• Communication du Site RoyautéNews  

    RoyautéNews

    Le groupe RoyautéNews possède quatre sites actuellement actifs qui sont, ou ont été l’adresse de parution du média en ligne RoyautéNews.

    Le flux courant de parution du site est RoyautéNews  () qui est celui où vous vous trouvez.

    Le site dénommé Plateforme de RoyautéNews

    Le site recevant à l’occasion les Dossiers de RoyautéNews.

    Et enfin, à parution aléatoire, le site Rubrique RN1  différent de RoyautéNews et qui est un site personnel de RN 1.

    Le logo RN ci-dessus fut une création de Kri, une amie et internaute des temps héroïques, et fut utilisé comme logo pour notre ancien Site.

    _______________

    Attention ! Nous avertissons les lecteurs que n’avons rien à voir avec un blog qui a pris le nom de RoyauteNews avec pour sous-titre : "Des infos à ne pas s’en lasser". Il fait paraître des contenus sur lesquels nous ne porterons aucun autre jugement qu’ils sont ridicules.

    Il a adopté une adresse que nous avons abandonnée il y a quelques années. Il en a "le droit"... compte-tenu des pratiques imposées scandaleusement au monde entier par les entreprises américaines qui dominent le Net et qui l’enferment sous leurs règles, avec la complicité des dirigeants notamment européens qui n’ont jamais été à une aberration près.

    Mais l’achat de cette adresse ne lui permettait pas d’adopter pour titre de blog le nom de RoyauteNews.

     

    À cette occasion rappelons à ceux qui ne le savent pas bien que cela soit présent dans les textes de présentation de notre Site, que RoyautéNews ne dépend et n’applique aucune loi des pays quels qu’ils soient, en même temps qu’il est une entité libre et indépendante de toute autorité étatique en dehors de la sienne.

    Nos lois sont celles de la bienséance, et, dans l’exercice de la parole, celles de la liberté d’expression et de la pluralité exprimées dans le respect des personnes, qui sont la base même de tout débat.


    2 commentaires
  • La Rédaction

    La pieuvre CoVID

     

    Samedi, veille de l’élection législative, la menace PolitiCoVID revenait.

    En France, Europe 1 (relayé par le portail d’infos Yahoo News, que nous appelons à boïcotter en raison du caractère répugnant de ses contenus, sélection des pires bêtises de la presse, et de ses propres articles ; portail qui en outre accepte des publicités officielles de l’Arabie Saoudite... Yahoo étant américain...) annonçait à la suite de l’AFP que le CoVID revenait ! 

    Article d’Europe 1 qui pourfend les embrassades qui seraient la cause de ce prétendu regain du virus, selon nous un virus politico-mental.

    (  Clic  )

    Quant au Parlement européen, il s’apprête au moyen de ce qu’il faut appeler un nouveau coup de force vis-à-vis de sa propre procédure, à reconduire le pass sanitaire européen. Nous le disions dès le début de cette épouvantable histoire, en 2020 : Ils ne reculeront pas.

    C’est pour cela qu’il nous revient, à tous, de les faire reculer !

    Tous les moyens devront être utilisés, sans exception.

    Si les pouvoirs de chaque pays mettaient en application ce qui est un attentat, il ne devra se trouver aucune retenue dans l’affrontement.

     

    Rappelons qu’il est capital de s’opposer à l’ouverture de Mon Espace Santé. Il reste, et restera possible de le faire selon l’annonce qui en est faite par la Sécurité Sociale (qui sert ici de simple relais du ministère en charge...), soit par le site Mon Espace Santé pour ceux qui disposent d’une carte vitale, ou par lettre recommandée au président régional e la Sécurité Sociale. Cela doit être fait rapidement pour que l’État dispose du moins d’informations possibles sur votre santé.

    Pour mieux saisir la nature de cette excroissance malsaine que sont les institutions européennes, pour nous illégales, on peut se reporter au lien suivant aboutissant au journal de ce soir de TVL.

    Virginie Joron, député européen (RN) explique dans le détail ce coup de force dans cette édition de ce jour.  (  Clic  !  )

     

    À propos de cet organe de réinformation, selon sa propre définition, nous n’approuvons pas la ligne de beaucoup de ses émissions car elles abritent des idées ou des personnages qui défendent des idées vontraires à ce que cette chaîne prétendrait défendre.

    Cependant, ce média est utile, et son journal télévisé est de qualité, et il convient de le soutenir dans ses difficultés à faire face financièrement.

    Que les lecteurs aisés fassent ce qu’ils peuvent pour ce média aujourd’hui indispensable à la pluralité.


    votre commentaire
  •  La Rédaction

     

     

    Cet article est un simple rappel de notre avis au sujet de la Police en France.

    Il faut le constater : oui, la Police tue. Mutile. Violente.

    La Police ne sert à rien d’utile, si l’on constate l’augmentation continue des délits (vols, agressions...) depuis les deux dernières décennies.

    La Police ne remplit pas sa mission dans les quartiers peuplés d’indésirables. Mais elle cogne sur les faibles, comme les lâches.

     

    La Police est dangereuse, puisqu’elle a pour principale occupation de protéger la saleté politique et l’ordre inique installé.

    La Police, nous l’avons constaté il y a plusieurs années, sauf erreur, durant l’arnaque quinquennale Sarkozy, à moins que ce soit dans celle de Chirac la précédant, a franchi définitivement une sombre limite en matraquant des Sapeurs-Pompiers.

     

    Comme l’indiquait récemment le criminologue Xavier Raufer, la Police a été créée pour protéger le pouvoir politique, pas les citoyens... Cette lucide remarque, rejoint la nôtre bien installée depuis longtemps et celle désormais de beaucoup de gens qui finissent par apercevoir les évidences même si l’on est déjà mort.

    Pourquoi la Droite perpétuellement raleuse, la "Droite patriote", la Droite duromolle, celle des petits durillons, est-elle si obsédée par « la Police », vil instrument des pires régimes ? Et lui brosse-t-elle le poil, attitude à rebours de ce qu’était toute la Droite, en gros jusqu’à la Guerre ? N’oublions pas que les Droites de cette époque, qui ont réussi l’exploit peu fameux du 6 février 34... n’ont pas hésité du moins à démonter les policiers en sectionnant les jarrets de leurs chevaux... Et ce n’était pas gentil pour les chevaux...

    Nous vous laissons trouver la réponse. Il y en a plusieurs dont l’une est Freudienne. Mais pour décrire la bêtise utilement inutile de la Droite, il faudrait un feuilleton interminable, n’est-ce pas ? D’ailleurs, c’est pour cela que vous revenez ici, une partie de nos lecteurs...

    Les cas très récents de bavures, seulement en France, la "patrie des Droits de l’Homme", ressemblent à ceux des pires polices du monde et sont devenus la norme. Et se répètent depuis de nombreuses années et s’intensifient, sous le tir idéologique soufflé en sourdine depuis les lobbies maçonniques ; les médias mainstream, mais aussi des hommes politiques divers, attirent l’attention sur les conditions de vie des pauvres policiers (déjà difficiles mais rendues impossibles par un certain Hortefeux...) tandis que les populistes droitards, nationalistes énervés, attisent les braises, heureux de plonger dans tous les traquenards.

    Nous pourrions multiplier les considérations. 

    Et la simple sale habitude des flics d’ennuyer les citoyens pour tout et pour rien... Chacun sait que, si même il vient de prêter secours ou d’intervenir dans un événement à chaud, il sera immobilisé dans les questions d’une Police tatillonne et bête. Ravie de montrer son importance. Il va falloir en terminer, de tout cela, et de la Police telle qu’elle est, et qui rencontre-t-on comme obstacle, sinon la Droite populiste hurlant devant tous les épouvantails, qui fait son syndrome de Stockholm et s’invente pour amie cette anomalie antisociale qui assure la totale impunité des personnages politiques et leur système !

    Ne prenons qu’un seul exemple. Nous ne pouvons en être certains dans ce cas précis, mais dans une situation similaire, le même réflexe peut surgir. Ces jours derniers, une femme se rendant vers une soirée a renversé un cycliste, qui est mort. Elle n’a pas signalé cet accident, et ne s’est pas préoccupée de celui qu’elle venait de renverser. Combien auront eu cette pensée, dans un cas similaire ? Chacun sait que, lorsqu’on a affaire à la Police, on en a pour des heures. 

     

    Nous, nous ne tolérons ni les shériffs de westerns spaghettis faisant hurler leur sirène pour épater les badauds, ni les commandos voyous des différentes polices ! Un policier doit être poli, rendre service au passant, prêt à le renseigner, plan en main !

    Et qu’on ne vienne pas dire que les policiers sont parfois utiles... Cette monstruosité si peu réfléchie est aussi ignoble que la République ! Les conditions de vie en société, tout comme la question de la fréquence du dépassement des lignes par certains, sont du ressort du pouvoir dirigeant qui a l’obligation de fournir des conditions décentes et la paix civile, et il n’y a pas à s’en défausser sur des rustines que sont les mesures répressives, qui ne résolvent rien !

    Qu’ils le soit compris et en clair, nous casserons cette société puisqu’il n’existe pas d’autre moyen, face à la Droite putassière, élément le plus problématique de la société, pour en terminer avec ce Système et ses mercenaires que sont les flics.


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    La Princesse d’Orange pose avec quatre autres héritiers du trône, la Princesse Elisabeth de Belgique, la Princesse Estelle de Suède, la Princesse Ingrid Alexandra de Norvège et le Prince Charles de Luxembourg.

     

    Un clic sur la photo pour l’agrandir


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Le résultat des élections législatives qui donnera à la coalition Mélenchon les moyens utiles de paralyser en partie l’exercice macronien, ne réprésente pour nous qu’une goutte d’eau à côté des priorités.

    Pour nous, les organisations de Gauche, même de «vraie » Gauche, sont toutes aussi bien orchestrées qu’à Droite, avec pour visée de maintenir en place un ordre mauvais et, en même temps, qu’il faut définir depuis bon nombre d’années comme antirépublicain par rapport aux pensées sincères de beaucoup de nos contemporains, de ce qu’ils ont toujours de bonne foi prêté d’avantages au type de régime censé s’exercer. Nous ne développerons pas cette fois-ci : les lecteurs habitués connaissent déjà, à quelques variations près, notre analyse. Pour ceux qui découvrent le Site, ou ceux qui y passent irrégulièrement, ces mots sont suffisants.

    Les évolutions d’un enchaînement complexe, malsain, des affaires du monde, sont terrifiantes sans exagérer. Le cercle vicieux est bien connu et ne doit rien aux prévisions séparées, approximatives, par exemple de nombreux économistes. Nous ne ferons pas ici la genèse ni les raisons des catastrophes. Nous nous trouvons, par principe, dans l’affrontement aux réalités.

    On l’a vu, sans besoin de remonter au-delà de plusieurs mois, que les annonces sur les difficultés d’approvisionnement, dont nous avons parlé (nous aussi) plusieurs fois, se sont réalisées, et qu’elles ne sont pas survenues par hasard ou au jeu de pile ou face, mais en raison du resserrement d’un piège généralisé, orchestré, pour détruire et affaiblir une partie de l’humanité dont le nombre, certes qui s’est multiplié de façon rapide, pèse aux Malthusiens. Or, les Malthusiens sont aux commandes du monde, ou plus exactement, ceux qui le dirigent depuis des sièges discrets, des organismes internationaux de pression, et disposent de fortunes coordonnées, se trouvent être, en plus des raisons qui les incitent à convoiter un pouvoir sans limites, sont aussi malthusiens dans une certaine mesure.

    Les raisons qui les conduisent à organiser une dictature mondiale, sont nombreuses et nous ne les aborderons pas ici. Les faits se trouvant être, nous les affrontons.

    L’histoire secrète de ces événements qui s’enchaînent depuis des lustres, gardons la pour des discussions du temps de la retraite !

    Pour l’instant, agissons. S’organiser contre la faim organisée. La première sécurité est, répétons-le, de réaliser des réserves essentielles longues, pour soi et les siens, avec des denrées qui ne cessent de monter en flèche, l’augmentation du prix des hydrocarbures étant un des prétextes pour la hausse tous azimuts des aliments quels qu’ils soient !

    Divers phénomènes participent à cette augmentation, comme le blocage de nombreux stocks en raison des mesures actuelles de la Chine au sujet du CoVID, mais aussi à une augmentation par cinq des coûts des expéditions portuaires, depuis au moins le début de l’année.(1)

    Les denrées non alimentaires n’échappant pas non plus à ce scénario de crise, qui, pour nous est organisé, l’inflation ne pouvant être une cause, mais seulement la description d’un effet.

    Il y a des lustres que les pouvoirs publics auraient dû prémunir la population contre les ruptures, au lieu d’encourager l’invraisemblance des systèmes d’approvisionnement ! L’absence de stocks tout au long de la chaîne à flux tendu, pure folie résultat de l’irresponsabilité de tous ses acteurs !

    C’est bien, une fois encore, comme en tout, l’État qui cause tous les maux ! Avec la complicité des ruminants-citoyens.

    Organisons-nous sans eux. C’est cette conversion des mentalités, pour faire radicale sécession vis-à-vis de l’État, qui permettra, demain matin, d’avoir du pain.

     

    (1) ajouté en bleu à 22h05


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Nous avons commis l’erreur dans une ou deux des notes précédentes d’envisager le cas d’une élection triangulaire (1) en un certain nombre de circonscriptions. La présence de trois candidats n’était pas réalisable, du fait de l’importante abstention devenue la règle, tendance qui s’est une nouvelle fois vérifiée.

    En concordance avec ce que nous espérions lors des précédents tours de scrutin, voici ce que nous suggérons à ceux qui, en France, participent au vote.

    Rappelons que pour nous le vote est une mascarade. Notre préférence va à l’abstention de principe. Cependant, il n’est pas indifférent que ceux qui votent, autant que possible le fassent intelligemment. Il faut remarquer que les circonstances, bien différentes de la routine électorale des rendez-vous antérieurs, appellent dans tous les cas où elle est possible, une réponse d’utilité.

    Il convient donc de faire barrage à tous les candidats du pouvoir en place.

    Cela suppose de donner un bulletin face à un candidat du pouvoir, à tout candidat du RN ou de la Nupes, qu’il soit arrivé en tête, ou en seconde position dimanche dernier.

    Seule(s) exception(s) : face à Amélie de Montchalin se trouve un candidat de la Nupes, arrivé largement en tête, le Socialiste Jérôme Guedj. Ce candidat du Système, Young leader, un des pions du mondialisme ultralibéral, ne peut recevoir aucune voix d’un électeur éclairé, et il convient alors de glisser un bulletin blanc ( bien que les votes blancs ne soient pas comptabilisés ). Il est encore préférable, dans ce type de cas, de favoriser indirectement le sortant, dans le but de démasquer les pires fausses bonnes solutions et de maintenir la clarté, aussi bien, la clarté de la situation que la clarté de notre préférence.

    Notre option de combat ne peut déboucher sur un ajout à la confusion électorale, et sa ligne qui préfère de nouveaux entrants du Système contre les sortants ne joue pas lorsqu’il s’agit d’un politicien de longue date directement affidé au Système censé être démoli.

     

    Lorsque deux candidats se font face, l’un du RN, l’autre la Nupes, notre conseil est de préférer le candidat de la Nupes. 

    Aussi bien, il s’agit de satisfaire aux critères de notre Option de Combat, que nous ne fournirons pas, que d’aboutir, à terme, à l’élimination du champ public du Rassemblement National. Lequel en outre ne rassemble pas, et n’a rien de national.

    Complétons mercredi matin  l'article de mardi soir :

    Si un candidat LR se trouve au second tour, l'éliminer dans tous les cas. Un député LR votera toujours les pires textes à l'Assemblée, inutile d'amplifier le jeu des naïfs qui feraient une différence entre un député appartenant à la majorité (celle du pouvoir) et un LR qui partage la même vision. Tout comme pour le RN, et pour d'autres raisons, ce phénomène, doublon de la macronie, doit être éliminé du champ politique.

     

    (1) Précision mercredi soir : Il n’y aura que sept triangulaires dimanche prochain le 19.

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

    En France et pour ceux qui l’ont compris, parmi ceux qui votent, le but était de choisir aujourd’hui tout manière de contrer le pouvoir macronien.

    RoyautéNews se situe hors de l’ornière politique. Mais ne dédaigne pas de contribuer aux idées. Comme média, son habitude sera d’apporter lumière et critique des acteurs politiques. Les étapes à venir ( 2027, 2032 ) dont il aurait fallu tenir compte chez ceux qui, de tout bord, ou sans bord, veulent autre chose que ces régimes, cette vie, sans entrée dans les détails. Même les étapes intermédiaires, élections européennes, municipales, pourraient ne pas avoir lieu pour cause d’embrasement ou de catastrophe d’origine humaine (guerre) ou naturelle, ou encore, tout continue sans que plus rien n’ait d’importance, l’établissement des phases d’installation effective d’une dictature morale, mentale, généralisée, se poursuivant et nous sommes à moins une minute.

    L’abstention record, outre le signal si fort et qui ne peut plus trop être récupéré et amorti par les analystes, est une excellente chose car elle inverse le processus classique qui amplifiait une élection présidentielle, mais bien plus encore, elle pose la question de la véracité des résultats présidentiels ( triche, machines utilisées pour le comptage... ), ce qui pose le fond de l’illégitimité électorale d’un Macron.

    Pour nous, la légitimité se trouve ailleurs, et nous ne répèterons pas ce que tout le monde sait, que les solutions se trouvent hors des horizons fermés du ring truqué de la politique. Mais les clones, surtout à Droite dite patriote, sont calculés pour ne jamais comprendre, jamais évoluer. La seule arme pour se défendre de la bêtise, insondable, qui est la leur et qui empêche toute évolution des choses, sera d’annihiler leur nuisance.

    Pour ceux qui ont dépassé les mauvais potages toujours resservis par les états-majors politiques de Droite ou Gauche, encouragés par le Système comme voiture-balai des contestations à canaliser, les actes ne seront pas en prime et de plus en plus nombreux ont compris que ce ne sont pas les élections, ni les comportements d’esclaves-citoyens modèles, qui permettront de libérer les bons couloirs de tir.


    votre commentaire
  • Le Grand Siècle au féminin - Marie-Joëlle Guillaume

    Perrin ;    7 avr. 2022 ;     382 p.;    24€. 

    Le Grand siècle au féminin  -  Marie-Joëlle Guillaume

    Cet ouvrage a reçu le Prix de Littérature politique Edgar Faure.

    Pour une présentation directe de l’ouvrage, nous vous proposons de retrouver l’auteur sur TVLibertés. ( Clic )


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Afin de parer au mieux, les électeurs français suivront, espérons-le, la conduite suivante proposée par RoyautéNews.

    Ceux qui votent et veulent combattre le Système, choisiront dès le premier tour, le candidat le mieux placé quelque soit son étiquette sauf celles de la majorité présidentielle (Renaissance ex-LaREM, Modem de Bayrou, Horizons) (auxquels à exclure il faut rajouter LR, cela coule de source...) contre tout député sortant ayant voté les "lois" criminelles. Cela suppose savoir si son député a voté ces textes. 

    Afin de les déstabiliser au mieux, il faut agir dès le 1er tour et les circonstances fournissent pour une fois plus de marge pour l’électeur, car se trouvent en même temps les deux blocs pouvant contrecarrer dans une certaine mesure les forces gouvernementales, et cette situation pourrait favoriser la présence d’un certain nombre de triangulaires. Il restera aux électeurs, en cas de triangulaires au second tour, de faire pencher la balance vers le mieux placé.

    Seules des personnes conscientes peuvent entrevoir l’intérêt profond pour la suite, ce qui se situe à l’extrême opposé des réflexes boutiquiers de la Droite patriote et dans une moindre mesure de la Gauche. Donc, faire autre chose que de la politicaille !

    Cette stratégie globale n’est pas contradictoire avec le vote qu’il faut apporter aux candidats de Résistons ! de Jean Lassalle dans tous les cas où se présente un Lassallien. Ces candidats sont aujourd’hui au nombre de 55, sur les 56 présentés, puisque les élections pour les Français de l’Étranger se sont déjà tenues. Royal Artillerie nous a communiqué son article, car il mentionne ces 56 candidats et il renvoie sur le site du parti de Jean Lassalle. En voici le lien ( Clic )  

    Et Le parti de Jean Lassalle ( Clic )

    Si l’illustre Béarnais ne se représente pas, il a transmis le flambeau de la 4ème circonscription des Pyrénées Atlantiques, sa circonscription historique à son frère Julien Lassalle !

    Si l’idéal rime avec RoyautéNews, la logique ne rime pas souvent avec l’électorat français. Mais la fraction Lassallienne devrait bénéficier de sa bonne dynamique des présidentielles...

    Mais en soutenant la dynamique Lassalle, c’est avancer pour l’avenir. 

    Nous soutenons par priorité Martine Wonner pour sa réélection à la tête de la 4ème circonscription du Bas-Rhin.

    Et souhaitons bonne chance à Agnès Thill dans la 2ème circonscription de l’Oise, en lui souhaitant de mieux choisir à l’avenir ses compagnons de route.

    Nous conseillons de n’apporter aucun suffrage au Rassemblement National, tout soutien à cette anti-dynamique servant de renforcement majeur au Système.

    Pour ce qui est de Reconquête, en soulignant que nous ne rencontrons pas d’idée commune avec le parti de Zemmour, qui n’est d’ailleurs promis à aucun avenir gouvernemental, il ne doit servir qu’à augmenter ce double pôle d’opposition contre la majorité macronienne. Pour nous, c’est utiliser les uns pour taper sur les autres. Mais en dehors de cela, cette dynamique, tout comme celle de Mélenchon, se situe dans une vision des choses que nous réprouvons et qui revient à maintenir perpétuellement à leur place et le Système et « l’ordre des choses ».


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Le Chef de la maison royale de Wurtemberg est mort le 7 juin 2022 à Ravensbourg.

    Né en 1936, il était l’héritier de l’une des monarchies allemandes qui ont subsisté jusqu’en 1918.

    Il avait épousé la Princesse Diane d’Orléans, fille du Comte et de la Comtesse de Paris. Pour cette raison, il était un peu plus connu en France, surtout auprès des partisans de la famille d’Orléans.

    Le nouveau Chef de la famille royale est Guillaume, son petit-fils aîné, fils de Friedrich, mort en 2018 d’un accident de voiture.

     

    Nous renvoyons le lecteur à notre Histoire simplifiée (2018) de la maison de Wurtemberg  [  Clic  ]

     

    À l’arrière-plan, une sculpture créée par la Duchesse de Wurtemberg son épouse.

    Mort de Carl de Wurtemberg

    Foto: dpa/A3419 Stefan Puchner


    votre commentaire