• Rubrique essentielle de RoyautéNews

    Vous êtes sur le Flux principal de RoyautéNews

                                                            Mercredi notre éditorial

             Notre Interview de Daniel de Montplaisir pour sa biographie de Lamartine ( Clic !)

    Rubrique essentielle de RoyautéNews

            Notre Interview du Duc de Bauffremont (Clic!)

  • La Rédaction

    Par quoi commence-t-on ?

    Il y a beaucoup à faire. Le Régime (autre manière de nommer le conglomérat dirigeant, en France) crée, à travers le CSA, une "direction des plateformes" pour surveiller Internet...

    Ne répétez pas en public ce que vous savez : que la République Française est, dans sa forme devenue, une vile saleté, une dictature des plus pourries qui aient jamais existé sous toutes les civilisations ! Et même pas de dire qu'elle est, au moins, une dictature, qui ne cherche plus à se cacher. Y aurait-on cru, voici peu de temps ? L'Humanité réserve toujours des surprises, et s'il n'y avait l'urgence à parer, on pourrait à juste titre se dire que Dieu a eu une riche idée lorsqu'il l'a conçue. Mais ce sera un autre débat, et pas ici.

     

    Cette bonne idée dont on parle et dont il ne faut pas parler, mais pratiquer, partout dans tous les pays et bien sûr en France, vient d'Angleterre.

    Pour tromper la reconnaissance faciale, cette technologie démoniaque pour surveiller la population, trois jeunes femmes utilisent le maquillage asymétrique. C'est légal, paraît-il. Mais ne gâchons pas notre joie ! L'important est de tromper l'usage anti-population permis par cette monstruosité !!!

    Si vous croyez encore que ces pratiques, illégales par définition (même votées par des "représentants", comme en France), servent à démasquer les terroristes... vous êtes un individu irrécupérable.

    D'ailleurs ces jeunes femmes, comme vous allez le voir, dénoncent aussi le fait que l'irruption de ce truc s'est fait par surprise (comme en France), sans prise d'avis de la population... Aurait-on peur que l'opinion des gens soit différente de ce que les médias prétendent en leur nom ?

    (Au passage, les techniciens qui affinent les méthodes de soumission de la population, n'utilisent plus l'expression caméra de surveillance, mais caméra de vigilance... Ce qui montre bien que tout est préparé... pour faire passer leur coup)

    Merci à 20Minutes pour cette nouvelle des plus réjouissantes ! Cet organe d'information nous parle en même temps d'un autre système, développé par un scientifique permettant de protéger nos visages des yeux de la Bête...

    L'article mérite d'être lu, et copié, et... servi en pratique et partout !!! A lire ici !!!


    2 commentaires
  • La Rédaction

    Soutien total à Francis Lalanne

    RoyautéNews soutient totalement Francis Lalanne devant la persécution dont il est victime de la part d'un État failli, nuisible, pervers, totalitaire, retourné contre sa population.

    Francis Lalanne est en effet visé par une enquête pour "provocation à la commission d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation" à la suite de sa tribune du 22 janvier que nous avions répercutée.

    Il va de soi que l'intérêt de la nation est de se débarrasser des fachos au pouvoir et de leurs expressions malsaines et insolentes, tout droit sorties d'un scénario de dingues. En effet, n'importe quel troupeau de chèvres est investi plus certainement des intérêts fondamentaux de la Nation que les obscurs dictateurs qui se sont introduits dans la vie des gens.

    Il est temps de se débarrasser, par tous les moyens légaux et illégaux de l'État français.

    Ses tenants devront êtres jugés, et aucune forme de gouvernement n'aura notre soutien s'il mettait à l'abri les personnages faillis qui conduisent et ont conduit à la mort les ex-démocraties occidentales et en particulier, la France.

     

    Nous invitons les Français à désobéir dans tous les cas aux forces de Police, c'est-à-dire, plus exactement, à la Flicaille-Racaille, et à  toute forme exprimée par l'État sans exception.

    Nous appelons à la sédition, à la révolte et la lutte armée. Pas la guerre des mots, mais celle qui fait mal, celle qui tue.

    La République devra céder, ou périr. Il s'agit d'un appel à la rébellion contre l'État, un appel à l'insurrection, et en même temps au blocage de toutes les institutions.

    Nous ferons rendre gorge cette pandémie virale que représente le cartel obscur qui s'est constituée voici plusieurs années contre l'État de droit et contre la démocratie.

    Tous les coups seront permis, et surtout, et d'abord, ceux qui permettront la mise à bas d'un gouvernement de chiens, ainsi que les structures qui le maintiennent en vie. Pour ce faire, nous n'écartons pas la mesure qui consiste à demeurer en apparence indifférents, voire même, à se comporter, en apparence, comme "de bons citoyens" tels qu'ils l'entendent, pour mieux porter des coups infailliblement mortels à ce Système.

    Oui, nous allons mettre hors de nuire, les énergumènes qui prétendent commander en France. Notre objectif est qu'ils soient jugés, puis expulsés hors du sol à perpétuité.

     


    2 commentaires
  • La Rédaction

    La République française n'est pas compétente en matière de titres de noblesse

    Par nature, la République française n'est pas compétente en matière de titres de noblesse.

     

    C'est le tort de ceux qui, pour se protéger de pirates qui cherchent parfois à s'accaparer (bien stupidement, d'ailleurs...) des titres qui ne peuvent être les leurs, alimentent cette ineptie aussi profonde que le fatras juridique de la République française.

     

    En tous cas, la République s'est désistée devant la demande d'une personne qui réclamait le titre de duc de Broglie, au motif d'être né illégitimement mais antérieurement à l'héritier légitime. La République a adopté un positionnement utile et judicieux, plus subtil que les demandeurs, plus subtils que les pseudos-connaisseurs de la matière nobiliaire qui abondent sur certains forums de même que leur fatuité.

    Elle a déclaré, par les voies du Conseil d'État que les lettres de Louis XV n'étaient pas inconstitutionnelles. C'est d'un surréalisme sympathique, et encore une fois utile... Devant la bêtise.

     

    Retour là-dessus, semaine prochaine.


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Piratage des boîtes GMail et Hotmail - nos conseils

    Un vol, nommé Comb, comme on donne aussi un nom à chaque ouragan, a porté sur plus de 15 milliards de comptes, dont 3 milliards deboîtes GMail et Hotmail (soit presque la totalité) pour les vendre sur le Darknet.

    Il reste à savoir quand, si ce n'est pas déjà fait, ces comptes auront été achetés. Ces mots de passe permettent de tout faire sur vos boîtes. Aux dernières nouvelles, et par ailleurs, 400 000 données approfondies de patients français ont été revendues sur le Darknet.

    Changer votre mot de passe est plus que recommandé !

    Mais il faut rejeter catégoriquement l'authentification en deux étapes proposées d'ordinaire par votre hébergeur, malgré le conseil donné par la presse, spécialisée ou non !

    En cas de piratage il suffit aux pirates de "hacker" la deuxième partie de l'authentification, et ils disposent ainsi de votre numéro de portable en plus du reste...

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Les actes d'hostilité sans limite des GAFAM

    FaceBook vient de commettre un acte de répression à l'égard du gouvernement australien...

    La loi australienne, en cours de préparation,comptait demander à FaceBook de régler les contenus de presse que le réseau publie. Voici quelques semaines, FaceBook et Google annonçaient des "représailles"...

    FaceBook vient de supprimer les contenus de l'actualité australienne de sa plateforme.

    Voilà le monde tel qu'il est. Chacun appréciera.


    1 commentaire
  • La Rédaction

    Pour fêter l'arrivée chez Dior de Béatrice Borromeo comme Ambassadrice, nous vous présentons le livre paru le 24 avril 2019 chez Rizzoli Flammarion Grace de Monaco Princesse en Dior, tandis qu'une exposition se tenait à Granville, au Musée Christian Dior, du 27 avril au 17 novembre 2019.

    Ce livre contient quatre-vingt-dix modèles Dior portés par la divine Princesse Grace.

    Grace de Monaco Princesse en Dior


    votre commentaire
  • L’œil de l'État   -   James C. Scott

    Moderniser, uniformiser, détruire ;

    La Découverte ;   traduit part Olivier Rucher ;  7 janv. 2021 ;   546 p.;   28€.

    Présentation officielle : Pourquoi, malgré des intentions parfois sincères et orientées vers le bien-être de leurs populations, les États modernes les ont-ils si souvent malmenées, voire meurtries ? Pourquoi, malgré les moyens colossaux mis en œuvre, les grands projets de développement ont-ils si tragiquement échoué et ravagé l’environnement ? Dans cette recherche foisonnante, James Scott démonte les logiques bureaucratiques et scientifiques au fondement de ces projets « haut-modernistes », poussant à toujours plus de lisibilité et de contrôle sur la nature et les sociétés humaines.
    À partir d’une large palette d’études de cas allant de la foresterie scientifique à la création des premiers recensements et des noms propres, de la doctrine révolutionnaire de Lénine à celle de Le Corbusier en matière d’urbanisme, et de la collectivisation de l’agriculture soviétique aux politiques de villagisation en Tanzanie et ailleurs, Scott dénonce ces entreprises de planification autoritaire qui finissent par appauvrir et étouffer le monde physique et social.
    En appuyant leur pouvoir sur des formes de classification, de standardisation et d’abstraction, ces projets tendent tous à négliger les mécanismes et les processus informels d’ajustement pourtant essentiels à la préservation d’ordres sociaux viables. Ils échouent aussi car ils marginalisent les savoirs locaux de celles et ceux qu’ils ciblent. À l’encontre de ces approches autoritaires centralisées et surplombantes, Scott défend le rôle de formes de savoirs plus modestes, étroitement liées à l’expérience pratique et davantage capables d’adaptation au gré des circonstances.

    Commentaire de RoyautéNews : C'est bien de cela qu'il faut se débarrasser, dans les ex-démocraties occidentales et en particulier, en France qui fut la championne de la soviétisation administrative qui l'étouffe mortellement encore aujourd'hui. Se débarrasser de l'État qui se mêle de tout, qui se prétend le tuteur de tout événement, de tout fait, de toute personne.

    L'œil de l'État   -   James C. Scott


    1 commentaire
  • La Rédaction

    La reine vient d'entamer sa soixante-dixième année de règne. Longue vie à elle !

     

     

    Il est intéressant de voir que le blason figurant sur cette couverture du livre de Don Coolican, assisté de Philip Clucas, paru en 1981, L'histoire de la famille royale, et préfacé par Lord Lichfield, figure les anciennes armoiries de la couronne d'Angleterre, formées des armes de France et d'Angleterre.

    Voici plusieurs générations, depuis Georges III, que le monarque britannique n'emploie plus les armes de France associées à celles du royaume d'Angleterre.


    votre commentaire
  • Dictionnaire des mafias et du crime organisé -  Philippe Di Folco

    Perrin ;   28 janv. 2021 ;   432 p.;   23€.

    Présentation officielle : Philippe Di Folco livre le premier dictionnaire consacré aux mafias et à leur univers tentaculaire.
    Des Big six - constitués des mafias d'origine italienne, des groupes russes, des yakuzas, des triades chinoises, des cartels de la drogue colombien et des cartels mexicains - aux groupes émergeants (Argentine, Brésil, Jamaïque, Panama, Puerto Rico, République dominicaine, Sierra Leone), il étudie toutes les organisations criminelles sans exception, se penche sur leur fonctionnement et leurs liens, leurs membres, leurs modes opératoires comme leur code de langage.
    Figurent naturellement les notices biographiques de grands mafieux comme Al Capone, Lucky Luciano, Meyer Lansky ou Yosho Kodama mais d'autres aussi thématiques, telles que intimidation, cadavre, extorsion des fonds ou blanchiment de l'argent.
    Un dictionnaire passionnant où les histoires se croisent et se lient pour dessiner une immense fresque des mafias et du crime organisé.

    Commentaire de RoyautéNews : A la Rédaction, nous n'avons pas eu le temps de regarder ce livre dont le sujet est intéressant surtout sous la forme inattendue d'un dictionnaire, pour regarder si le Fisc fait partie des gros chapitres... Et de même, pour le crime politique. Pas les affaires extraordinaires, mais le crime politique organisé, "institué", pérenne...

    Dictionnaire des mafias et du crime organisé -  Philippe Di Folco


    2 commentaires
  • La Rédaction

    Les avenants à pile ou face de Philippe Delorme

    L'Année 2021 est une Année Prince Philippe, selon la volonté des autorités légitimes d'Araucanie.

    Mais, d'une façon inattendue l'on reparle, en dehors des cercles du royaume d'Araucanie, de Philippe Alexandre Boiry. Deux livres, viennent de paraître en peu de temps, qui rappellent au public sous la plume de Philippe Delorme l'importance qui fut celle de Philippe Alexandre Boiry.

    Cet "honneur" étrange et redoutable... d'être épinglé par Philippe Delorme... En effet, le journaliste s'est spécialisé dans les lisières du scabreux ou de l'ironie facile des braves gens...

    Ce n'est pas la première fois que ce journaliste, dont on plaisante aimablement sa volonté de se présenter comme historien, se permet de parler de ce qu'il ne connaît pas, ou de ceux qu'il ne connaît pas.

    Mais si Philippe Boiry était encore parmi nous, qu'aurait-il dit, devant les mentions, savamment calculées de sa personne par le journaliste ? « - Il est vraiment culotté ! » C'est, mot, pour mot, ce qu'il aurait dit ! Déjà victime autrefois de Philippe Delorme, lorsque celui-ci a tu volontairement ce que la recherche grâce aux analyses ADN des familles royales doit à Philippe Boiry.

    Dans le livre, qui vient de paraître sous la direction de Jean-Christian Petitfils, (un clic pour le voir). Nous ne commenterons pas le livre lui-même, riche de nombreuses contributions sérieuses. Celle de Philippe Delorme ne se tient pas trop mal. Heureux d'avoir été la vedette (après Louis XVII quand même), il est généreux et rapporte la cérémonie présidée par Louis Alphonse de Bourbon... Sans ressortir ses habituels sarcasmes. Il reconnaît quand même le rôle joué par Philippe Alexandre Boiry. Mais en l'appelant : alias « le Prince d'Araucanie ».

    Ceux qui suivent de loin les acrobaties du journaliste Philippe Delorme pour accrocher quelque lumière d'actualité... ne seront pas étonnés. S'il ne rédige plus à Point de Vue, ni à la revue Point de Vue Histoire qu'il dirigeait jusqu'à sa cessation, il ne manque pas de se signaler à l'occasion, c'est-à-dire, plutôt, dans des occasions que son imagination fabrique pour lui. Il est drôle que le Dr Charlier vienne de publier un livre sur le surnaturel, que nous avons présenté hier. Il fut l'une des cibles contre laquelle s'est acharné le journaliste il y a une douzaine d'années, lorsqu'il a prétendu décider que les découvertes scientifiques devaient se mettre à la remorque de la science historique que lui, Delorme, bien sûr, devait contrôler, sinon ce ne serait pas de jeu.

    Le souvenir des personnes honorables mentionnées dans son dernier livre Rois éphémères, livre de très piètre intérêt, à la veine People et paru à l'été 2020, aurait pu se passer de son commentaire peu éclairé, qui n'apporte rien à ce que l'on connaît, et qui embrouille leur histoire, pour ceux des chapitres que nous avons hâtivement parcourus.

     Pas un mot, dans ce livre, sur ce qu'a apporté Philippe Boiry, tant à la recherche par l'ADN que dans d'autres domaines où pourtant sa contribution a été remarquée et appréciée. Le voici portraituré, « à la Delorme », dans un style qui dépeint peu merveilleusement l'homme qui écrit.

    Du fondateur héroïque du royaume d'Araucanie et de Patagonie, dont il feint d'écrire le nom comme « Orrlie-Antoine »... « Ce petit avoué du Périgord ». De son successeur, « un certain Philippe Boiry, journaliste et poète ».

    Il est sûr que créer un empire est plus méprisable que médire à longueur de vie, à satiété ou pas. On a les héros que l'on se désire.

    Rassurons-nous, ou pas, le style est presque toujours le même, et rare, parmi les personnages royaux, ou non royaux, qui échappe à la mise en boîte delormienne.

    Ne soyons pas étonnés qu'il affirme, sans avoir peur, que le successeur du successeur (qui n'était pas reconnu par tout le monde...) du Prince Philippe, serait M. Frédéric Luz. En réalité M. Luz est un manipulateur qui joue au successeur d'Antoine IV, après avoir conquis une "célébrité" facile grâce à deux mentions portées jadis grâce à Philippe Delorme... dans le magazine Point de Vue, qui faisaient de lui, "l'héraldiste du Comte de Paris"... Ce qui n'a jamais été pris au sérieux, et pour cause... Le dernier Comte de Paris n'a jamais eu besoin, pas plus que ses prédécesseurs, d'un héraldiste ni d'un "conseiller héraldique"... La suite de tous ces avatars, nous la gardons pour nous.

     

    Nous rétablirons prochainement la vérité historique au sujet d'Orélie Antoine, qui ne peut être qualifié de "roi éphémère" puisqu'il régna jusqu'à sa mort, soit durant dix-huit ans.

     

    Nous reviendrons certainement plus en détail sur le livre fourre-tout "Rois éphémères".


    3 commentaires