• La Rédaction

    Twitter, FaceBouc, YouTube, Google (et Hotmail) ont annoncé qu’ils allaient collaborer pour identifier ceux qui ne pensent pas comme on veut qu’ils pensent.

    Tous ont annoncé officiellement qu’ils rassemblaient leurs données pour identifier les personnes qui ne pensent pas comme eux et cela va très loin ! Ils appellent cela Key Database.

    Interpol, de son côté, souhaite la collaboration contre le terrorisme... on connaît ce refrain. Mais en pratique cela passe idéalement par la collaboration de ces plateformes... qui détournent par profession toutes les données personnelles. Entreprises anti-humaines et pouvoirs politiques main dans la main pour une domination mondiale.

    Si on utilise leurs services, ces réseaux qui constituent les barreaux d’un enfermement plus redoutable qu’une prison haute sécurité, disposent d’une masse de données incroyables sur votre personne et sur vos activités. Des spécialistes ont fourni leur nombre, atteignant plusieurs dizaines. Et beaucoup, beaucoup plus qu’ils n’en ont "besoin" pour assurer leurs services.

    Il y a 78 ans il fallait utiliser une radio depuis chez soi pendant des heures pour être identifié. Aujourd’hui, c’est instantané. Et l’on sait tout sur vous, absolument tout, ce qui n’était pas le cas autrefois.

    Et ils en savent plus que ce qu’aucun interrogatoire de la Gestapo n’a jamais pu leur apprendre.

    Pour sortir du plus mortel piège où l’on puisse entrer, nous n’avons qu’un conseil : abandonnez ces Gafam et autres. Il existe des moyens alternatifs. Nous vous en parlerons mais si vous souhaitez les utilisez, abandonnez ceux cités plus haut. D’autres plateformes se développent, et finiront par vaincre les premiers. La Résistance vaincra.


    votre commentaire
  • Marguerite de Navarre  Perle de la Renaissance - Patricia Eichel-Lojkine

    Perrin ;   à paraitre le  26 août 2021 ;    350 p.;     24€.

    Marguerite de Navarre   -   Patricia Eichel-Lojkine


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Nous invitons à soutenir la chaîne TVLibertés, la seule, sans doute, qui mérite le respect.

    Elle ne reçoit aucun subvention. Elle a besoin de votre aide.

    Abonnez-vous aussi à son compte YouTube.

    Sur le Pass sanitaire et la mobilisation des Français contre l'horreur, la discrimination, la répression. N'hésitons pas à comparer le Passe sanitaire à l'Étoile Jaune : aux États-Unis, où cet emblème a été utilisé contre la dictature sanitaire, le Gouvernement américain a reculé.

    Cela fait des années que par tant d'innombrables canaux, on nous annonce par touches infinitésimales l'ordre noir qui règne désormais sur la planète. Les aspects de ce nouvel ordre mondial peut paraître, à des gens qui ne sortent jamais le nez dehors, ne lisent pas, ne s'informent pas, être une histoire à dormir debout. Qu'ils se documentent, et affrontent en eux-mêmes les idées dérangeantes. Car, oui, cela peut être dérangeant d'être confrontés au pire, alors qu'on aurait tant besoin d'air dans l'étouffoir politique et social, et devant un horizon fermé ! Mais il leur faudra convenir, un jour ou l'autre, et le plus tôt sera le mieux, que les aspects radicaux évoqués par exemple par quelques-uns des intervenants de cette vidéo de TVLibertés, et que nous essayons de dénoncer peu-à-peu depuis quelques années, ne sont pas les pires de ce qui est prévu...


    votre commentaire
  • La Rédaction

    On nous envoie cette image qui dit tout. On peut ajouter qu'un tel gouvernement, lui, est civique ! Les Français le constatent depuis son installation.

    Ceux qui sont malades par "le vaccin", quel recours auront-ils ? Ils sont nombreux, les chiffres sont dissimulés. Mais les pompiers, eux, disent la vérité et n'hésitent pas à donner leur avis sur la dangerosité du produit que les grands médias ne disent pas.


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Comme samedi dernier, des manifestations un peu partout dans toute la France contre la folie autour des vaccins et la dictature politique.

    Salut et reconnaissance à tous ceux qui luttent contre l'oppression dernière, totale et absolue ! Parmi eux, Civitas, contre "la dictature démocratique" (?) relative aux vaccins et au reste. Dans ces rassemblements pacifiques, des courants de nature et d'idées très différents, voire parfois contraires, se retrouvent contre l'ignominie crapuleuse des pouvoirs.

    On retrouve des panneaux, des banderoles, des cartons : "Les variants mutant sans cesse, les vaccins sont inutiles". "Macron, ta seringue, mets-la toi dans le ..."

    Signalons un nouveau venu dans la mare politique des "d'accord sur Tout" : un communiste, à la physionomie avenante (Fabien Roussel), mais aux idées débiles, genre : "pas de profit sur les vaccins". Triste qu'il existe assez de gens si peu instruits pour pouvoir être une vague clientèle de ces faux opposants, et partie prenante du Système.

    La presse signalait ces jours-ci qu'en Allemagne, où il n'existe aucune obligation, la levée de boucliers serait bien étendue, et non limitée aux "milieux anti-vacc" ! Tant mieux. Les Allemands sont moins dégénérés qu'en Gaule.

    Valérie Pécresse était attendue, maintenant la voici sur les rangs. Un peu plus de confusion qui ne permettra pas d'y voir clair mais qui permettrait au Système de s'auto-maintenir comme il le fait depuis des générations. Elle est aussi condamnable que les autres, et son interview dans Le Figaro illustre à plaisir tout ce que l'on peut refuser d'une femme en politique ! Prétention, langue de bois... Nous y reviendrons. Bien sûr elle s'empare de la question immigratoire, l'Eldorado maudit !

    Pas plus que dans le piège Marine Le Pen intégrée au Système et qui a donné des gages de docilité, que les anti-immigration ne tombent pas dans le piège Pécresse ni d'aucun de son camp ! Pour elle en effet, la lutte contre l'immigration massive a pour but... de permettre une intégration (massive elle-aussi, ça va sans dire) !!! Ceux qui voudront être idiots et tomber dans le piège comme toujours, signeront une fois de plus la révoltante bêtise des gens dits "de Droite" !

    Outre qu'une chèvre piquée à l'héro serait infiniment plus bénéfique si on la portait aux affaire que tous les candidats Gauche/Droite/&Consorts qui ont bâti leur carrière et leur vie sur le mensonge et la participation à tous les gouvernements délictueux.

    L'effondrement de l'élément politique du Système, nous l'avons déjà écrit voici quelques jours, doit se concevoir et se réaliser "à" 2027+.

    Daech ("État Islamique"), est revenu en Afghanistan. Plus que tout, cet événement prouve le chaos de "l'ordre mondial" qu'il est urgent de défaire par les armes que nous fournissons. Sans tomber dans les religions pseudo-vertes, et les sectes environnementalistes. Et se tenir éloigné des imbéciles suffisants d'une certaine Droite conservatrice qu'il serait d'enfermer dans un placard.

    Mécontentement général et absolu ; mal-être fondamental ; société multi-brisée ; risques multidirectionnels exacerbés ; tant d'autres choses encore. Il faut se défaire de cet Ordre. il ne peut exister de dictature plus ultime que celle que nous subissons. D'ailleurs, en attendant un peu, il n'y aura même pas besoin de dictature, une fois que les individus n'auront plus de volonté, et que leur activité cérébrale sera celle d'une sous-limace.


    votre commentaire
  • La Rédaction

    C'est la critique qui revient sans cesse, depuis des années, au sujets de Chrétiens, et elle concerne plus particulièrement les Catholiques.

    Pourquoi les Catholiques sont-ils impuissants dans l'ordre social ? Pourquoi ne sont-ils pas à même de faire au moins entendre leur voix ?

    C'est à ces questions que nous tenterons de répondre au long des semaines et mois qui viennent, car leur présence, comme leur absence est centrale.


    votre commentaire
  • Au cœur des royautés  -  Jean des Cars

    Perrin ;  Europe 1 ;   10 juin 2021 ;   400 p.;   22€.

    Livre tiré des émissions de l'auteur, Au cœur de l'Histoire sur Europe 1.

    Depuis décembre 2019, dans le podcast « Au cœur de l’histoire » sur Europe 1, Jean des Cars présente une série de récits inédits écrits spécialement pour ce programme. 
    Parmi les sujets traités : Ramsès II : le pharaon bâtisseur ; Cléopâtre, au-delà du mythe ; Le roi Arthur et les chevaliers de la Table Ronde ;     Elizabeth II; Elizabeth Ier ou la raison d'État ; Théodora, la prostituée devenue impératrice ; Wallis Simpson : menace sur la monarchie britannique ; Gabrielle d'Estrées, "la presque reine" ; Marie de Roumanie, une icône du peuple roumain ; Le Tsar Alexandre II et Katia : un amour interdit ; Sissi et François-Joseph : l'histoire d'un véritable coup de foudre ; Marie-Antoinette, une reine de la mode ; L'abdication du roi Edouard VIII : l'histoire d'un cauchemar britannique.

    Au coeur des royautés  -  Jean des Cars


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Quelle idée résume-t-elle le mieux l'atmosphère de la présente actualité sensible ? Danger, risques, catastrophes, partout !

    Après la nouvelle affaire du logiciel espion Pegasus (c'est bientôt chaque semaine, et (ne) passons (pas) sur les journalistes surveillés en Chine, ou ailleurs...

    Aucun des risques majeurs, aucun des enjeux urgents ne sont affrontés par ceux qui "gouvernent". L'évidence en est flagrante en France, et certainement plus qu'ailleurs. Nous ne sommes pas protégés !

    Encore, ce n'est pas le plus grave, mais symptomatique. Le silence total du discoureur élyséen au sujet des questions les plus essentielles montre la priorité de ceux qui nous enferment dans leur Innommable.

    État de folie dure, et nous cherchons à dire ce que personne ne dit vraiment et complètement. C'est qu'on doit tracter derrière soi les optimismes les plus pesants...

    Nous ne ferons pas une guerre pied-à-pied pour convaincre des peuples amorphes. Nous ne sommes pas, sur votre Site, de ceux qui veulent faire le bonheur des autres contre leur gré.

     

    Comment cependant remédier à l'état des choses, quand tout est faussé dans le fonctionnement ordinaire, et extraordinaire, des institutions et de la démocratie* ? Que tout se juge sur des sondages, démesurément gonflés... Jusqu'au moment où les élections s'effectueront obligatoirement par Internet ? A travers des serveurs comme les États-Unis viennent de l'expérimenter lors de leur élection présidentielle.

     

    La réponse pour l'instant se trouve dans et sur « le terrain ». Et... « ça marche... » il faut en profiter avant que la prochaine étape (à peine quelque mois, et c'est déjà commencé...), celle du contrôle mental, vous empêche de communiquer librement avec votre voisin... ou avec quiconque.

    Si nous ne parvenons pas à faire s'échapper la société du programme de mort que nous avons essayé de vous dépeindre depuis ces dernières années - avec beaucoup de vide, certes - c'est l'avenir des survivants auquel nous devons réfléchir. Ceux qui n'auront pas été tués par les "thérapies géniques", et dont l'esprit n'aura pas été commuté. L'actualité, et la fiction, c'est en vrai, tout ensemble, et maintenant.

     

    * La démocratie, refusée et servant de prétexte pour ne rien faire, par certains royalistes très peu nombreux heureusement. Nous consacrerons une réflexion à ce phénomène au cours des semaines qui viennent. Le tempo de l'été sera léger, pour redémarrer en trombe à la rentrée.


    votre commentaire
  • RN 2 et La Rédaction

    Notre article d'hier n'a pas été enregistré. Nous le replaçons aujourd'hui.

     

    Peine pour les personnes qui sont mortes en Allemagne à la suite des inondations de la Meuse et du Rhin. Plus d'une centaine de morts hier, le bilan s'est alourdit à 150 morts aujourd'hui, et plusieurs centaines de disparus. 618 blessés ont été constatés dans le seul Etat de Rhénanie-Palatinat.

    Belgique. Des milliers de personnes ont dû être évacuées. Aujourd'hui samedi le bilan atteint une vingtaine de morts et autant de disparus.

    Pays-Bas. Plusieurs centaines de milliers d'habitants de la province du Limbourg devaient quitter leur maison à partir de jeudi soir. Le roi Wilhelm-Alexander et la reine Maxima se sont rendus jeudi dans la province de Limbourg afin de rencontrer des secouristes et des sinistrés.

    Vienne, en Autriche. Cette nuit (de Jeudi à Vendredi), plus trois cents impacts de foudre ont été enregistrés. Avec pas mal de dégâts. (source personnelle).


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Nous vous l'avions dit, et plusieurs fois, et dès l'an dernier. Ils ne s'arrêteront pas. Ils veulent injecter leurs saletés dans nos veines.

    « Contrairement à d'autres professions, les policiers et gendarmes ne seront pas concernés par l'obligation vaccinale ou par le pass sanitaire » selon Europe1. Cette exception est illégale, malgré la justification proposée : « Le pass sanitaire pour certaines professions, "c'est pour des personnels qui travaillent dans des lieux ou le pass sanitaire est exigé pour les usagers", rappelle le porte-parole du gouvernement. Or, "ce n'est pas la même situation pour les policiers" ». Elle est aussi absurde, comme si les politicers n'avaient pas l'occasion d'intervenir dans les lieux concernés...

    Personne ne peut être contraint, non à une vaccination car ce n'en est pas une, mais à participer à une expérimentation médicale, ce que sont officiellement ces piqures jusqu'en 2023, mais ce qu'elles ne sont même plus en réalité car les labos ont supprimé les conditions expérimentales. Au surplus, dans ce cas, une expérimentation que de nombreux éléments démontrent comme étant à la fois inutile contre le CoViD et dangereuse pour les victimes. Qui va soigner les piqués quand ils seront malades? Il faudra bien des résistants qui auront su ne pas céder aux pressions de tous ordres !

    Le "vaccin" Johnson & Johnson et ses risques ( (voir notre dernier article complété) : il représente un risque accrû d'une maladie rare

    Mais ce n'est rien en fait par rapport à l'ensemble des risques. L'objectif est d'endormir la méfiance des gens en parlant de risques minimes.

    L'hypocrite Conseil d'État : « Le pass sanitaire ne porte pas une atteinte grave et illégale au droit au respect de la vie privée ou au droit à la protection des données personnelles » : est-ce vraiment ce qui est concerné ici ?

     


    votre commentaire