais cas d'étude psychiatrique.
     
     « /5. Le désaccord est en outre signe de démocratie. L'Ur-fascisme croît et cherche le consensus en exploitant et exacerbant la nature et la peur de la différence. le premier appel d'un mouvement fasciste ou prématurément fasciste est lancé contre les intrus. L'Ur-fascisme est donc raciste par définition. »
     

    Reconnaître le fascisme - Umberto Eco


    2 commentaires