• Flux principal de RoyautéNews

    Vous êtes sur le Flux principal de RoyautéNews

  • La guerre de deux cents ans -  Antonino De Francesco

    Histoire des histoires de la Révolution française ;

    Perrin ;  27 sept. 2018 ;   450 p.;   25€.

    Cette "histoire" ne nous intéresse pas, mais son titre à lui seul mérite l'attention car il correspond exactement au bilan qui aujourd'hui représente le plus brièvement et le plus complètement la Révolution de 1789 : la guerre. RoyautéNews

    Une présentation officielle : Une approche complètement nouvelle de la Révolution française à travers l'étude de ses histoires depuis 1792.

    Si des ouvrages d’historiographie ont attiré l’attention du public, jamais un tableau d'une telle ampleur n’avait été tracé, concernant la période à la fois fondatrice et fracturante que fut la Révolution française. Ce livre recense les formes de construction de la mémoire et du récit national à partir de l’événement révolutionnaire. Il analyse également comment celui-ci façonne le débat politique et historique en France et dans d’autres pays, offrant une réflexion sur l’identité de notre pays et sur celle du continent européen. Composé de 6 chapitres, l’ouvrage explique et raconte les principales histoires de la Révolution française, environ 300 titres. Au fil de ses pages l’enquête historiographique se mue en une réflexion sur le métier d’historien, sur son rôle dans nos sociétés et sur les conditions de transmission de la culture historique.

    Autre présentation officielle : Selon Georges Clémenceau, elle est un bloc ; d'après Joseph de Maistre, elle est d'essence diabolique, alors que pour Germaine de Staël elle est double, 1793 rognant l'épopée fondatrice de 1789 : la Révolution française, revendiquant le droit de la Nation à disposer d'elle-même, est non seulement un tournant dans l'histoire du monde, mais aussi le creuset d'une modernité politique inquiète.

    D'après les années révolutionnaires mêmes, ce sont bien des milliers de livres qui ont paru à son sujet, depuis Condorcet jusqu'à François Furet en passant par Lamartine, Michelet, Aulard, Jaurès et Lefèbvre. Antonino De Francesco ausculte près de trois cents d'entre eux, explore les débats historiographiques en Europe comme aux Etats-Unis et délivre ses analyses dans un ouvrage novateur, véritable laboratoire de l'écriture et miroir des passions qui secouent la France et l'Occident depuis deux siècles.

         Une histoire qui, en réalité, racontre notre histoire. 

    La guerre de deux cents ans -  Antonio De Francesco


    2 commentaires
  • La mémoire du vin  -  Général Marc Paitier

    Préface de Jacky Rigaux ;

    Mareuil Editions ;   paraîtra le 28 février 2019 ;  250 p.;   19€.

    Présentation officielle : L’auteur montre ainsi que le vin de terroir tel que nous l’apprécions aujourd’hui, est porteur d’une double mémoire, celle du temps et celle du lieu où il est né. Il est une expression de ce que l’homme possède de meilleur en lui et un héritage précieux qui stimule l’imagination et suscite des émotions. Le vin constitue le plus ancien élément du patrimoine de l’humanité. La culture de la vigne et l’élaboration du vin ont favorisé la sédentarisation de groupements humains nomades. Elles sont à l’origine de la création des premiers villages, de l’émergence d’une organisation sociale et politique avec ses hiérarchies et ses règles, de l’attachement à une terre et une patrie avec la nécessité de la défendre. Elles ont aussi largement contribué au développement d’une vie intellectuelle et artistique. C’est ainsi que le vin est à l’origine des premières civilisations. 

    Aujourd’hui, dans un monde matérialiste et virtuel, le vin maintient le lien avec la terre, les saisons et l’ordre de la nature. Il a largement contribué à façonner l’identité française. Trop souvent considéré comme une seule source de plaisir, le vin est bien davantage que cela. Il est l’expression la plus aboutie de notre civilisation gréco-latine. Il n’a cessé de rapprocher les hommes au fil des siècles. Il demeure le meilleur antidote à la pensée unique, à la banalisation du monde et au retour de la barbarie. Loin d’être un livre technique, La Mémoire du vin est un livre de réflexion, vivant et joyeux, une invitation à voyager dans l’univers du vin.


    votre commentaire
  • La France de Richelieu  -  Michel Carmona

    Pluriel ;  (1998)  3 oct. 2018 ;  463 p.;   10€.

    Présentation officielle : Les paysans sont-ils des bêtes? Faut-il excommunier les buveurs de chocolat? Un mouchoir sert-il à cracher dedans ou à couvrir la gorge des jolies femmes? Le don des langues est-il une preuve de diablerie? Est-il vrai que les Chartreux ont la grâce d'être à jamais exempts des morsures de punaises? Un Français catholique est-il plus proche d'un Espagnol catholique que d'un Français protestant? Telles sont quelques-unes des questions qui agitent la société française du temps de Richelieu.

    Ne nous y trompons pas: nos ancêtres de ce premier XVIIe siècle, " siècle des héros et des saints ", sont infiniment proches de nous. Ils inventent le patriotisme et le sens de l'Etat, la pression fiscale, l'armée permanente, les grandes manufactures, une façon d'habiter dans les villes qui est déjà la nôtre. Siècle de Descartes et de la raison raisonnante, de l'Académie française et du bien parler, du théâtre classique et des bienséances, de la gastronomie française et de la presse d'opinion. Siècle de l'absolutisme et du jansénisme, où voisinent l'ombre équivoque du Père Joseph avec son cortège d'espions, Théophraste Renaudot, la marquise de Rambouillet et saint Vincent de Paul, siècle de mousquetaires et de ribaudes, d'artistes et de sorcières, de lyrisme et de calcul, de discordes et d'union nationale, c'est la France de Richelieu, première image de la France moderne.

    La France de Richelieu  -  Michel Carmona


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Le légendaire couturier Karl Lagerfeld est mort aujourd'hui à l'Hôpital américain de Neuily.

    Allemand, installé en France depuis sa jeunesse, après la Guerre, il entre dans le monde des grands de la couture en devenant l'assistant de Pierre Balmain puis en obtenant en 1954 un prix international pour un manteau alors qu'Yves Saint-Laurent remporte ce même prix pour une robe.

    Après un passage chez Jean Patou de 1962 à 1964 il entre chez Chloé et place la marque parisienne au premier rang.

    A partir de 1982 il devient le directeur artistique de Chanel, qu'il ressuscite et auquel il a attaché son nom. En même temps il rehausse la maison Fendi.

    Avant chacune des collections de la prestigieuse maison, Karl Lagerfeld, synonyme de suspense, évoque irrésistiblement le frémissement qui précède la créativité attendue, attachée à un génie qui lui est reconnu.

    On conservera de lui, outre les décennies vibrantes d'un talent universellement admiré et jamais démenti, le souvenir d'une personnalité libre au verbe juste et parfois acéré, et de son style personnel inimitable.

    A la Princesse Caroline, la plus célèbre de ses amies, et à Choupette, la chatte, une des héritières de sa fortune, nous adressons nos condoléances.

    Karl Lagerfeld - Le Kaiser n'est plus


    3 commentaires
  • La Rédaction

     

    En l'honneur des Bourbons

     

    Une messe sera célébrée en la chapelle royale du Val-de-Grâce le 24 février 2019 à 11 h en mémoire de la disparition il y a trente ans du Duc d'Anjou et de Cadix, et en l'honneur de la venue au monde du Prince Henri, Duc de Touraine, né le 1er février dernier.

     


    2 commentaires
  • Napoléon à Sainte-Hélène ; L'encre de l'exil Charles-Eloi Vial

    Perrin ;  22 nov. 2019 ;  352 p.;  29€.

    Présentation officielle : La France défaite à Waterloo, Napoléon se livre aux Anglais le 15 juillet 1815, sans se douter qu'il sera envoyé sur une île perdue au beau milieu de l'Atlantique Sud. Le 17 octobre suivant, après une traversée de plus de deux mois, il débarque à Sainte-Hélène où il vivra ses dernières années sous étroite surveillance. Cet exil, tragique, marque le point de départ de la légende napoléonienne. Explorant les collections de la Bibliothèque nationale de France, Charles-Eloi Vial a étudié des documents d'exception, pour la plupart méconnus ou entièrement inédits.
    En grande partie rédigés de la main même de Napoléon ou de celle de son geôlier Hudson Lowe, les lettres, factures, rapports de surveillance, plans de fortifications et autres témoignages nous livrent des pans entiers de la vie quotidienne à Longwood House. Dans ce livre richement illustré, amateurs et spécialistes découvriront, au fil des pages, une histoire renouvelée de la captivité et de la mort de l'empereur des Français.

    Napoléon à Sainte-Hélène  -  Charles-Eloi Vial


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Le 16 février 2019 seront célébrées, en l'église Saint-Pierre de Belœil les funérailles de Son Altesse Royale la Princesse de Ligne, Dame de la Croix Etoilée et Dame de l'Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, éteinte le 11 février à Belœil dans la Paix du Seigneur.

     

    En 1929 naissait au Château de Colmar-Berg, Alix, Marie, Antónia, Charlotte, Gabrielle, Princesse de Luxembourg, Princesse de Bourbon de Parme, Princesse de Nassau. Elle épousait en 1950 Antoine, Prince de Ligne et du Saint-Empire, chef de la maison de Ligne (†2005).

    Elle était la fille du Prince Félix de Bourbon Parme, et de la Grande-Duchesse Charlotte de Luxembourg.

    Funérailles de la Princesse Alix de Luxembourg

    En lien avec notre article


    votre commentaire
  • Sodoma   -   Frédéric Martel

    Enquête au cœur du Vatican ;

    Robert Laffont ;  à paraître le 21 fév. 2019 ;   638 p.;   23€.

    Nous reparlerons certainement de cette enquête dont l'actualité du jour a été chargée. Le titre choc, certainement destiné à faire scandale, si cela était possible après tant d'affaires récentes traversée par l'église en plusieurs pays, ne nous paraissait pas utile. Ramener en effet l'homosexualité à la pratique évoquée par ce titre du livre, directement ou à travers la cité de l'Antiquité qui fut détruite, est inexact par simplification et restricteur. Certains homosexuels, que l'on rencontre (rencontrait) entre autres et surtout dans l'Eglise - nous devrions dire, dans les Eglises - se rapportent plutôt au type de l'homophile, souvent timide, plus qu'à un type pleinement évolué d'homosexuel. Quand certains homosexuels ne s'adonnent pas non plus à cette pratique.

    Présentation officielle : Le célibat des prêtres ; l'interdiction du préservatif par l'église ; la culture du secret sur les affaires d'abus sexuels ; la démission du pape Benoît XVI ; la mysoginie du clergé ; la fin des vocations sacerdotales ; la fronde contre le pape François : un même secret relie toutes ces questions. Ce secret a longtemps été indicible. Il porte un nom : Sodoma. La ville biblique de Sodome aurait été détruite par Dieu en raison de l'homosexualité de ses habitants. Or aujourd'hui, c'est au Vatican que l'on trouve l'unexdes plus grandes communautés d'homosexuels au monde.

    Pendant quatre années, Frédéric Martel a vécu en immersion. au Vatican et mené l'enquête sur le terrain dans une trentaine de pays. Il a interrogé des dizaines de cardinaux etc rencontré des centaines d'évêques et de prêtres. Ce livre révèle la face cachée de l'église : un système construit depuis les plus petits séminaires jusqu'au Vatican à la fois sur la double vie homosexuelle et sur l'homophobie la plus radicale. La schizophrénie de l'église est insondable : plus un prélat est homophobe en public, plus il est probable qu'il soit homosexuel en privé.

    «Derrière la rigidité, il y a toujours quelque chose de caché ; dans de nombreux cas, une double vie.» En prononçant ces mots le pape François nous a confié un secret que cette enquête vertigineuse révèle pour la première fois.

    Sodoma paraît simultanément dans vingt pays.


    2 commentaires
  • Profession Diplomate - Yves Aubin de La Messuzière

    Un ambassadeur dans la tourmente ;

    Plon ;  17 janv. 2019 ;   408 p.;  21€.

    Présentation officielle : " Ni résolument autobiographique, ni récit chargé d'anecdotes, cet ouvrage est avant tout un témoignage sur le métier de diplomate tel qu'il s'exerce au Quai d'Orsay ou en ambassade. A travers plus de quatre décennies d'un parcours professionnel dans des fonctions diversifiées sur les plans géographique et fonctionnelle, je m'essaie à rendre compte de la complexité du métier diplomatique, très éloigné des poncifs qui l'entourent. L'idée de concevoir un livre intitulé Profession diplomate m'est venue de la lecture de la bande dessinée Quai d'Orsay.
    J'ai fait le choix de porter à la connaissance du lecteur le déroulement de certains fragments les plus marquants de ma carrière diplomatique, non pas pour mettre en valeur mon action, mais avec le souci constant d'expliquer le fonctionnement du réseau diplomatique et le métier du diplomate. C'est donc l'expérience du terrain que je rapporte d'Amman à Sanaa, de N'Djamena à Bagdad, de Tunis à Rome.
    La Francophonie et la culture ont été des fils conducteurs de mon action tout au long de ma carrière. Ce sont des éléments essentiels de la diplomatie d'influence. Dans chacun de mes postes, j'ai eu à cœur d'organiser des manifestations artistiques, d'Amman à Bagdad, les plus émouvantes, de Tunis à Rome, les plus ambitieuses, mettant en valeur de prestigieuses résidences.
    Dans un monde en pleine transformation, le diplomate doit en permanence s'adapter aux nouveaux enjeux géopolitiques, économiques, culturels, environnementaux, avec en perspective la défense des intérêts bien compris de son pays. "
    Yves Aubin de La Messuzière

    L'auteur, entre autres caractéristiques, n'est pas un ancien élève de l'ENA et il décrit dans son ouvrage la différence de traitement entre les jeunes diplomates issus de l'ENA, et les autres. C'est dans un contexte d'esprit laïque qu'il a été engagé dans la défense de la langue et de la culture française, à travers le monde. Il était en 2017 l'un des soutiens d'Emmanuel Macron. RoyautéNews

    Profession Diplomate - Yves Aubin de La Messuzière


    votre commentaire
  • Napoléon est revenu !  -  Eric Teyssier

    Préface de Thierry Lentz ;

    Lemme Edit ; roman ;  21 juin 2018 ;  405 p.;  26€50.

    Présentation officielle : Au début de l’année 2015, l’historien Adrien Beaussier voit débarquer chez lui un inconnu qui prétend être… Napoléon ! L’homme finit par le convaincre qu’il est bien l’Empereur des Français… Persuadé qu’il a été rappelé à la vie pour reprendre le pouvoir, Napoléon veut revenir sur la scène publique, comme lors du retour de l’île d’Elbe réalisé exactement 200 ans auparavant ! Sur un ton humoristique, mais toujours fidèle à la réalité historique, ce roman haletant permet d’avoir une approche décalée de Napoléon, en imaginant le regard que ce « grand homme » pourrait porter sur notre société et le rôle qu’il pourrait y jouer.

    Le premier roman d'Eric Teyssier, historien et auteur d'ouvrages de référence. RoyautéNews

    Napoléon est revenu !  -  Eric Teyssier


    2 commentaires