• Synthèse sur Pétain

    La Rédaction

    Nous avions annoncé fin 2018 une synthèse sur Pétain. Non prioritaire, nous l'avions mise de côté en attendant de trouver un moment libre (impossible à trouver ! ) pour l'achever mais en tous cas nous préférions de toute façon être sortis de l'atmosphère pesante du centenaire de 1918, avec son lot de commémorations et de polémiques d'un pays qui n'a jamais cessé de tourner en rond.

    Mais une information réveille la nécessité pour RoyautéNews de terminer cette synthèse, très courte, destinée à faire ressortir des pistes possibles pour les chercheurs et les historiens (exclus, les polémistes, les torpilleurs de l'Entente nationale, ceux qui toujours ramènent à leur profit les événements de l'Histoire, et prêts à réécrire cette Histoire). Un des axes de notre synthèse étant précisément la disponibilité intellectuelle du Maréchal. Cette synthèse souhaitant conforter la démarche engagée ces dernières années par les chercheurs, consistant à distinguer précisément le rôle de tous les intervenants de l'État Français, à reposer sans parti pris l'époque et ses données, à la lumière de nouvelles archives, et par là, à dégager les responsabilités sous Vichy.

    Cette information est un article paru dans la Revue de Gériatrie, supposant avec la plus grande vraisemblance et arguments à l'appui, que le Maréchal était atteint de la maladie d'Alzheimer ou plus généralement de dégénérescence. Il sera intéressant de croiser les conclusions du spécialiste médical, qui a trouvé des confirmations dans la lecture de la biographie de Pétain par Bénédicte Vergèz-Chaignon que nous avions présentée dans la Bibliothèque, cette biographie et nos conclusions.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Dimanche 3 Mars 2019 à 21:10

    Ah, c'est très intéressant comme hypothèse!

    J'avais lu que Margaret Thatcher avait été mise en minorité par son propre parti le jour où la même maladie avait commencé à mettre en défaut sa mémoire phénoménale.

      • Dimanche 3 Mars 2019 à 21:20

        Intéressant mais ça va faire grincer des dents. 

        La coïncidence pour Margaret Thatcher est significative. Et les ennuis de santé d'Hillary Clinton ont pu jouer dans son manque d'efficacité à s'imposer alors qu'elle avait derrière elle une solide expérience politique que Trump ne possédait pas, et un large capital de sympathie. happy happy happy

    2
    TR
    Lundi 4 Mars 2019 à 20:10

    L'expérience politique d'Hillary Clinton était pour le moins à double tranchant.

    Mais certainement, son incapacité à tenir des meetings de campagne a dû jouer.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :