• Pétition nationale contre Linky

    Par RN 2 et la Rédaction

    Pour signer la pétition

    Pétition nationale contre Linky

    Cette pétition est bien présentée même si nous ne partageons pas toute sa présentation, mais sur l'essentiel, refuser le compteur Linky, nous sommes d'accord. Pour nous, le refus est d'abord et doit être un acte de principe. Pour nous il ne doit pas s'abriter derrière un motif apparemment justifié, et par exemple celui qui revient toujours, même s'il est réel, le risque de santé lié aux ondes. Les autres arguments sont plus que justes et exacts, mais.. c'est prendre le problème à l'envers et c'est malheureusement le drame de toute question polémique... Nous y reviendrons dans quelques jours et dans le détail.

    Cela ne concerne que les Français (pour l'instant...). Nous conseillons à tous en France de refuser le compteur Linky, si le vôtre est déjà installé, ou s'il ne l'est pas.

    Nous transmettons à certains des opposants dès le moment où ils ne sont pas reliés au monde politique, des arguments décisifs qui ne semblent pas avoir été pris en compte.

    L'ignorance est le maître-mot de toute question aujourd'hui, et depuis notre précédent article sur Linky, plusieurs journaux s'interrogent, tous de façon naïve, sans aucune réflexion ni recherche, et l'on se dit que, pour eux, parler de Linky fait partie de la routine parce l'on en parle. Ils se tiennent à la marge des questions essentielles, et seulement à la lisière des autres, et se cachent derrière "les questions que se posent les utilisateurs"... ce qui est pratique pour éviter de fournir un avis.

    Leur attitude est démobilisante, et sur le mode du légume, ce qui ne les distingue pas du légume électeur ordinaire robotiquement docile et branché sur courant faible.

    Signalons que la pose du compteur sans autorisation préalable consentie est un viol de domicile, même si l'armoire aux compteurs se situe dans un escalier ou dans un local intérieur ou extérieur à l'immeuble, et  fermé. Mais l'accord tacite ne peut pas être retenu en raison parfois, et peut-être, souvent, du non-respect par Enedis du délai de 45 jours entre la lettre annonçant la pose, et la pose elle-même (voir notre précédent article).

    L'Humanité, qui cependant marque les points juridiques essentiels, reconnaît à juste titre que, dans le cas où un portail est fermé mais non verrouillé, et donc de considérer qu'il s'agit d'un refus tacite, "la jurisprudence ne s’est pas clairement positionnée". Cependant nous ajoutons que la riposte adverse est cousue de fil blanc. Les compteurs étant propriété d'Enedis, le droit d'accès par les représentants d'Enedis sont automatiquement acquis, et c'était déjà le cas avant, comme du temps où ils appartenaient à EDF. Au surplus, il arrive souvent, dans certains immeubles, qu'il  soit obligatoire que les armoires soient fermées, et cela est souvent conseillé (par les propriétaires, ou par les syndics) pour éviter les dérivations parasites. Et au surplus encore, la fermeture des armoires est effectuée par les représentants d'Enedis, à clé chaque fois que le système le permet.

    Citons encore l'Humanité pour ce passage essentiel, face à la désinformation d'autres médias paresseux, ou d'Enedis elle-même : "Contrairement à ce qui se dit, la loi de transition énergétique ne sanctionne pas le refus individuel de changer son compteur existant contre un Linky. Il faut le savoir même si Enedis (ex ERDF) prévoit de la contourner. La CRE (commission de régulation de l’énergie) menacerait de taxer 19 euros HT par mois le relevé manuel des compteurs à tous ceux qui refusent Linky (dont le relevé se fait à distance). Ce qui serait illégal !"

    Il faut donc ajouter qu'il ressort qu'un syndic d'immeuble ne peut se substituer à l'accord du locataire ou du propriétaire ; et selon nous, un accord du propriétaire ne peut annuler le refus du locataire qui doit l'emporter.

     

    Le réseau Stop Linky France regroupe 400 collectifs et c'est lui qui a organisé la présente pétition.

    Pour signer la pétition


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    TR
    Jeudi 20 Septembre 2018 à 00:01

    Hélas ce type de compteur ne concerne pas que la France.

    Mais sa présentation en France est particulièrement pernicieuse, avec des allégations d'économies et de maîtrise de la consommation en particulier.

      • Lundi 24 Septembre 2018 à 18:37

        Effectivement, la présentation est mensongère. Et à cause des prétextes fournis par les opposants, Enedis prétend que le compteur n'est pas dangereux pour la santé, mais cela peut durer longtemps...

        Ce n'est pas à Enedis d'en décider mais... aux utilisateurs !

    2
    Dimanche 23 Septembre 2018 à 08:12

    ne sont pas encore passés par ici......

      • Lundi 24 Septembre 2018 à 18:33

        Avec l'émotion médiatique autour de ce compteur, il est devenu plus facile de s'opposer à son installation. happy happy happy

        Il suffit d'écrire à Enedis par lettre recommandée avec accusé de réception, refusant le compteur, au responsable Linky à Enedis :

         

        Monsieur Jérôme Limosin

        Tour Enedis

        34 Place des Corolles

        92 079 PARIS LA DEFENSE CEDEX

         

        Certaines associations conseillent d'écrire au Président du Directoire d'Enedis :

         

        Monsieur Philippe Monloubou

        même adresse

        Mais Enedis prétend (évidemment) que c'est inutile. Pour notre part nous conseillons d'écrire au responsable de Linky chez Enedis, Jérôme Limosin.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :