• Flux principal de Royauté-News

    Vous êtes sur la page principale du Site

  • Le siècle de l'édit de Nantes - Bernard Cottret

    CNRS Editions ;  1er mars 2018 ;  320 p.;  25€.

    Présentation officielle : Les guerres de religion qui ont ensanglanté le royaume de France, nous lèguent de la religion une image de violence et de fanatisme, faisant écho à notre situation contemporaine. Pourtant dès 1598, grâce à son édit de Nantes, la France a expérimenté un mode de coexistence original entre ses confessions religieuses. C’est la révocation de l’édit de Nantes en 1685 qui a mis fin à ce face-à-face, gommant pour longtemps des esprits la singulière réussite de ces temps d’exception.

    Vingt millions de catholiques et un million de protestants, à la suite de Luther, de Calvin ou du concile de Trente, partageant une culture largement commune, ont évolué ensemble sur notre territoire et fait l’expérience d’une cohabitation inédite. Leur confrontation s’est accompagnée de multiples emprunts et échanges qu’explore ce livre au travers de quelques grandes figures engagées, de Théodore de Bèze à François de Sales, de Catherine Lévesque à Marie de l’Incarnation.

    Un moment charnière de près d’un siècle généreusement mis en valeur par Bernard Cottret, mais aussi un temps exemplaire de confrontation pacifique entre tenants de religions différentes, précédant les Lumières.

    Le siècle de l'édit de Nantes - Bernard Cottret


    1 commentaire
  • La Rédaction

    Le Maréchal Mobutu

    Second Président du Congo, devenu le Zaïre, de 1965 à 1997, le Maréchal Mobutu avait la stature d'un grand chef d'Etat et il était parfois qualifié du surnom de roi.

    Nous n'aborderons pas la nature politique de sa présidence, car, en grand démocrate inspiré du Communisme le plus noir, il avait dérivé vers la dictature.

    Mais nous voulions vous présenter un de ses titres. Lorsqu'il avait abandonné ses prénoms de Joseph Désiré, il avait adopté le nom de Sese Seko. Il était Sese Seko kuku N'Gbendu Wa Za Banga, ce qui signifie en langage Peul : « Intrépide guerrier, Terreur des Poules et autres femelles ».

    Son nom de Sese Seko signifiant, quant à lui : « le guerrier qui va de victoire en victoire sans que personne puisse l'arrêter ».


    4 commentaires
  • La Rédaction

    Notre sélection d'images de presse du mariage du Prince Harry et de Meghan Markle.

    Le Comte et la Comtesse Spencer

    Mariage d'Harry et de Meghan Markle

     

    Mariage d'Harry et de Meghan Markle

    Ci-dessus © TheGuardian  Cliquer pour agrandir la photo

    Le Prince Harry a été créé Duc de Sussex par la Reine, Comte de Dumbarton (en Ecosse) et Baron de Kilkeel (en Irlande du Nord).

    L'un des couples les plus élégants du mariage : George Clooney et son épouse Amal. ©TheTelegraph

    Mariage d'Harry et de Meghan Markle

    La Comtesse de Wessex, tante du Prince Harry

    Mariage d'Harry et de Meghan Markle

    Les mariés à la sortie de la chapelle Saint-Georges. La mariée arborait une splendide création Givenchy

    ©ParisMatch  cliquer sur la photo pour l'agrandir

    Mariage d'Harry et de Meghan Markle


    6 commentaires
  • La Rédaction

     

    Récemment nous avons commenté l'invasion des GAFA. Demain, lors du mariage du Prince Harry et de Meghan Markle, la chaîne Sky News, filiale d'Amazon (l'un des GAFA) attentera à la vie privée et à la liberté humaine en utilisant un logiciel de reconnaissance faciale.

    Bienvenue dans l'universelle prison, née d'esprits obscurs, permise par la stupidité moutonnière et le délabrement moral des sociétés.

    Nous les aimons bien l'un et l'autre et nous souhaitons un heureux mariage au Prince Harry et à Meghan Markle. Espérons que la cérémonie du mariage, demain, nous le pensons, démentira l'actualité de ces derniers jours ou semaines, où l'on a vu une certaine presse relater ce qui, pour elle, est un « mariage de caniveau », car jusqu'ici, on s'est crû jusqu'ici dans la « télé-réalité »... Il semble que les articles avant ce mariage-ci « aient classé » leurs supports dans la « presse de caniveau ». Mais le cirque de la famille de l'épouse était, sinon prévisible, du moins dans le risque où l'on s'expose quand on mélange les genres.

    L'envahisseur Amazon s'invite à la cour d'Angleterre


    1 commentaire
  • Les Parisiennes  -  Anne Sebba

    Leur vie, leurs amours, leurs combats ; 1939-1949

    Traduit de l'Anglais par Grégory Martin ;

    La Librairie Vuibert ;   9 mai 2018 ;  448 p.;  24€90.

    Présentation officielle :

    1940, les Allemands occupent Paris, une ville vidée de ses hommes.

    Coco Chanel ferme boutique et s’installe au Ritz. Irène Némirovsky comprend qu’il est trop tard pour échapper à son destin et entame son chef-d’oeuvre, Suite française. Germaine Tillion participe aux débuts de la Résistance et Simone de Beauvoir fait comme si de rien n’était tandis que la vie mondaine bat son plein autour de Josée de Chambrun et Corinne Luchaire. À 19 ans, Simone Signoret n’a d’autre choix que de travailler pour gagner de quoi faire vivre sa famille et Rose Valland refuse d’assister impuissante au pillage des musées.

    Des scènes des cabarets au camp de Drancy en passant par les loges de concierge et les queues devant les magasins sans oublier les maisons closes, la vie de 20 millions de Françaises a été bouleversée par l’histoire.

    Tout semble avoir été dit sur la période de l’Occupation et les années qui l’ont suivie mais nul ne les avait jamais évoquées du point de vue des femmes. Anne Sebba leur rend la parole dans cette vaste fresque humaine.

    Les Parisiennes  -  Anne Sebba


    votre commentaire
  • Flamboyant Second Empire ! Xavier Mauduit, Corinne Ergasse

    Armand Colin ;  16 mai 2018 ;

    Nouvelle présentation de ce livre que nous avions présenté ici.

    Présentation officielle : Napoléon III a longtemps été décrié mais l’homme est plus complexe qu’il n’y paraît. Sous le Second Empire, entre 1852 et 1870, la France connaît des avancées spectaculaires qui la font entrer dans la modernité et dans la révolution industrielle.
    Que ce soit pour les sciences et techniques, les arts et la littérature, la politique, la vie quotidienne, l’éducation et la santé, l’architecture et l’urbanisme, le Second Empire a transformé la France.

    Xavier Mauduit et Corinne Ergasse nous invitent à redécouvrir, avec plaisir, l’histoire méconnue de ces vingt années flamboyantes où les hommes ont cru le progrès sans limite.

    Flamboyant Second Empire ! Xavier Mauduit, Corinne Ergasse


    3 commentaires
  • La Rédaction

    Violée par son mari avec l'aide de membres de sa famille, Noura a tué son mari auquel elle avait été mariée de force. Aujourd'hui elle est condamnée à mort. Il n'est pas garanti que les magistrats soudanais acquittent Noura, malgré des aménagements récents du Droit soudanais. Cette pétition peut peut-être la sauver.

     

    La pétition en ligne, c'est ici !  [ Clic ]


    5 commentaires
  • La Rédaction

    D'urgence allez regarder le film 20 ans pour changer le monde d'Hélène Medigue avec Maxime de Rostolan. Surprenant même pour ceux qui pensaient connaître l'essentiel sur le sujet de l'agriculture biologique.

    Didactique et parfaitement clair, bien construit par Hélène Médigue, on reste tendu jusqu'à la fin de ce film

    Ce film est capital pour comprendre aujourd'hui, la destruction des terres agricoles, accumulée depuis des générations, avec ses conséquences catastrophiques sur la santé climatique, la santé humaine, la santé animale et la santé forestière.

    Ce chevalier des temps modernes, on le perçoit dans le film, comme une force d'énergie condensée, bouillonnant en silence d'agir, alliée à de la gentillesse.

    Coiffé (parfois) avec un pétard à mèche et (parfois) concourable pour le t-shirt le plus désarmant, son apparence chaleureuse est à la hauteur de sa force tranquille qui abat non des arbres mais les difficultés ! Il a obtenu l'attention des pouvoirs publics, et ce n'est pas la moindre...

    Vous croiserez dans ce film en sa compagnie des personnalités toutes très attachantes. Un regain d'optimisme !

    Film : 20 ans pour changer le monde - Hélène Médiguea


    2 commentaires
  • Coups de Chœur Clémentine Portier Kaltenbach

    Ils racontent leur église préférée ;

    Tallandier ;  3 mai 2018 ;   240 p.;  18€90.

    Coups de Chœur  -  Ils racontent leur église préférée - Clémentine Portier Kaltenbach


    2 commentaires
  • La Rédaction      article complété le 7 mai 2018

    Philippe Delorme vient de publier un ouvrage : Ombres et mystères de l'Histoire.

    Ce journaliste, ex-rédacteur en chef de Point de Vue Histoire, qui exerça longtemps à Point de Vue, exploite la veine des histoires pour la plupart anciennes et usées, de ces énigmes qui ne furent jamais résolues mais qui attireraient, paraît-il le public puisque sans arrêt elles servent de bouche-trou à des auteurs de papiers faciles en manque de verve.

    Comme souvent, on repasse (une fois de plus...) les mêmes feuilletons réchauffés qui se voudraient croustillants. On passe la triste revue de ces sujets sur lesquels il n'y a plus rien à dire, ou si peu, et il est vrai que, dans les chapitres sondés, il apporte parfois des éléments mis à jour, ou quelques références solides. Mais cet habitué de la polémique fâcheuse égratigne certaines personnes. Ici, le généticien Gérard Lucotte, par exemple.

    Il faut savoir que ce journaliste, qui se veut depuis longtemps historien, s'est découvert il y a quelques années une capacité ou plutôt, une prétention scientifique : celle de juger, notamment les généticiens et les analyses génétiques... Cela se comprend : il a une marotte, il voudrait présider à tout ce qui se dit ou se découvre en matière de dépouilles royales et que toute expertise de cadavres royaux - ou impériaux - ne s'effectue que sous son autorité...

    Il est amusant que vienne de paraître en même temps le nouveau livre de Clémentine Portier-Kaltenbach, Coups de Chœur ( Clic ), qui rassemble la description, par quelques personnalités, de leur église préférée. Parmi elles, le célèbre Docteur Charlier, qui a croisé lors de l'Affaire de la Tête - une affaire embrouillée par le journaliste et toujours pas résolue, mais qui finira bien par dire son mot final... (le sien ! Son mot à Elle, pas celui qu'on voudrait lui faire dire...), Philippe Delorme.

    Mais la vérité fait défaut, parfois. Sur le mystère du Cœur de Saint-Louis par exemple ( Clic ).

    Ne pas mentionner la théorie du défunt Philippe Boiry sur ce mystère, risque, cette fois-ci de ne pas passer.

    Philippe Boiry, écrivain, est l'inventeur reconnu de l'idée géniale consistant à faire expertiser les dépouilles royales par l'ADN, notamment, celui de Marie-Antoinette. C'est de lui que tout est parti : le Cœur de Louis XVII, et, de là, les nouvelles progressions dans cette recherche. Philippe Delorme s'est attribué, en quelque sorte, ce mérite, en doublant alors Philippe Boiry, en passant sous silence le rôle de Philippe Boiry et par voie de conséquence, s'attribuant le mérite dans l'Affaire du Cœur de Louis XVII. Gageons que cette affaire n'en restera pas là.

    Le livre paru ne manquera pas de recevoir une critique plus approfondie car ses pages n'en manquent pas l'occasion.

     

    Entrées de recherches

    #ADN #MarieAntoinette #CœurdeLouisXVII #PhilippeBoiry #TêteHenriIV #DocteurCharlier

    et entrées sur notre Site  


    1 commentaire