• Que demande le Peuple ? - Pierre Serna

    Que demande le Peuple ? - Pierre Serna

    Les cahiers de doléances de 1789. Manuscrits inédits ;

    Textuel ;   9 oct. 2019 ;   192 p.;  18€90.

    Bien souvent, les cahiers provinciaux comportaient beaucoup de préoccupations communes à la noblesse et au Tiers-Etat, exprimées par la première. RoyautéNews

    Présentation officielle : On en a beaucoup entendu parler, mais les a-t-on jamais vus ces fameux cahiers de doléances de la Révolution Française ? Présentant un choix de fac-similés inédits commentés par l’excellent spécialiste Pierre Serna, ce livre va permettre de les consulter pour la première fois dans leur « matérialité » originelle.
    Issus de chacun des trois ordres (tiers-état, noblesse, clergé), les extraits choisis sont organisés par thèmes. Ils proviennent de tous les coins du pays et incarnent la France des villages et des campagnes mais aussi des grandes villes. L’impôt pour tous, l’abolition des taxes sur les produits de première nécessité, une même justice pour tous, le mariage des prêtres, l’encadrement des loyers à Paris : des revendications d’une étonnante contemporanéité. Ce beau livre sera également illustré de caricatures, dessins et gravures apportant une touche de couleur à cet ouvrage d’histoire aussi essentiel qu’original.

    Que demande le Peuple ? - Pierre Serna


  • Commentaires

    1
    TR
    Samedi 9 Novembre à 00:43

    Ce que le Tiers-État ne savait pas, à propos de l'impôt pour tous, c'est que ce sont les nobles qui payaient le plus d'impôts, en droits de maintenue de noblesse. Certes l'évaluation des revenus était un peu arbitraire en fonction des professions, ce qui fait que les grands bourgeois ne payaient proportionnellement pas grand chose; de même que les frais de maintenue de noblesse, qui ruinaient les hobereaux qui refusaient de déroger, ne représentaient pas grand chose pour la haute noblesse.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :