• Un déjeuner à Madrid - Claude Sérillon

    Un déjeuner à Madrid  -  Claude Sérillon

    Cherche-midi ;  roman ; 16 mai 2018 ; 160 p.;  17€.

    8 juin 1970. De Gaulle, qui a délaissé le pouvoir, déjeune avec le Caudillo. On ne sait ce que les deux hommes, accompagnés de leur épouse, se sont dit. Seul, le témoignage du traducteur, présent seulement une partie du temps, a servi de base à cette discussion romancée par l'auteur.

    Un déjeuner à Madrid  -  Claude Sérillon

    On s'est beaucoup interrogé sur la raison de cette visite. Mais les deux hommes avaient beaucoup plus en commun qu'on pourrait le penser, du moins pour ce qui est de leur propre perception de leur destinée. Militaires par choix, ni l'un ni l'autre n'aurait pu, ni même n'aurait dû accéder au pouvoir si des circonstances inhabituelles et dramatiques ne les y avait conduit.

    Peut-être le Général a-t-il voulu manifester au Caudillo sa reconnaissance de n'avoir jamais accepté les sirènes du nazisme. Et lui donner acte, une fois dégagé de la charge de l'Etat, de ce qu'il se situait sur la même longueur de pensée que Pétain, dont l'influence comme Ambassadeur à Madrid, à n'en pas douter, se retrouvait selon nous dans le mépris que Franco apposera aux sollicitations de Mussolini et du Führer. RoyautéNews


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :