• Famine rouge  -  Anne Applebaum

    La guerre de Staline en Ukraine ;

    Traducteurs, Pierre-Emmanuel Dauzat, Aude de Saint-Loup ;

    Grasset ;  23 oct. 2019 ;  512 p.;    26€.

    Présentation officielle : La famine meurtrière qui frappa l’Ukraine au début des années 30 reste un des chapitres les moins explorés de l’Histoire soviétique. Anne Applebaum répare enfin cette injustice par un livre qui fera date. Elle impressionne par la somme des connaissances rassemblées et commentées  sur ce qui fut une véritable extermination de tout un peuple organisée par le Parti communiste soviétique sous Staline, mais aussi par son talent d’écrivain. Son récit des faits débute par l’histoire de la révolution ukrainienne en 1917 et celle du mouvement national qui en est issu, puis se poursuit par les premières décisions du Politburo sur la politique agricole à mener dans cette province si fertile de l’Union Soviétique jusqu’à la persécution systématique de l’élite ukrainienne. Le tableau brossé par Applebaum nous plonge de manière inédite dans les horreurs de la répression menée par le régime stalinien. Car cette famine «  organisée  » fit plus de 5 millions de victimes - dont 3.9 millions d’Ukrainiens, et l’héritage de cette mémoire que l’URSS a tenté d’éradiquer joue évidemment un rôle considérable dans les relations russo-ukrainiennes au temps présent.
    Famine rouge s’impose par sa documentation incontestable, sa hauteur de vue et les perspectives qu’il dégage, c’est aussi un livre nécessaire pour comprendre un épisode tragique de l’Histoire du XXème siècle autant que la réalité politique actuelle de cette région du monde.

    Famine rouge  -  Anne Applebaum


    1 commentaire
  • Churchill, seigneur de guerre  -  Carlo d'Este

    tempus ;  (2010)  7 fév. 2019 ;    1 237 p.;  16€.

    Présentation officielle : Une biographie magistrale et captivante de Churchill vu sous l'angle inédit du " seigneur de guerre ".

    Pudique et féroce, tyrannique et affectueux, maladroit et héroïque, tel est resté Churchill dans la mémoire collective. On a retenu de lui son cigare, ses formules percutantes, son courage pendant le Blitz. Mais au-delà de ces images, qui était vraiment cet homme paradoxal ? Descendant du célèbre duc de Marlborough (le héros de la chanson Malbrough s'en va-t-en guerre ), rêvant d'éblouir par ses exploits un père célèbre, Winston Churchill ne dépassa jamais le grade de lieutenant colonel. Il se retrouva pourtant à la tête de la Grande-Bretagne en guerre, seul, face aux puissances de l'Axe, pour sauver la démocratie. Mais s'il devint à ce titre l'un des acteurs politiques majeurs du XXe siècle, son ambition depuis l'enfance était d'être soldat.
    Voici l'histoire singulière, parfois cocasse, souvent tragique, de ce chef militaire, depuis ses premières aventures à la frontière nord-ouest de l'Inde jusqu'aux deux grands conflits mondiaux, en passant par la guerre des Boers.
    A partir de documents encore inexploités et de témoignages inédits, Carlo D'Este éclaire d'un jour nouveau cette personnalité contradictoire et attachante. Churchill était un guerrier dans l'âme, imprégné du code d'honneur et de valeurs du XIXe siècle : telle est la thèse de cette biographie magistrale, qui éclaire, sans jamais le juger, la bravoure autant que les erreurs de son héros.

    Churchill, seigneur de guerre  -  Carlo d'Este

     


    votre commentaire
  • Le Diable Rouge - L'as Georges-Félix Madon  -  Daniel Marquis

    Bernard Giovanangeli ;  21 fév. 2019 ;   319 p.;   25€.

    Présentation officielle : Georges-Félix Madon est le quatrième as de la Grande Guerre par le nombre de victoires confirmées. La couleur rouge de son avion et sa réputation lui valurent d'être appelé par les Allemands le Diable Rouge. Caporal-pilote en août 1914, capitaine et chef d'escadrille à l'Armistice, il arbore une croix de guerre de 17 palmes et 3 étoiles pour ses 41 victoires. Quittant provisoirement l'armée en 1919, il reste lié au monde de l'aviation, et prend part à son essor civil.
    Le 11 novembre 1924, il se tue aux commandes de son avion lors d'une démonstration aérienne en hommage à Roland Garros. Cet ouvrage retrace pour la première fois la vie et la guerre du capitaine Madon, dont la base aérienne d'Avord porte le nom.

    Le diable rouge - l'as Georges-Félix Madon  -  Daniel Marquis


    votre commentaire
  • Le saboteur -  Paul Kix

    L'aristocrate qui défia les nazis ;

    Traducteur, Hubert Tézenas ; Pocket ;   23 janv. 2020 ;  320 p.;  7€50.

    Présentation officielle : Juin 1940. Robert de La Rochefoucauld a 16 ans lorsque l'Allemagne nazie envahit la France. Farouchement décidé à défendre son pays, il gagne Londres, y rencontre le général de Gaulle avant d'être recruté par la branche action des services secrets anglais. Après un entraînement commando, il est parachuté en France. Multipliant les fausses identités, il y accomplit de nombreuses missions, il est capturé à plusieurs reprises par les Allemands, s'évade à chaque fois, dans des conditions souvent rocambolesques.
    À partir de centaines d'heures d'entretiens, de recherches inédites dans les dossiers officiels, Paul Kix a reconstitué la vie romanesque et palpitante de ce héros peu ordinaire.

    Le saboteur -  Paul Kix


    votre commentaire
  • La France en terre d'Islam  -  Pierre Vermeren

    Empire colonial et religions XIXe - XXe siècles ;

    Tallandier ;  paraîtra le 6 fév. 2020 ;  512 p.;  11€50.

    Présentation officielle : Durant plus d’un siècle et demi, l’empire colonial français fut un espace de contacts entre les religions du Bassin méditerranéen. Comment instaurer leur coexistence ? Comment réguler les relations entre islam, confréries musulmanes, chrétiens et juifs ?

    Cet ouvrage retrace l’histoire des pratiques mises en oeuvre au cœur de l’empire colonial français. Il raconte la découverte de l’islam au début du XIXe siècle, les aléas de la protection des chrétiens d’Orient, la relation au judaïsme, les missions et la politique du « royaume arabe ». Pierre Vermeren analyse la manière dont la République laïque a piloté les religions et les réactions suscitées en Afrique du Nord, notamment la montée du salafisme. Il montre combien cet héritage pèse aujourd’hui et nous permet d’appréhender les problèmes auxquels notre société laïque est très durement confrontée.

    La France en terre d'Islam  -  Pierre Vermeren


    1 commentaire