• Un nouveau scandale

    Début janvier, la Chine a annoncé essayer différentes molécules, dont la chloroquine, pour soigner les patients atteints par le coronavirus.

    Le 19 février, ils publiaient le résultat de leur étude clinique multicentres : comme attendu, la chloroquine s'est montrée efficace pour traiter les pneumonies qui emportent souvent les patients les plus sévèrement touchés.

    Le 26 février, le professeur Raoult, sommité mondiale en infectiologie, annonce que cette étude préfigure la fin de l'épidémie, et qu'il entame une étude dans son hôpital, pour confirmer ses résultats.

    Aucun autre hôpital ne lui emboîte pourtant le pas, et aucun patient n'est traité par ce moyen, alors que la chloroquine est un médicament extrêmement bien connu, utilisé depuis de nombreuses décennies en prévention contre le paludisme, et que ses effets secondaires sont rares et bien maîtrisés.

    Pire, le Ministère de la Santé a entretemps interdit la chloroquine à la vente sans ordonnance!

    Le 14 mars, le professeur Raoult annonce que non seulement la chloroquine soigne remarquablement les cas les plus graves de coronavirus, ce qui augmente le taux de guérison et libère rapidement des lits de soins intensifs, mais qu'en plus, associée à un antibiotique très bien connu (et qui a aussi des propriétés antivirales), elle permet de réduire la période pendant laquelle les patients restent contagieux, ce qui les autorise à quitter le confinement plus vite (là où un gouvernement irresponsable n'a pas placé le pays entier en confinement).

    Aucune réaction du gouvernement!

    Le 22 mars, cinq professeurs de médecine, dont le professeur Raoult, et un autre médecin, affichent le message suivant sur leur site :

    https://www.mediterranee-infection.com/epidemie-a-coronavirus-covid-19/

     

    Bravo à eux, et honte à ceux qui laissent mourir des centaines de personnes qui devraient survivre à ce virus!


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :