• "Nouveau" Notre-Père en vigueur dans l'Eglise officielle

    La Rédaction       article complété et rectifié à 20 h 40

     

    Nous analyserons demain l'arrivée du nouveau Notre-Père dans l'Eglise officielle, et plus précisément dans l'Eglise de France (prévue pour Décembre 2017).

     

     « Ne nous soumets pas à la tentation... » prendra la forme prochainement, (forme en pratique depuis pas mal d'années chez des courants d'un style traditionnel ; explications en détail demain) : « Ne nous laisse pas entrer en tentation ». Alors que la véritable formule traditionnelle de l'Eglise, qui n'a jamais cessé dans la branche catholique fidèle (1) : « Ne nous laissez pas succomber à la tentation »... Après avoir causé des polémiques tenaces lors des changements au rouleau compresseur que les évêques de France, et d'ailleurs, ont provoquées lors de la mise en application du Concile Vatican II, les voilà qui effectuent à marche forcée des « retours en arrière » dont il ne faut pas être dupe.

     

    A lire, demain, le décryptage des méthodes de l'Eglise officielle.

     

    (1) Les fidèles catholiques des différentes branches ne sont pas en cause dans cette expression... La branche fidèle doit être comprise comme celle qui est restée totalement fidèle aux enseignements d'avant-Concile notamment.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :