• Royaume d'Araucanie - démêlés avec un village périgourdin

     La Rédaction

    Les autorités du Royaume d'Araucanie engagent un recours contre la municipalité de Tourtoirac, en Dordogne (France) et contre son maire, M. Durand.

    Le litige porte sur le refus d'un maire peu scrupuleux de la légalité, d'attribuer à Philippe Orllie, chef de la Maison Royale d'Araucanie, successeur du Prince d'Araucanie, une parcelle de cimetière pourtant demandée dans les formes après une annonce publique effectuée par la municipalité.

    Selon les autorités du Royaume, l'attitude du maire de Tourtoirac se fonde sur un arbitraire plusieurs fois manifesté contre le représentant régulier du Royaume et contre le Royaume lui-même. M. Durand a choisi en effet depuis plus de quatre ans d'apporter un concours à une formation dissidente qui arbore le nom du Royaume, au détriment des organes légaux du Royaume.

    Comme le lui a déjà indiqué le chef de la maison royale, ce manque de neutralité n'honore pas la conscience républicaine.

    Pour l'heure, il semble que le moment des comptes soit venu, car d'après le Secrétariat général des organes du Royaume, la volonté de faire la lumière sur ces comportements répétés du maire de Tourtoirac est à l'ordre du jour.

    À suivre.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :