• Rubrique essentielle de RoyautéNews

    Vous êtes sur le Flux principal de RoyautéNews

     

                       Au cours de l’Été nos parutions sont réduites.

     

       Dom Luiz, Chef de la Maison Impériale du Brésil

                                        _________

       

      Proportionnalité de la riposte en France

             Pénuries organisées

     

     

                À lire : Du franc Bonaparte au franc de Gaulle ( clic )

             Le Comte de Paris peut-il décerner des titres ? 1ère partie

                    À venir             Au sujet du titre de Duc d’Anjou

  • La Rédaction

     

     

    Comme il n’y a pas un seul mal qui nous sera épargné par ces républiques de la malfaisance, chaque jour nous donne raison un peu plus.

    Des tonnes d’oranges pourrissent dans les ports en raison de questions politiques entre Union Européenne et Afrique du Sud.

    Après les huiles de tournesol mais aussi de colza, dont on parle peu, après la moutarde, pour cause de mauvaise récolte de la graîne qui la produit, et la volaille, ce qui est étrange... voilà depuis quelques jours une menace sur les pommes de terre, ainsi que sur quelques produits comme le charbon de bois ou les mouchoirs en papier.

    En cause, la sécheresse. Celle-ci ne sera jamais aussi grande que celle que nous subissons de la part des criminels qui constitue la frange dirigeante de tous les secteurs.

    Mais la folie incendiaire de cette caste d’imbéciles pervers a de l’allonge, car elle ne paraît pas devoir s’arrêter. Voici des lustres que les mesures essentielles n’ont pas été prises en matière environnementale positive et au sens large. Le retard se paie, et continuera de se payer. La reconstitution des haies, la création des bassins d’orage, la multiplication de gardes forestiers à cheval... parmi d’autres mesures en souffrance.

    On pourrait multiplier les exemples et les constats. Mais la minoritaire partie consciente de nos concitoyens va-t-elle enfin en arriver à comprendre qu’il est grand temps d’expulser cette caste dédiée à la nocivité ? Ce n’est pas une question politique, c’est une nécessité vitale, trans-opinions, une question de survie.

    On se débarrassera du même coup du régime décrit comme la nourriture de l’avenir et dont on cherche à implanter l’idée, à base de vers et autres insectes, que nous réservent ces personnages bienveillants.

    Jamais, le monde n’a été aussi mis en péril par des fous aussi nombreux...


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

     

    Une partie des griefs que nous avons à l’encontre de « la Police » s’adresse en fait à la strate des gratte-papier, qui donne règlements et consignes destinés aux vrais policiers, en concertation selon les cas avec ces autres inutiles des cabinets politiques.

    Le drame survenu mercredi au terminal 2F de Roissy où la Police aux frontières a tué un SDF, au-delà du fait que le principe de proportionnalité de la riposte ait été transgressé dans l’indifférence, voire même, dans la satisfaction générale,  nous enseigne deux choses :

     

    • Les personnels des « forces de l’ordre », surtout dans les lieux considérés sensibles, quelque soit le type de police auquels ils appartiennent, sont empêtrés par leur arme (fusil mitrailleur ou mitraillette), et de ce fait peuvent être très facilement mis en difficulté. Ils se trouvent comme "attachés" à leur arme dont la présence gêne les mouvements, et qu’ils n’ont pas le droit de poser au sol pour intervenir librement.

     

    • Toute personne se trouvant à proximité de ces policiers (valable aussi pour les militaires ou réservistes) se trouve en danger. Du fait de la fragilité psychologique des services de sécurité en général, de leur préparation inadaptée, et du conditionnement mental imposé par leur hiérarchie dans un environnement politique et sociétal malsains.

     

    Il convient de tirer les conséquences de cet événement et de tous les autres.

    D’abord, en finir avec ces lois d’exception que sont les divers "états d’urgence" ou prétendument anti-terrorristes.

    Il n’existe pas de risque terrorriste effectif en France et le nombre de cas éligibles à cette nature n’est pas plus élevé qu’il y a vingt ans. On ne peut pas considérer qu’il s’agisse d’un pic de bavures policières, les consignes données aux policiers dans un contexte d’autorité malsaine, fournies dans le but d’imposer une atmosphère répressive généralisée et destinée pour une part à prévenir les soulèvements, étant à la source de ces meurtres.


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

     

    Le premier sursaut vital est bien celui-là. L’humanité doit se débarrasser, et maintenant, du Système en vigueur, parce qu’il concentre un "risque" au-delà des taux mortels. Pour cette raison d’abord, et cela est suffisant.

    Ce coup d’épaule doit se baser sur ce risque mathématiquement irréel... et non se trouver des justifications idéologiques, justes par ailleurs. Il n’y a plus de soupapes, entre les jeux de guerre planétaire, les folies réchauffistes et leur lot de crises sociales horizontales, les dictatures ultimes du Transhumanisme, et... tant d’autres.

     

    Que faire alors ? Ici nous ne sommes pas dans l’eau saumâtre de la Politique...

     

    Hier nous esquissions une pique, imprécise, à l’échelle mondiale. Soyons plus précis. Chacun peut participer, quels que soit son âge et ses divers moyens. D’abord, réfléchir, et atterrir à cette conclusion.

    Et pour nos pays occidentaux, nous devons enclencher des guerres internes, nationales, pour empêcher les mafias politiques et leur faire rendre gorge. Impliquant, parmi d’autres modes opératoires, des guérillas.

    Pas de Gilets, pas de manifestations, pas de récupération gaucharde ni droitarde.

    Une résistance ordonnée, une désobéissance généralisée, une insurrection multifaces, constante, absolue. Désarmer la flicaille, et le mercenariat en général.

    Expédier les partis politiques à Cayenne, mettre l’Armée au pas ! Si elle caboche, lui faire le lard !

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    L’insupportable monde

    #RisqueNucléaire #MenacesdeGuerre #Guerreslarvées #ChaosSocial #Tyrannieétatique #CrisesSystémiques  #PaixCivile  #Récession

    #Chine #ÉtatsUnis

     

    Nous appelons à casser ces conglomérats étatiques qui saccagent la tranquilité et la paix civiles.

     

    Nous devons cesser d’accepter la haute et permanente insécurité qu’ils imposent à nos vies.

     

    Nous en sommes à nous "raccrocher" à des déclarations d’un Secrétaire Général de l’ONU... c’est dire... sur le risque de guerre nucléaire, pour rencontrer un bon sens qu’on ne trouve plus même en apparence, chez les fous qui dirigent le présent monde.

    Nul besoin d’être anarchiste, comme le lecteur égaré qui tomberait par hasard sur notre Site pourrait le croire. Celui qui veut au contraire un État emplissant son rôle, doit conclure qu’il faut en finir avec les structures présentes. Non tant à cause de ces structures.

     

    Fatalité, instabilité permanente et fracas politique et sociaux, sociétés livrées aux lobbies par les représentants des " institutions " ( et quels représentants, et quelles "institutions"...) sont le Chaos organisé, et les faux partisans " de l’ordre ", en réalité concourent à la racaille énerguménale des régimes occidentaux, particulièrement, France et pays d’Europe de l’Ouest, et États-Unis, Canada.

     

    Quant à la Chine, et nous voulions déjà dire ce qui suit voici un certain nombre de jours, en raison d’autres thèmes relatifs aux persécutions que subissent désormais toutes les religions, et aux actes réitérés du gouvernement chinois contre le Tibet ; et il cadre encore mieux avec l’insolence : 

    Nous aimons la Chine, et plus encore, les Chinois. Mais nous ne tolèrerons pas, et RoyautéNews ne tolèrera pas les bêtises de ce géant tranquille qui se mue en voyou agressif. Taïwan demeurera libre, et l’Empire du Milieu n’est pas la Chine Mao !

     

    Que la Chine demeure dans le calme, dont, elle, n’est pas sortie, et que ses dirigeants, eux, le retrouvent. Sinon RoyautéNews déclarera la guerre à la Chine et spécialement à Xi Jinping.

     

    Et pourtant, nous ne sommes pas, et pas du tout, fallait-il le dire, dans la sympathie pour le gouvernement Biden.

     

    Pas de comportements de cour de récréation ! Nous renvoyons dos-à-dos, le gouvernement américain belliciste, et la République de Chine qui doit retrouver maintenant son rôle de géant économique menaçant qui ne menaçait personne.

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

     

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Pour Dom Luiz d’Orléans et Bragance

    Demain 23 et le 24 juillet seront célébrées au Brésil, à travers le pays de nouvelles messes de 7ème jour pour le repos de l’âme du Chef de la Maison Impériale du Brésil, Dom Luiz d’Orléans et Bragance.

     

    Elles succèdent aux cinq messes déjà célébrées aujourd’hui, trois à São Paulo, une à Petrópolis, et une à Caruaru.

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Elle est si méritoire, cette petite principauté si modeste et mignonne, dont, de toutes les principautés, elle est Laàs ticot !

     

    Les 25èmes Transhumances Musicales se sont tenues les 15 et 16 juillet, en concert de plein air dans le parc du château de Laàs, grâce au travail de l’équipe qui anime avec son maire, M. Jacques Pédehontaà, cette vaillante commune de 135 habitants !

     

    Le vendredi 15, c’était en première partie le groupe Bleck, groupe de Rock pur venu de Tarbes. Puis Manigance, le groupe de Métal, originaire de la région de Pau. Enfin, Ska-P, le très connu groupe de Ska Punk venu de Madrid.

    Le samedi 16, c’étaient Les Meuf’in, quatuor chantant pianistique de quatres bigourdanes à textes ! Puis, enfin, Vianney ! Revenu une nouvelle fois à Laàs.

    La Fête de la Principauté se tiendra le 20 août, à 19h.

    Laàs et les 25èmes Transhumances musicales

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Depuis le trépas de Dom Luiz, qui était depuis quarante-et-un ans Chef de la Maison Impériale du Brésil, c’est son fère, Dom Bertrand qui vient de lui succéder.

    Le voici (avec sa canne) en compagnie de son frère Antoine, venu de Rio de Janeiro, ces jours derniers.

    Nous allons très vite reparler de la famille impériale et des droits de la couronne.

     Pour agrandir le cliché, un clic sur l’image !

    Dom Bertrand d’Orléans et Bragance, nouveau Chef de la Maison Impériale du Brésil


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Larry est le Chat Premier Ministre du Royaume-Uni.

    Déjà il ne ménageait pas ses critiques à l’égard de Boris Johnson. 

    Récemment il déclarait à la presse :

     

    « Je ne puis plus longtemps, en bonne conscience, vivre avec ce Premier Ministre. Ou bien il part, ou bien c’est moi qui m’en vais. »

    Le 7 juillet il déclarait :

    « Je suis prêt à servir de Premier Ministre intérimaire parce que c’est franchement moins ridicule que l’idée que Boris Johnson traîne une minute de plus ! ».

    Le 6, le parlementaire et ancien ministre Tory, Rory Stewart, déclarait à CNN : 

    « À ce stade- là, presque n’importe qui au Parlement serait un meilleur Premier Ministre que Boris Johnson. Larry le chat de Downing Street en ce moment serait un meilleur Premier Ministre. »

     

    Royaume-Uni, Larry et le départ de Boris Johnson


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    La dépouille mortelle de Dom Luiz d’Orléans et Bragance, a été exposée à São Paulo et le sera aussi demain et lundi matin.

    Une messe sera célébrée le lundi 18 juillet à 13 h à la chapelle Sainte-Thérèse.

     


    votre commentaire