• Liberté si je meurs

    La Rédaction

    Lib

    France. Les pouvoirs gouvernementaux continuent de comploter contre la liberté des personnes, dans la foulée de ce qui a été accompli depuis pas mal d'années.

    Depuis trois semaines environ (variable selon les villes universitaires), la moindre impression de feuille, la moindre photocopie d'un étudiant sera comptabilisée et réglée par le moyen des cartes de Crous.

    De même, tout repas ne peut désormais s'effectuer que par ce moyen, il n'est plus possible d'acheter de tickets de restaurant universitaire. On peut encore pour l'instant, durant cette étape, alimenter en crédit la carte de Crous, en attendant, selon l'évidence,la suppression de ce nouveau système.

    Ne pas s'étonner que la Chine, ce parfait pays libre soit un partenaire si apprécié de ceux qui gouvernent, comme d'ailleurs de ceux qui, en divers secteurs, lui ont permis de fabriquer elle-même des spécialités qu'elle ignorait (vin par exemple) il y a encore vingt ou trente ans.

    C'est bien sûr arrivé sans concertation, subrepticement, piloté par Bercy. Une décoration à prévoir pour les amoureux de la Liberté ? La Légion d'Honneur, cela s'impose.

    Ce n'est pas seulement dans les facs, que le monstre rampant s'introduit dans vos vies pour les paralyser.

    Les parcmètres, eux aussi désormais fonctionnent à carte...

    Et la Poste... La Poste, bien sûr ! A programmé la fin des changeurs de monnaie... Sous le prétexte que maintenant, tout le monde possède une carte (bancaire), acheter des timbres Poste ne posera plus aucun problème... pour la direction de la Poste, dans le meilleur des mondes.

    Avec la mort des liquidités, c'est la mort de toute liberté, donc de toute vie.

    Au fait, à quand, la carte vitale programmée pour une durée de vie rechargeable, réservée bien sûr, aux bons citoyens ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Novembre à 23:48

    hello

    2
    TR
    Mercredi 27 Novembre à 00:25

    Dire que je ne pensais pas à cet aspect des cartes CROUS!

    Je ne voyais que le côté pratique.

      • Mercredi 27 Novembre à 17:54

        C'est un "pratique" imposé", ce qui cache beaucoup de choses ! happy happy happy

        Les motivations "officielles" sont discernables, mais elles masquent ce qui est capital.

        - Eviter que les employés ne détiennent d'argent physique. L'excuse adoptée dans des boulangeries principalement sous la pression des assurances pour l'installation de machines rendant la monnaie en pièces.

        - Mieux gérer les achats et les stocks des cuisines des Crous, en prévoyant l'affluence. Mais cette excuse n'est valide qu'à cause de l'interdiction de reverser des plats aux organismes caritatifs ou aux hôpitaux, maisons de retraites, etc.

        - Avec ce système, l'argent est encaissé à l'avance par les Crous, qui pourront le placer grâce au délai des 90, voire 120 jours.

        Les points graves sont que ce nouveau système contribue à la raréfaction des espèces, pour parvenir à leur suppression totale, et que l'administration saura qui mange où, et quoi. Les conséquences en sont incalculables, et font l'objet d'un autre dossier d'alerte à paraître chez nous.

        L'installation de distributeurs de café dans les universités, dotés d'un mode de paiement "sans contact", contribue elle aussi à la disparition de la monnaie physique.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :