• Mes indépendances  -  Kamel Daoud  -

    Actes Sud ; paru le  Février 2017 ;  480 p.;   23 € 90.

    Recueil de cent quatre-vingt deux textes de ce journaliste algérien internationalement connu (Le Quotidien d'Oran), qui a publié en 2014, Meursault, contre-enquête, un roman dans lequel il dénonce la langue de bois du pouvoir algérien, et dans lequel il fait parler de manière différente « l'Arabe » de Camus, par la bouche d'un frère qu'il lui donne en la personne du narrateur. Ce roman a rencontré un très grand succès et a été finaliste du Prix Goncourt 2014, a reçu le Prix des cinq continents de la Francophonie la même année, et le Prix Goncourt du 1er roman 2015.

    Dans Mes indépendances, selon Alterinfo Kamel Daoud « avec des mots durs mais justes, met sur la place publique l'impensé algérien, le refoulé national, l'interdit social.» Royauté-News

    Mes Indépendances  -  Kamel Daoud


    votre commentaire
  • Histoire des Arabes  -  Eugène Rogan  -

    De 1500 à nos jours ;  Traducteur, Michel Bessières ;

    tempus ;  paru le 25 Août 2016 ;  832 p.; 16 €.

    Eugène Rogan est professeur à Oxford et un historien du Moyen-Orient mondialement reconnu. Royauté-News

    Présentation officielle : Le monde arabe connaît depuis plusieurs années de profondes mutations, de la Tunisie à l'Irak, que l'on songe au Printemps arabe ou à la naissance de l'Etat islamique. Pour mieux comprendre la portée de ces événements, ce livre offre une somme sans précédent, s'ouvrant avec la bataille de Marj Dabiq, en août 1516, où les Ottomans écrasent l'Empire mamelouk égyptien, à l'invasion de l'Irak par George W. Bush, en passant par l'expédition d'Egypte de Bonaparte ou les deux guerres mondiales. Sous la plume limpide d'Eugene Rogan, faits et analyses donnent les clés de compréhension de cinq siècles d'une histoire riche, troublante et fascinante.

    Histoire des Arabes  -  Eugène Rogan


    2 commentaires
  • Ainsi, Dieu choisit la France  -  Camille Pascal -

    Plon ; paru le 3 Novembre 2016 ;  300 p.;  18 €.

    Présentation officielle : Camille Pascal revisite les grands événements de l'histoire de France qui ont fait de notre pays la fille aînée de l'Eglise, depuis son baptême au ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de 1905.

    « Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. » En adressant ces mots au roi Saint Louis, le 21 octobre 1239, le pape Grégoire IX reconnaît à la France un rôle prédestiné depuis la conversion de Clovis. Conversion confirmée, siècle après siècle, par plusieurs dynasties et des générations entières, jusque et y compris dans le renoncement et la rupture.
    Partant de cet événement originel, l'historien Camille Pascal revisite les scènes fondatrices de la France catholique qui ont fait de notre pays la « Fille aînée de l'Église », depuis son baptême au Ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de 1905.
    Dans la lignée des historiens de l'époque romantique, il renoue délibérément avec le « récit national » qui, repris au compte de l'école républicaine par Jules Ferry et Ernest Lavisse, a su donner une réalité à l'idée même de la France en la faisant connaître, aimer et partager par tout un peuple. Permettre à chacun, qu'il soit catholique ou non, de retrouver, de comprendre et de s'approprier les racines chrétiennes de la France : telle est l'ambition de cet ouvrage.

    Ainsi, Dieu choisit la France  -  Camille Pascal


    votre commentaire
  • Castro - Serge Raffy -

    Nouvelle édition augmentée ;

    Fayard ; parue le 14 Décembre 2016 ; 678 p.;  30 €.

    Présentation officielle : Roman hallucinant mais vrai, cette biographie de Fidel Castro regorge de révélations. Sur ces amours tumultueuses, sur ses relations très précoces avec les services secrets soviétiques, sur son terrifiant système répressif. De la "'crise des missiles" à la mort du Che, du rôle de Cuba dans la chute et la mort de Salvador Allende aux relations tortueuses avec les États-Unis, Serge Raffy nous plonge au coeur de la légende du Comandante, homme caméléon et stalinien tropical. Leur vie est un roman et ces romans ont changé le monde. Ils sont dix géants de l'Histoire qui ont fait de leur combat la plus palpitante des sagas. Ils ont façonné le XXe siècle et par là même marqué notre destin. Les éditions Fayard et le Nouvel Observateur se sont associés pour raconter leur histoire, qui a fait l'Histoire, à travers les meilleures biographies réunies dans cette collection : "les géants du XXe siècle". Essentiels pour comprendre le monde qui nous entoure, ces ouvrages de référence, très documentés, ont été écrits par des auteurs d'excellence. Ils sont présentés, à chaque fois, par un texte inédit de Laurent Joffrin.

    Castro - Serge Raffy


    1 commentaire
  • Le Canard enchaîné - 100 ans - Patrick Rambaud,

    co-auteurs : Laurent Martin, Bernard Comment -

    Le Seuil ;  paru le 27 Octobre 2016 ;  608 p.;  49 €.

       article en lien avec Caricaturesque, la caricature en France de 1789 à nos jours.

    Présentation officielle : Né dans le fracas de l’été 1916, en pleine Première Guerre mondiale, Le Canard enchaîné fait clairement le choix, dès son premier numéro, de rire et faire rire de ce qui est à pleurer : « Mon premier mouvement, quand je vois quelque chose de scandaleux », répétait son fondateur Maurice Maréchal, « est de m’indigner, mon second mouvement est d’en rire. C’est plus difficile, mais autrement plus efficace. »

    Bataillant contre toutes les censures, contre les « bourrages de crâne », les intolérances, les abus de pouvoir, et les mensonges d’état, le journal, fidèle à cette ligne, a traversé gaillardement un siècle d’histoire en n’épargnant aucune autorité. Il est resté indépendant n’appartenant qu’à ses salariés. « L’hebdomadaire satirique paraissant le mercredi » ne vit depuis cent ans que de ses lecteurs. Sans publicité, il a su sauvegarder, sous trois Républiques, les moyens d’une indépendance économique et donc d’une liberté qui font aujourd’hui figure d’exception. Cette liberté de moyens et de ton confèrent à l’hebdomadaire que de Gaulle nommait « Le Volatile » sa force et sa crédibilité, y compris auprès des puissants qui, chaque semaine, y sont brocardés.

    C’est de cet « esprit Canard», désormais séculaire, que plus de deux mille articles et dessins réunis dans ce livre retracent l’histoire. De son côté l’écrivain Patrick Rambaud, chargé d’assurer la chronique d’un siècle de Canard, a choisi d’en faire un roman, riche d’anecdotes savoureuses et de personnages hauts en couleur.

    Le Canard Enchaîné


    votre commentaire