• Poing à l'estomac du Système

     

     

    Même si des avis comme celui-ci dans la tradition historique de Royauté-News, sont porteurs d'incompréhensions dès qu'on croît y trouver - à tort ! - un acte idéologique, ils sont nécessaires, et notre seul acte, sans nul positionnement hormis la dénonciation radicale du Système - lequel est peint, il est vrai sous des couleurs ultra-libérales car c'est le fait de cette époque - sera un nécessaire et régulier coup à l'estomac de ce Système, dont il faut bâtir chaque jour, de notre détermination, le tombeau. Un coup au creux du Système.

     

    Comme l'a fait ce livre de Régis Debray.

     

    Régis Debray, sans doute le penseur français avec lequel j'éprouve une rencontre intellectuelle, au fil de quelques bribes éparses trouvées sur la mer de l'actualité, mon seul livre.

     

    Si, en plus, son verbe invoque l'obscénité, couleur première et essentielle de ma vision de la société qui vit sous ce Système... il ira loin...  (!)  Voici la présentation de ce livre, qui motive cet article.

     

     

    "Non ce n'est pas la démocratie qui est obscène !  C'est la scène républicaine qu'il faut sauver de l'obscénité, au moment où la politique devient le tout-à-l'ego d'un pays en proie aux tyrannies de l'audimat, de l'émotif et de l'intime."

     

     

     

    L'obscénité démocratique - Régis Debray -

    Café Voltaire, Flammarion ;  paru le 03  Septembre 2007 ;  12 €.

     

     

    dd

     

     

     

    Tard ce soir ou demain, la Bibliothèque.