• NSA  -  Claude Delesse

    Histoire de la plus secrète des agences de renseignement ;

    tempus ; (2016)  1er mars 2018 ;  640 p.;  12€50.

    Présentation officielle : Plus grande agence de renseignement électronique au monde, la NSA espionne du terroriste au hacker, du grand industriel à l’employé de base, du chef d’État au simple citoyen. Comment fonctionne-t-elle ? Quelles sont ses cibles ? Quels scandales a-t-elle traversés ?
    Depuis sa création en 1952 jusqu’à la lutte contre Daech, la NSA apporte un soutien aux décisions politiques et militaires des États-Unis. Elle s’est livrée à de tels excès que, en 2013, Edward Snowden, jeune agent d’à peine 30 ans, en a révélé les abus, provoquant la plus grande crise de son existence.
    Pour la première fois, Claude Delesse retrace l’histoire de la NSA : elle décrit ses rouages et ses alliances, révèle ses dérives et ses menaces, éclairant l’incroyable épopée d’une agence obsédée par le secret.

    NSA  -  Claude Delesse


    votre commentaire
  • de Gaulle comme de Gaulle ? - Rémi de Gaulle

    Plon ; 1er fév. 2018 ;  17€90.

    Présentation officielle : Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée... du nom que je porte. Du moins depuis que j'ai pris conscience de sa singularité. Né au début des années cinquante, j'ai traversé, enfant puis adolescent, la période de pouvoir de mon grand-oncle. Du président Pompidou à celui qu'un facétieux a qualifié de "capitaine de pédalo", j'ai accumulé les souvenirs, tristes ou gais, avec le regard particulier d'un de Gaulle : l'école, l'université, le service militaire, la vie professionnelle, tout, y compris mon mariage, m'a renvoyé et me renvoie sans cesse au nom qui est le mien.
    C'est tout cela que j'ai entrepris de raconter : la découverte de la charge que j'aurais à porter et son influence sur le déroulement de ma vie, l'origine de mon nom, ma parenté, les rapports avec les membres de ma famille et en particulier le Général, la guerre d'Algérie et ses conséquences, mes expériences en politique ou à l'étranger, outre quelques portraits de parents et les "petites histoires" dont on m'a fait le dépositaire.
    Voilà bien de quoi remplir le "sac" qu'une fois retiré dans ma "thébaïde" provençale j'ai décidé de vider. Sans gêne ni retenue, mais sans prétention ni voyeurisme, avec la simplicité et la fantaisie qui font de moi ce que je suis : un de Gaulle parmi d'autres.

    de Gaulle comme de Gaulle ? - Rémi de Gaulle


    votre commentaire
  • Emmanuel Le Roy Ladurie - Stefan Lemny

    Une vie face à l'Histoire ;

    Hermann ; biographie ; 14 fev. 2018 ;  570 p.;  28€.

    Présentation officielle : « Historien de haut vol », « magicien de l’histoire », « historien total » : peu d’historiens ont inspiré autant de superlatifs qu’Emmanuel Le Roy Ladurie. Né en 1929, auteur d’ouvrages majeurs, parmi lesquels Paysans de Languedoc (1966), Histoire du climat depuis l’an mil (1967) et Montaillou, village occitan (1975), il a marqué de sa pensée et de sa plume l’historiographie de la deuxième moitié du XXe siècle, qui a vu s’affirmer des courants novateurs comme l’École des Annales, l’histoire quantitative ou l’histoire du climat.

    Cependant, si l’œuvre est essentielle, elle n’explique pas seule sa renommée exceptionnelle. Le rôle qu’il a joué dans le développement de plusieurs institutions prestigieuses – l’EHESS, le Collège de France, la BnF, l’Institut de France – n’y a pas moins contribué. À cela s’ajoutent la place particulière qu’il a occupée sur la scène médiatique, ses prises de position dans les débats de société et son combat en faveur des droits de l’homme dans les années 1970 et 1980, au plus fort du totalitarisme communiste.

    Cette biographie est la première à montrer la personnalité de l’historien dans toute sa complexité, à partir de fonds d’archives inédits. Au-delà de l’historiographie, elle explore la vie intellectuelle des soixante dernières années, dont Emmanuel Le Roy Ladurie fut un incontournable acteur et un précieux témoin.

    Emmanuel Le Roy Ladurie - Stefan Lemny


    1 commentaire
  • Robert Debré - Une vocation française - Patrice Debré

    Odile Jacob ; 10 janv. 2018 ;  368 p.;  23€90

     « Robert Debré a vécu les Années folles à 18 ans. Il a jeté la robe de son père rabbin pour endosser les habits des caciques de la IIIe République.

    Présentation officielle : Robert Debré ne fut pas seulement un grand pédiatre, le promoteur de la réforme hospitalo-universitaire, le récipiendaire d’un prix Nobel de la paix au titre de l’Unicef, le créateur du Centre international de l’enfance, le défenseur de la recherche biomédicale et de la santé publique, l’ambassadeur d’une solidarité française pour l’enfance déshéritée. Il ne fut pas seulement l’ami des poètes et des écrivains, de Charles Péguy à Paul Valéry, de l’abbé Mugnier à la princesse Bibesco. Robert Debré fut également le chef d’une famille républicaine dont les vocations multiples surent investir les sciences, les arts et la politique : mon père Olivier aimait peindre les couleurs de la Loire ; mon oncle Michel, par ses essais, lança la Ve République ; les cousins Schwartz apportèrent par les sciences leur contribution à ce que Robert Debré appelait la “maison Debré”. » P. D.

    Robert Debré - Patrice Debré

            En lien, lire aussi


    votre commentaire
  • Histoire de la Résistance - Olivier Wievorka

    tempus ;  25 janv. 2018 ;  767 p.;  12€.

    Histoire de la Résistance - Olivier Wievorka


    1 commentaire