• L'étrange suicide de l'Europe  -  Douglas Murray

    Julien Funnaro, Traducteur, Anne-Sophie Nogaret, Hubert de Jacquelin, Adaptateurs ;

    L'Artilleur ;  25 avr. 2018 ;  544p.;   23€.

    Présentation officielle : Ce livre est le récit d'une longue enquête. Depuis la fin des années soixante, des vagues migratoires successives touchent de façon continue les pays d'Europe occidentale. Pour en mesurer l'impact, tant démographique que culturel, Douglas Murray a voyagé pendant deux ans dans la quasi-totalité des pays de l'Union. De Malmö à Lampedusa et de Londres aux îles grecques, il a rencontré et interrogé migrants, policiers, juges, médecins, responsables politiques et humanitaires.
    Non seulement le continent change à grande vitesse mais Murray constate partout le même phénomène : en matière migratoire, les responsables européens préfèrent toujours les positions généreuses, compatissantes et ouvertes car elles leur rapportent des bénéfices médiatiques immédiats. Ils savent bien pourtant qu'elles conduisent, partout, à des problèmes nationaux à long terme. Et comme Murray a pu le constater, ces problèmes commencent à se voir dangereusement.
    D'ici la moitié de ce siècle, il est plus que probable que la Chine ressemblera encore à la Chine, l'Inde à l'Inde... Mais, au rythme auquel elle change, l'Europe ne pourra plus ressembler à ce qu'elle était il y a juste quelques décennies. Douglas Murray pose donc la question : faut-il faire de l'Europe le seul endroit au monde qui appartienne à tout le monde ? Est-ce la volonté des Peuples et est-ce raisonnable du point de vue du "bien commun" ? Le compte à rebours a commencé.

    L'étrange suicide de l'Europe  -  Douglas Murray


    votre commentaire
  • Ces chrétiens qui ont résisté à Hitler  -  Dominique Lormier

    Artege ;  2 mai 2018 ;   312 p.; 

    Présentation officielle : À travers vingt-sept portraits choisis, passionnants et émouvants, d'hommes et de femmes catholiques, protestants et orthodoxes, Dominique Lormier retrace l'histoire de la résistance chrétienne face à Hitler. Il démontre ainsi l'incompatibilité du christianisme avec le nazisme, s'opposant en cela à la thèse défendue par Michel Onfray dans son ouvrage Décadence.

    Au fil des pages, il évoque quelques-unes des personnalités marquantes ou méconnues qui se sont dressées contre la barbarie. On y retrouvera ainsi le père Pierre Bockel, le pasteur Dietrich Bonhoeffer, le colonel François de Carrère, le père Corentin, Laure Gatet, le maréchal Alphonse Juin, le maréchal Pierre Koenig, Yves La Prairie, le maréchal Jean de Lattre de Tassigny, le maréchal Philippe Leclerc de Hauteclocque, père Marie-Benoît, François de Menthon, Edmond Michelet, Théodose Morel, Vera Obolensky, le père Grégoire Péradzé, Giorgio Perlasca, le général André Pommiès, Gilbert Renault (colonel Rémy), Germaine Ribière, le cardinal Jules-Géraud Saliège, le père Jacques Savey, Alexander Schmorell, la mère Marie Skobtsov, le pasteur André Trocmé, le père Nicolas Vélimirovitch (saint Nicolas d'Ochrid) et le pasteur Charles Westphal.

    Ces chrétiens qui ont résisté à Hitler  -  Dominique Lormier


    votre commentaire
  • L'accord secret de Baden-Baden  -  Henri-Christian Giraud

    Editions du Rocher ; (2008)  2 mai 2018 ;  580 p.;  24€.

    Présentation officielle : « On n'a pas fini d'interpréter mon voyage à Baden-Baden !... », a dit de Gaulle, peu de temps avant sa mort au colonel d'Escrienne, son dernier aide de camp. Pourquoi le chef de l'État a-t-il choisi de partir en secret pour l'étranger, le 29 mai 1968, provoquant la panique dans son entourage, et au risque de se voir accusé par certains d'avoir fui ? De Gaulle ayant affirmé publiquement avoir envisagé « toutes les éventualités sans exception » (le retrait du pouvoir, l'exil, la résistance, la création d'une nouvelle France Libre), cet événement a donné lieu à une série d'hypothèses toutes légitimes, car toutes fondées sur des propos successifs du chef de l'État adaptés à chaque interlocuteur pour obtenir le brouillage maximal d'une opération relevant, en réalité, de sa diplomatie secrète. Mais Willy Brandt a livré la clé de l'énigme et pour Henri- Christian Giraud l'explication de l'équipée de Baden-Baden n'est à chercher ni dans une défaillance du général de Gaulle ni dans une manoeuvre militaire ou psychologique, mais dans son « duo-duel » avec le Parti communiste et sa « belle et bonne alliance » avec Moscou, renouvelée en 1964 par l'Ostpolitik gaullienne. Sur fond d'intervention soviétique en Tchécoslovaquie. Voici l'histoire d'un chef-d’œuvre d'intoxication de ce « théoricien de la surprise » qu'était de Gaulle. Une contre-enquête historique qui se lit comme un roman.

    L'accord secret de Baden-Baden  -  Henri-Christian Giraud


    votre commentaire
  • Les sautes d'humour du Général de Gaulle -

    Sabine Jansen ; Charles de Gaulle

    Payot ;  11 avr. 2018 ;  206 p.  14€.

    Présentation officielle : Les plus drôles des petites phrases du général de Gaulle et des anecdotes à son sujet, ou comment l'humour est aussi important que l'appel du 18 juin et la fondation de la Ve République pour comprendre un personnage aussi immense. Ce parfait pendant des Sautes d'humour de Winston Churchill nous est proposé par une historienne de la France contemporaine des plus sérieuses ; mais elle sait rire aussi, et en suivant le fil de la chronologie elle nous offre une petite biographie des plus originales en même temps qu'un savoureux recueil de bons mots.

    Les sautes d'humour du Général de Gaulle - Sabine Jansen


    votre commentaire
  • Les sautes d'humour de Winston Churchill -

    Winston Churchill, Dominique Enright

    Traduction d'Hélène Hinfray ;

    Payot ;  1er oct. 2014 ;  160 p.;  12€.

    Présentation officielle : Tous les Français connaissent Winston Churchill (1874-1965) comme Premier ministre de Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, mais bien peu savent qu'il le redevint dans les années 1950 et qu'il eut une carrière politique aussi longue qu'agitée. Tout le monde sait qu'il avait un humour à toute épreuve, mais on a oublié qu'il reçut le prix Nobel de littérature en 1953 et qu'il adorait peindre. Pour découvrir ou redécouvrir un personnage aussi colossal, rien de tel que ce petit recueil de réflexions et confidences humoristiques, avec pour thèmes principaux sa passion pour la politique, bien sûr, mais encore son amour des mots et des animaux, son sacré caractère et ses relations avec les femmes, ses verdicts sur les nations étrangères et les soi-disant amis, et puis aussi l'alcool, sans lequel Winston ne serait pas devenu Churchill.

    Les sautes d'humour de Winston Churchill - Winston Churchill, Dominique Enright


    votre commentaire