• Dictionnaire amoureux de François Mitterrand - Jack Lang -

    Plon ; 10 Décembre 2015 ;  455 p.;  21 €.

    Présentation officielle :

    François Mitterrand, une force tranquille...

    « Vingt ans après sa mort, cent ans après sa naissance, François Mitterrand n'a jamais été aussi nécessaire. Le temps a fait son oeuvre. L'agressivité de circonstance a reflué. Les déçus permanents ont mis de l'eau dans leur vin aigre. Surtout, les historiens ont fait la part des choses. Ils ont redonné du crédit à une œuvre majeure, à un double septennat progressiste et libérateur, ou la justice et l'égalité ont gagné beaucoup de terrain. J'ai accepté avec ferveur de faire revivre la mémoire d'un président de gauche qui a fait de moi son ministre de la Culture et de l'Education. Je me suis confronté à l'ensemble de l'action du politique et de la vie de l'homme, avec ses méandres, ses silences, ses échecs. Mais aussi et surtout, avec sa constance dans les convictions, son acharnement dans la bataille, son brio dans l'accomplissement de sa tâche. J'ai été le partenaire de François Mitterrand dans cette entreprise de transformation des mentalités et des attitudes d'un pays qui avait besoin de s'émanciper, de se moderniser. Nous n'avons pas toujours été d'accord sur tout, mais jamais cela n'a jamais altéré notre proximité confiante, notre enthousiasme fidèle. J'ai été un ami admiratif, un compagnon chaleureux, un soutien offensif et créatif.
    Je suis heureux de faire revivre cet acteur majeur du changement et de conjuguer son souvenir au présent de l'incitatif. »

    Un résumé :

    Le 8 janvier 2016, cela fera 20 ans que François Mitterrand s'est éteint. Jack Lang fut un des témoins privilégiés de la carrière politique de François Mitterrand, aussi longue qu'exceptionnelle, qui fera de lui le premier homme de gauche à être élu à l'Elysée en 1981. Réélu en 1988, il sera également le premier président à exercer ses fonctions durant deux septennats consécutifs. Homme de gauche, mais non encarté dans un parti, impliqué dans le théâtre à Nancy, Jack Lang rencontre François Mitterrand pour la première fois dans les années 1970, à la demande de ce dernier.
    Dès cet instant, c'est un coup de foudre intellectuel réciproque et ils ne se quitteront plus. Ils écriront ensemble parmi les pages les plus célèbres de la gauche au pouvoir, notamment en termes de politique culturelle : grands travaux, pyramide du Louvre, Grande Bibliothèque, loi sur le prix unique du livre, la liste est longue. Au-delà de cet engagement politique commun, Jack Lang deviendra l'ami de la famille Mitterrand, et sera l'un des rares à être invité régulièrement à Latche, l'antre du Président, privilège réservé aux vrais intimes.
    Là, il découvrira à l'occasion de longues promenades dans la campagne, le Mitterrand secret, aux vies multiples et aux amitiés aussi solides que l'airain, en dépit des années et des événements. De A à Z, Jack Lang fait revivre pour nous l'homme, l'ami, le politique et le Président, mais aussi l'homme de gauche engagé dans un combat pour la justice sociale, le passionné de culture, de littérature, des arts sous toutes leurs formes.
    Qui mieux que Jack Lang, qui fut son ami durant ces "décennies Mitterrand", pouvait nous convier à ce voyage, aussi amoureux qu'impartial, dans la mémoire d'un homme public dont il reste cependant encore beaucoup à découvrir ?

     

    (Nous pensions avoir publié cet ouvrage que nous avions retenu en 2016...)


    votre commentaire
  • La guerre à droite aura bien lieu - Guillaume Bernard -

    Le mouvement dextrogyre ;

    Desclée de Brouwer ;  396 p. ;. 19 € 90.

    « Comprendre le contexte et les rapports de force qui poussent à une recomposition du spectre électoral et du système partisan. (  ) C'est désormais par la droite que viennent les innovations idéologiques et la pression politique ».


    1 commentaire
  • INSOUMISSION - Guillaume Larrivé -

    Pour que vive la nation ;

    Plon ;   15 € 90.

    Auparavant, l'utopie était de droite. Royauté-News


    votre commentaire
  • La France n'est pas libérale (et ne le sera sans doute jamais) ;

    eBook format Kindle ; 9 € 90.


    2 commentaires
  • Reconnaître le fascisme - Umberto Eco -

    Grasset ;  19 Avril 2017 ;   56 p.;  3 €.

    Présentation officielle : « Je crois possible d’établir une liste de caractéristiques typiques de ce que j’appelle l’Ur-fascisme c’est-à-dire le fascisme primitif et éternel.
    L’Ur-fascisme est toujours autour de nous, parfois en civil.
    Ce serait tellement plus confortable si quelqu’un s’avançait sur la scène du monde pour dire “Je veux rouvrir Auschwitz…”
    Hélas, la vie n’est pas aussi simple.
    L’Ur-fascisme est susceptible de revenir sous les apparences les plus innocentes.
    Notre devoir est de le démasquer, de montrer du doigt chacune de ses nouvelles formes – chaque jour, dans chaque partie du monde. »
    Umberto Eco
     
    L’auteur mêle ici souvenirs personnels de sa jeunesse sous le fascisme et analyse structurelle des 14 archétypes du fascisme primitif et éternel.
     
    Un avis Royauté-News : L'ouverture de la page 39 de ce mini livre montre que les dénonciateurs du fascisme sont eux-mêmes entraînés à se prendre aux pièges du fascisme tel qu'il le définissent, et qu'il convient d'appeler plutôt totalitarisme. On doit en outre supporter de leur part les confusions de sens et leurs définitions imprécises, leurs procès d'intention multidirectionnels, et leur paranoïa universelle. De vrais cas d'étude psychiatrique.
     
     « /5. Le désaccord est en outre signe de démocratie. L'Ur-fascisme croît et cherche le consensus en exploitant et exacerbant la nature et la peur de la différence. le premier appel d'un mouvement fasciste ou prématurément fasciste est lancé contre les intrus. L'Ur-fascisme est donc raciste par définition. »
     

    Reconnaître le fascisme - Umberto Eco


    2 commentaires