• La Rédaction

    Passe sanitaire abrogé à Paris dans les centres commerciaux !

    Formidable nouvelle, décidée il y a deux jours et entrée en vigueur aujourd’hui, qui montre le pouvoir recule enfin alors que le monde entier a déjà compris les erreurs commises... Déjà le pass sanitaire avait été supprimé pour de grands centres commerciaux dans 18 départements.

    Petit-à-petit, le pouvoir rentrera dans les clous ! Il se recadredra lui-même! Il arrête de déraper ! Pour employer ces deux derniers termes odinairement agressifs de la société médiatico-républicaine.

    Comme le soulignait hier soir TVLibertés, le pouvoir a pris soin de "justifier" par des "motifs sanitaires" auquels (c’est nous qui soulignons) il ne comprend rien, cette décision débile depuis le départ !


    votre commentaire
  • Les Maîtres de la manipulation  -  David Colon

    Tallandier ;    2 sept. 2021 ;   352 p.;   215€0.

    Présentation officielle : On les appelle spin doctors, génies du faire croire, persuadeurs clandestins ou ingénieurs des âmes. Publicitaires, communicants, cinéastes ou propagandistes politiques, ces hommes ont en commun d’être passés maîtres dans l’art de la manipulation de masse.

    Ils bouleversent les règles du jeu politique, font et défont des élections, fabriquent le consentement, défendent les intérêts d’industries polluantes, influencent à leur insu le comportement de millions d’individus. Souvent méconnus, agissant pour la plupart dans l’ombre, ils conçoivent et déploient leurs techniques de persuasion en tirant profit des progrès constants des sciences et des techniques.

    Spécialiste de l’histoire de la propagande contemporaine, David Colon propose une approche inédite de l’art de la persuasion : il réunit, pour la première fois dans un même livre, les portraits de vingt des plus grands maîtres de la manipulation des XXe et XXIe siècles. De Goebbels à Walt Disney, de Lin Biao à Mark Zuckerberg, Richard Thaler ou Steve Bannon, l’auteur nous raconte l’invention de la propagande de guerre, du lobbying, du nudge ou de la publicité microciblée.

    Les Maîtres de la manipulation  -  David Colon


    votre commentaire
  • Chez moi  ;  Automne-Hiver -   Hélène Darroze

    cherche midi ;    12 nov. 2020   ;   128 p.;    1990.

    Présentation officielle : Hélène Darroze en toute simplicité

    Pour la première fois, Hélène Darroze nous offre ici des recettes conçues, réalisées et photographiées par elle, chez elle, avec ses deux filles.
    Une intimité que l’on retrouve en filigrane à travers la nappe à carreaux de sa grand-mère, ses photos personnelles, ses astuces et ses secrets, ainsi que dans les fameux plats de son Sud-Ouest natal.
    Une sorte de retour aux sources où l’on cuisine de bons produits, avec tendresse et passion, pour ceux qu’on aime : les meilleurs ingrédients pour réaliser des recettes spontanées, généreuses, authentiques et irrésistibles !
     
    Vous trouverez ici plus de 50 recettes parmi lesquelles : la « Soupe de potiron confit au miel », le « Gâteau de pommes de terre et d’andouille béarnaise », la « Tarte tatin aux endives et au cumin », le « Risotto aux cèpes », le « Merlu de Saint-Jean-de-Luz sauce Ttoro », le « Gigot d’agneau de lait des Pyrénées rôti à l’ail », la « Blanquette de veau », la « Saucisse de Toulouse à la moutarde », le « Cake au citron », la « Tarte aux pommes grand-mère », le « Gâteau coulant au chocolat », etc.

    Chez moi   -   Hélène Darroze


    votre commentaire
  • A la table des Présidents  -  Guillaume Gomez

    cherche midi  ;   10 nov. 2020  ;   232 p.;   39€.

    Présentation officielle :  Dans le secret des menus et cuisines de l’Elysée. Une épopée racontée par le chef actuel du palais.

    « Le plaisir de la table est la sensation réfléchie, qui naît des diverses circonstances de faits, de lieux, de choses et de personnes qui accompagnent le repas » disait Jean-Anthelme Brillat-Savarin, considéré comme l'inventeur du discours gastronomique.

    À la table des présidents célèbre les plaisirs liés au repas, tant il est vrai que la gastronomie participe pleinement aux relations des présidents avec leurs invités. Ce bel ouvrage nous invite à un festin d'histoires et de mots et chaque menu, contextualisé, modernisé, nous donne le désir d'aller plus avant dans la découverte de ce que sont les réceptions au palais présidentiel.

    Guillaume Gomez raconte cette épopée avec sensibilité et suggère, pour chaque menu, sa propre interprétation d'un plat par des recettes plus personnelles. Comprendre ce qu'a souhaité proposé le chef le jour de la réception, apprivoiser le menu, s'imaginer à son tour en cuisine, et puis... réinventer. Guillaume Gomez se dévoile et l'acte devient création, sans ruse, ni artifice, mais avec plaisir et gourmandise. Il propose ainsi dans ce livre une cinquantaine de nouvelles recettes concoctées et commentées par ses soins.

    A la table des Présidents  -  Guillaume Gomez


    votre commentaire
  • De Massoud à Massoud  -  Salvatore Lombardo

    Mareuil Éditions ;  2 sept. 2021  ;     16€.

    Présentation par ©Electre 2021:   Au fil de rencontres et de conversations, notamment avec les fils du commandant Massoud, assassiné deux jours avant l’attaque terroriste du 11 septembre 2001 à New-York, le journliste évoque le destin du héros national afghan ainsi que l’envers d’une histoire contemporaine marquée par l’irruption de l’islamisme radical sur la scène mondiale et le naufrage de l’Occident néocolonial.

    De Massoud à Massoud  -  Salvatore Lombardo


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Hommage à Jean-Paul Belmondo, qui était devenu depuis si longtemps une des figures de la France, en des temps devenus enfouis.

     

    Beaucoup plus qu'une icône de légende du cinéma français, il était devenu l'une de ces images synonymes à travers le monde de la France, et qui donnaient vie à la France.

    En un temps où ce pays savait se tenir.

    Au rang des personnages mythiques qui incarnaient la France, et qui sont et demeureront les meilleurs ambassadeurs de ce pays.

     

    Jean-Paul Belmondo, une France d'un autre temps

    Le 1er janvier 1973  -  AFP    via La Voix du Nord


    votre commentaire
  • La Rédaction

    La Princesse Cécile de Bourbon Parme

    C’est à 14 h vendredi 10 septembre en l’église Notre-Dame des Champs que se déroulera la cérémonie d’obsèques de Son Altesse Royale la Princesse Cécile de Bourbon, Princesse de Parme, Infante d’Espagne, dont le rappel à Dieu est survenu le soir du 1er septembre à Paris à l’Hôpital Broca.

    Elle sera célébrée par le Père d’Eudeville, Curé de Notre-Dame des Champs (1). Marie-Thérèse de Bourbon, sa sœur défunte, nous avait raconté en 2019 avoir appris récemment que ce prêtre lui était apparenté par une de ses nièces.

    Pour évoquer Cécile de Bourbon, reportons‐nous au communiqué de son neveu le Duc de Parme :

     

      «   C’est avec un profond regret que je dois informer de la mort ce soir même à Paris de ma chère tante Doña Cécile.

    Lutteuse infatigable, toujours prête à aider les autres avec un sourire qui la rendait si particulière, active militante carliste auprès de mon père Carlos Hugo et de mes tantes Marie-Thérèse et Marie-des-Neiges, dans les tâches politiques imposées par les difficiles années 60 et 70 du siècle précédent.

    D’une vitalité débordante, elle travaillait comme infirmière dans une léproserie, ou se portait volontaire lors des inondations del Vallès (1962 ndlr), ou travaillant pour la FAO en faveur du Laos. Lorsque éclate la guerre du Biafra elle se porte volontaire au sein de l’Ordre de Malte, réalisant des vols continuels d’aide humanitaire, car elle était aussi pilote.

    Expulsée plusieurs fois d’Espagne par la dictature en raison de son inlassable lutte, avec le reste de la Dynastie pour recouvrer les libertés démocratiques.

    Dans ses dernières années, elle se voua à collaborer avec l’Association des Liens Palliatifs, accompagnant les malades et offrant cœur et espérance.

    Toujours elle fut une personne de profonde foi chrétienne.

     

    Joint à ma famille je vous demande de prier pour elle, et que nous n’oublions jamais son exemple de dévouement et de service pour les autres.  »

     

                                       À Paris le 1er Septembre 2021

     

     

     

                                                                 Carlos Javier

     

     

     

     

     

    1. Ce n'est pas le Père d'Eudeville qui célèbrera les obsèques comme nous l'avons annoncé par erreur. Le Père d'Eudeville a récemment changé d'affectation.


    votre commentaire
  • La Rédaction

    En bref CoVID  -  Don du sang

    En bref, quelques informations disparates à compléter. Quelques données aussi surviendront lundi, relatives aux connivences et conflits d’intérêt poltiques avec l’industrie pharmaceutique, déjà diffusées par d’autres médias depuis quelques jours.

    Une très forte manifestation contre l’industrie pharmaceutique a eu lieu à Vancouver, et le monde entier (à part sur les médias français bien sûr) relaie cette réalité : il existe un refus d’ampleur mondiale contre les saletés appelées "vaccins". Pour nous, il s’agit d’un volonté criminelle, consistant à tuer le plus grand nombre d’individus à travers le monde.

    Que cela plaise, à ceux qui prétendent le contraire en agitant leurs slogans fatigués... qu’ils gardent de l’énergie pour scier les barreaux de leur future prison.

    Il faut savoir qu’aux États-Unis, le don du sang est interdit aux donneurs ayant été injectés.

    Parmi les autres actes de résistance, il en est un à la portée de chacun : insérer une feuille dans son portefeuille, visible, pour refuser catégoriquement toute transfusion de sang contaminé par les produits dits vaccins. Il s’agit des produits Ffizer et Moderna prioritairement.

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Milliers de plaintes contre les ministres français ‐ crise du CoVID

    Selon François Molins, procureur général près la Cour de cassation, des milliers de plaintes arrivent à la Cour de justice de la République à l’encontre des ministres.

     

    Nous considérons qu’il faut utiliser cette arme pour se défendre des agissements criminels au moins, d’individus malpropres, puisque ces procédures sont reconnues par ce haut magistrat, par ailleurs bien connu et ancien Procureur de la République de Paris.

    Il ne s’agit pas pour autant d’un sésame. Cette cour a déjà refusé en 2020 les plaintes d’une association de victimes du Covid. Cette Cour a reçu également des plaintes comme celle d'un collectif d'enseignants pour mise en danger de la vie d'autrui, contre le ministre Blanquer, pour "ne pas protéger les personnels au contact avec les enfants (..)  qui répandent le virus".

     

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Mort de la Princesse Cécile de Bourbon Parme

    C’est avec une très grande peine que nous avons appris la mort, le 1er septembre à Paris la mort de la Princesse Cécile de Bourbon, à l’âge de 86 ans, sœur cadette de la Princesse Françoise, sœur aînée des Princesses Marie-Thérèse, qui nous a quittés en 2020, et de Marie des Neiges de Bourbon.

     

    Les funérailles seront célébrées à Notre-Dame des Champs le 10 septembre, à 14h.

     


    votre commentaire