• Ordre de Malte : beaucoup d'émotion inutile dont on se serait passé

    La Rédaction

    Ces remarques (en bleu) en complément de notre article du 26 Janvier (en noir), et prévues pour s'ajouter à celles de samedi 28 Janvier. Demain mardi et mercredi, nous entrerons un peu plus dans le détail, mais l'essentiel est là.

    Rien n'est clair dans cette démission, que l'on s'accorde à dire comme voulue par le Pape François.

    La vérité officielle n'est pas celle qui a présidé aux événements, comme nous le réaffirmons.

    Quoi qu'il en soit, le Conseil se réunira prochainement pour procéder à l'élection d'un nouveau Grand-Maître.

    Tout le monde empile les maladresses, jusqu'au communiqué du lieutenant intérimaire de l'Ordre.

     
    En cause, l'épouvantable insuffisance de la communication vaticane, ca-tas-tro-phique depuis les dernières années Jean-Paul II.
     
    En contre-point de notre article de samedi, depuis l'arrivée de Jean-Paul II, ce furent des brassées de collaborateurs divers, de clercs, dépourvus de la traditionnelle habileté vaticane.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :