• Ainsi, Dieu choisit la France  -  Camille Pascal -

    Plon ; paru le 3 Novembre 2016 ;  300 p.;  18 €.

    Présentation officielle : Camille Pascal revisite les grands événements de l'histoire de France qui ont fait de notre pays la fille aînée de l'Eglise, depuis son baptême au ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de 1905.

    « Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. » En adressant ces mots au roi Saint Louis, le 21 octobre 1239, le pape Grégoire IX reconnaît à la France un rôle prédestiné depuis la conversion de Clovis. Conversion confirmée, siècle après siècle, par plusieurs dynasties et des générations entières, jusque et y compris dans le renoncement et la rupture.
    Partant de cet événement originel, l'historien Camille Pascal revisite les scènes fondatrices de la France catholique qui ont fait de notre pays la « Fille aînée de l'Église », depuis son baptême au Ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de 1905.
    Dans la lignée des historiens de l'époque romantique, il renoue délibérément avec le « récit national » qui, repris au compte de l'école républicaine par Jules Ferry et Ernest Lavisse, a su donner une réalité à l'idée même de la France en la faisant connaître, aimer et partager par tout un peuple. Permettre à chacun, qu'il soit catholique ou non, de retrouver, de comprendre et de s'approprier les racines chrétiennes de la France : telle est l'ambition de cet ouvrage.

    Ainsi, Dieu choisit la France  -  Camille Pascal


    votre commentaire
  • Castro - Serge Raffy -

    Nouvelle édition augmentée ;

    Fayard ; parue le 14 Décembre 2016 ; 678 p.;  30 €.

    Présentation officielle : Roman hallucinant mais vrai, cette biographie de Fidel Castro regorge de révélations. Sur ces amours tumultueuses, sur ses relations très précoces avec les services secrets soviétiques, sur son terrifiant système répressif. De la "'crise des missiles" à la mort du Che, du rôle de Cuba dans la chute et la mort de Salvador Allende aux relations tortueuses avec les États-Unis, Serge Raffy nous plonge au coeur de la légende du Comandante, homme caméléon et stalinien tropical. Leur vie est un roman et ces romans ont changé le monde. Ils sont dix géants de l'Histoire qui ont fait de leur combat la plus palpitante des sagas. Ils ont façonné le XXe siècle et par là même marqué notre destin. Les éditions Fayard et le Nouvel Observateur se sont associés pour raconter leur histoire, qui a fait l'Histoire, à travers les meilleures biographies réunies dans cette collection : "les géants du XXe siècle". Essentiels pour comprendre le monde qui nous entoure, ces ouvrages de référence, très documentés, ont été écrits par des auteurs d'excellence. Ils sont présentés, à chaque fois, par un texte inédit de Laurent Joffrin.

    Castro - Serge Raffy


    1 commentaire
  • Le Canard enchaîné - 100 ans - Patrick Rambaud,

    co-auteurs : Laurent Martin, Bernard Comment -

    Le Seuil ;  paru le 27 Octobre 2016 ;  608 p.;  49 €.

       article en lien avec Caricaturesque, la caricature en France de 1789 à nos jours.

    Présentation officielle : Né dans le fracas de l’été 1916, en pleine Première Guerre mondiale, Le Canard enchaîné fait clairement le choix, dès son premier numéro, de rire et faire rire de ce qui est à pleurer : « Mon premier mouvement, quand je vois quelque chose de scandaleux », répétait son fondateur Maurice Maréchal, « est de m’indigner, mon second mouvement est d’en rire. C’est plus difficile, mais autrement plus efficace. »

    Bataillant contre toutes les censures, contre les « bourrages de crâne », les intolérances, les abus de pouvoir, et les mensonges d’état, le journal, fidèle à cette ligne, a traversé gaillardement un siècle d’histoire en n’épargnant aucune autorité. Il est resté indépendant n’appartenant qu’à ses salariés. « L’hebdomadaire satirique paraissant le mercredi » ne vit depuis cent ans que de ses lecteurs. Sans publicité, il a su sauvegarder, sous trois Républiques, les moyens d’une indépendance économique et donc d’une liberté qui font aujourd’hui figure d’exception. Cette liberté de moyens et de ton confèrent à l’hebdomadaire que de Gaulle nommait « Le Volatile » sa force et sa crédibilité, y compris auprès des puissants qui, chaque semaine, y sont brocardés.

    C’est de cet « esprit Canard», désormais séculaire, que plus de deux mille articles et dessins réunis dans ce livre retracent l’histoire. De son côté l’écrivain Patrick Rambaud, chargé d’assurer la chronique d’un siècle de Canard, a choisi d’en faire un roman, riche d’anecdotes savoureuses et de personnages hauts en couleur.

    Le Canard Enchaîné


    votre commentaire
  • Notre ennemi le Capital - Jean-Claude Michéa -

    Flammarion ; paru le 19 Janvier 2017 ;  320 p.;  19 €.

    Ce livre a fait parler de lui depuis sa parution. Le Monde lui a consacré une récente grosse première page (à suivre). L'analyse du Monde : les neo-conservateurs (dont on parle beaucoup depuis quelques mois) se trouvent aussi bien à Gauche qu'à Droite sont sensible aux idées de Jean-Claude Michéa. Royauté-News

    Présentation officielle : Si l’on veut réellement rassembler la grande majorité des classes populaires autour d’un programme de déconstruction graduelle du système capitaliste (et non pas simplement accroître ses privilèges électoraux), il faut impérativement commencer par remettre en question ce vieux système de clivages fondé sur la «confiance aveugle dans l’idée de progrès», dont les présupposés philosophiques de plus en plus paralysants (du type "parti de demain" – celui de la Silicon Valley – contre "parti d’hier" – celui de l’agriculture paysanne ou de la culture du livre) ne cessent d’offrir depuis plus de trente ans à la gauche européenne le moyen idéal de dissimuler sa réconciliation totale avec le capitalisme sous les dehors beaucoup plus séduisants d’une lutte "citoyenne" permanente contre toutes les idées «réactionnaires» et "passéistes".


    votre commentaire
  • Mohammad Réza Pahlavi - Houchang Nahavandi - Yves Bomati -

    Perrin ; paru en 2013 ;  624 p.;  27 €.

    Présentation officielle : Mohammad Réza Pahlavi est sans doute le monarque le plus controversé du XXe siècle, adulé par les uns, qualifié de dictateur par les autres... Il était temps de faire le point, à la lumière des archives récemment ouvertes et des Mémoires parus. C'est le pari de cet ouvrage, qui mêle deux voix : celle d'un témoin direct des événements et celle d'un observateur français, qui a confronté les sources et contribué à rendre abordable une histoire complexe.
    Mohammad Réza Pahlavi a en effet dû composer avec un passé peu connu des Occidentaux, les usages d'une cour orientale tentée par l'Occident, les pressions d'un clergé chi'ite vigilant avant d'être révolutionnaire, les aspirations d'une population soucieuse de participer à l'enrichissement national, ses propres ambitions, enfin, visant à faire de son pays la cinquième puissance mondiale.
    Comment ont réagi les Occidentaux face à ce monarque marquant peu à peu son autorité, désireux d'ouvrir la voie à des pays du tiers monde projetés soudain par la manne pétrolière dans l'actualité et au coeur des enjeux de souveraineté ? Comment les forces traditionnelles et le peuple iraniens ont-ils accueilli la transformation brutale de leur pays et de leur mode de vie ? C'est ce que ce livre explore, à travers la vie du « dernier shah » d'Iran, propulsé sur le trône dans des conditions dramatiques, instrumentalisé, encensé puis critiqué avant de devenir un empereur errant en quête d'une terre où mourir.

    Mohammad Réza Pahlavi - Houchang Nahavandi - Yves Bomati

     


    votre commentaire