• Quand la France est au pied du mur - Christophe Tardieu

    Cerf ;   oct. 2019 ;  348 p.;   24€.

    Présentation officielle : La France a-t-elle besoin d’être au pied du mur pour montrer un caractère indomptable, et réussir à échapper aux plus grands périls, accomplissant ce que Louis Madelin appelait « son miracle ordinaire » ?

    Christophe Tardieu croit en un pays capable des sursauts les plus inattendus et les plus spectaculaires. Pour le démontrer, il relate ici huit épisodes où la patrie a surmonté rien moins que sa possible disparition : sainte Geneviève résistant aux Huns d’Attila et favorisant l’accession au trône de Clovis ; Charles Martel triomphant des armées d’Al-Andalus à Poitiers ; Philippe Auguste vainqueur à Bouvines de l’Europe liguée ; Jeanne d’Arc, simple paysanne, faisant sacrer Charles VII ; Le Grand Condé triomphant à Rocroi des armées espagnoles qui menaçaient Paris ; l’armée de Louis XIV vainqueur contre toute attente à Denain ; la leçon de bravoure donnée à Valmy par les soldats de la jeune Révolution aux armées de Prusse et d’Autriche ; et enfin, la bataille de la Marne, où, en 1914, l’Allemagne apprit à ses dépens que les Français en déroute savaient faire preuve d’un courage inouï.

    Une belle leçon sur l’histoire de la France.

    Quand la France est au pied du mur - Christophe Tardieu


    votre commentaire
  • Quand Paris construisait Notre-Dame - Marie-Madeleine Jammes

    Ouest-France ;  25 oct. 2019 ;  16x22 ;  480 p.;   30€. 

    Résumé ( Eyrolles) : Un récit complet, illustré et vivant de la construction de Notre-Dame de Paris de 1163 jusqu'à la fin en 1345, et une description de l'essor florissant de Paris au XIIe-XIIIe siècle.

    Quand Paris construisait Notre-Dame - Marie-Madeleine Jammes


    votre commentaire
  • De Gaulle ; Une certaine idée de la France - Julian Jackson

    Seuil ; Traduction Marie-Anne de Béru ; 22 août 2019 ;   992 p.;   27€90.

    Présentation officielle :  « Enfin la biographie que ce géant méritait » Robert Paxton.

    S’appuyant sur une très large masse d’archives et de mémoires, Julian Jackson explore toutes les dimensions du mystère de Gaulle, sans chercher à lui donner une excessive cohérence. Personne n’avait décrit ses paradoxes et ses ambiguïtés, son talent politique et sa passion pour la tactique, son pragmatisme et son sens du possible, avec autant d’acuité et d’esprit. Des citations abondantes, éblouissantes d’intelligence, de drôlerie, de méchanceté parfois, restituent la parole de De Gaulle mais aussi les commentaires de Churchill et de tous ceux qui ont appris à le connaître, à se méfier de lui ou à s’exaspérer de son caractère vindicatif, de son ingratitude ou de ses provocations…
    Aucun détail inutile ici et aucun des défauts de ces biographies-fleuves où l’on se perd, mais une narration toujours tendue, attachée aux situations politiques, intellectuelles, sociales et aux configurations géopolitiques qui éclairent une action et son moment.
    Julian Jackson relit cette existence politique hors norme et son rapport à la France à la lumière des questions du passé, qu’il restitue de manière extraordinairement vivace, et de celles qui nous occupent aujourd’hui – et notamment l’histoire coloniale et l’Europe, la place de la France dans le monde, mais aussi évidemment les institutions de la Ve République. En ce sens, c’est une biographie pour notre temps.
    C’est aussi une biographie à distance, par un observateur décalé qui mieux qu’aucun autre fait ressortir le caractère extravagant d’un personnage singulier à tout point de vue, extraordinairement romanesque dans ses audaces comme dans ses parts d’ombre, et dont l’héritage ne cesse de hanter la mémoire des Français.

    De Gaulle ; Une certaine idée de la France - Julian Jackson


    votre commentaire
  • France-Chine, les liaisons dangereuses  -  Antoine Izambard

    Stock ;   2 oct. 2019 ;   250 p.;   19€.

    Présentation officielle : Géants du CAC 40, PME, ministères… Les fleurons de l’économie et l’administration française ont fait l’objet d’une vaste offensive chinoise ces dernières années. En pleine guerre pour le leadership technologique mondial contre les États-Unis, Pékin fait peser une menace croissante sur la France et sa souveraineté. Via des cyberattaques, des méthodes d’espionnage traditionnel, des partenariats scientifiques déséquilibrés ou encore des rachats d’entreprises, la deuxième puissance de la planète a contribué à affaiblir considérablement l’industrie tricolore, notamment en lui subtilisant une partie de son savoir-faire. Une véritable guerre souterraine qui fait l’objet d’une étroite surveillance de la part des autorités françaises.

    Cet ouvrage révèle notamment comment le géant chinois des télécoms Huawei tente de se frayer une place en France et à quel point il inquiète les services de renseignement. Il dévoile plusieurs partenariats explosifs entre les deux pays, aborde un certain nombre d’actes d’espionnage économiques jusque-là restés secrets et pointe l’apathie d’un pouvoir politique trop souvent soucieux de ménager un partenaire si puissant. Des liaisons qui jettent une lumière crue sur les dessous de l’expansionnisme économique chinois et font apparaître une galerie d’agents d’influence (anciens ministres, diplomates, hommes d’affaires…) au jeu trouble.

    Ce livre, le premier à aborder en profondeur la face noire de la Chine dans l’Hexagone, révèle l’histoire secrète des affaires franco-chinoises.

    France-Chine, les liaisons dangereuses  -  Antoine Izambard


    votre commentaire
  • Justice, une faillite française - Olivia Dufour

    L.G.D.J. ;  15 mai 2018 ;   312 p.;  24€.

    Présentation officielle : Au pays des droits de l'homme, la justice est épuisée. Personnel insuffisant, factures impayées, système informatique indigent, délais de procédure qui s'allongent, stocks de dossiers qui s'accumulent… Tandis que les justiciables la sollicitent de plus en plus, l'institution judiciaire au bord de la rupture ne cesse de crier au secours dans l'indifférence générale. Quant aux établissements pénitentiaires, ils sont dans un tel état que le Comité européen pour la prévention de la torture s'en est ému. Comment un pays comme la France peut-il tolérer une telle situation depuis des décennies ? Est-ce uniquement une question de crédits ou existe-t-il des raisons plus complexes ?
    Ce livre recueille le témoignage de juges, d'avocats et de greffiers pour mesurer l'étendue du désastre et tenter d'en identifier les causes. Il donne aussi la parole à cette salariée licenciée dont la vie a basculé faute d'avoir obtenu justice dans un délai raisonnable, raconte les souffrances de ce Somalien que son incarcération à Fresnes a rendu fou, ou encore l'histoire de ce juge d'instruction mort de n'avoir pas supporté les cadences infernales qu'on lui imposait. Les politiques ont-ils à ce point peur des juges qu'ils les maintiennent volontairement dans l'indigence comme on le prétend ? Ou bien faut-il aller chercher ailleurs les raisons de cette situation ?
    D'anciens gardes des Sceaux ont accepté de lever le voile sur le fonctionnement de la Chancellerie et livrent leur analyse sur la manière dont on peut sauver la justice française. Contrainte par la pauvreté à renoncer aux principes qui fondent l'État de droit, elle est en train de perdre son âme. Il y a urgence.

    Justice, une faillite française - Olivia Dufour


    votre commentaire