• MMA en France : bestialité et jeux du cirque

    La Rédaction

    La ministre des sports de François Hollande avait pourtant refusé cette légalisation. Depuis quelques semaines, l'autorisation pour la tenue de combats de MMA en France a été accordée par l'actuelle ministre des sports.

    La vague des pratiquants de MMA [Mixed Martial Arts ou Arts Martiaux Mélangés ] assez nombreux depuis plusieurs années, a pris encore de l'essor, ce à raison du caractère de plus en plus pâle des Arts Martiaux classiques. Le MMA attire des jeunes pratiquants  de disciplines, volontiers sommaires, de préférence issus des quartiers populaires et de l'immigration.

    Alors que la libéralisation des paris en général, appelés à se développer à grande allure depuis l'ouverture par le pouvoir d'un secteur réservé jusqu'ici à l'État, est en marche... (!) [privatisation de la Française des Jeux en juin 2019], la course aux profits sales est l'une des marques de ces dernières années. Les affiches, en nombre, tapissant Paris pour inciter au jeu (Football), sont d'ailleurs répugnantes. Taper sur autrui pourra très vraisemblablement faire l'objet de paris, comme dans les bas-fonds londoniens.

    Ce qu'il faut reprocher ici, comme en tant de sujets : le silence des mouvements et associations censées défendre des valeurs de civilisation : nous pensons aux organisations chrétiennes. Ces dernières n'ont d'intérêt que dans ce qui touche directement la famille, les autres graves dérives échappant entièrement à leur attention.

    L'article n'ayant pu être terminé, voici le 5 octobre son complément :

    Ces prétendus Arts Martiaux Mélangés ou Mixtes [Free Fight, ou Combat Libre] n'ont rien de commun avec les Arts martiaux que l'on connaît. Il s'agit, en pratique, et pour la plupart des participants, d'un arrangement de divers sports de combat dont les règles ont été revisitées pour laisser libre cours au désir d'en découdre dans un affrontement dont les règles ont été plus élargies que celles des combats sportifs. Dans ce cadre, chaque combattant sélectionné apporte avec lui les éléments qu'il a appris lors de sa pratique personnelle.

    Si certains pratiquants d'arts martiaux classiques participent à ces combats, l'esprit du MMA est très opposé à ces disciplines. Ces affrontements recherchent a priori le KO, la forme idéale, qui en outre est propre à satisfaire le public, l'autre forme idéale étant la soumission, qui consiste en une immobilisation de l'adversaire.

    Les combats de MMA sont très largement inspirés du célèbre UFC (Ultimate Fighting Championship) créé aux USA au début des années 90, qui se déroule aussi en d'autres parties du monde, et où les combattants s'affrontent dans une cage, le célèbre octogone.

    Certains lobbies ont poussé ces dernières années à l'autorisation qui vient d'être obtenue en France.

    Des sommes importantes sont en jeu car les combattants sont pour la plupart, professionnels ou semi-professionnalisés. Outre la tenue des combats et les bénéfices tels que la publicité, leur retransmission télévisuelle est concernée par les gains, et peut-être, un jour prochain, les paris. Certains personnages connus, tels que Michel Drucker se sont intéressés aux matchs de certains sports de combat.

    Deux disciplines jouent un rôle indirect dans la popularisation du MMA. Le Krav Maga et le Penchak Silat. Ces deux dernières disciplines, qui ont pris l'ascendant ces dernières années sur toute autre, en termes de progression rapide spécialement parmi les disciplines de Self Défense, la première, qui est une forme de Self Défense, la seconde, qui est un art martial à vocation de Self Défense, l'une et l'autres assez violentes, contribuent pour diverses raisons, dont la personnalité de leurs leaders, à l'expansion du MMA.

    Le film Vous êtes jeunes, vous êtes beaux, avec Gérard Darmon, qui vient de sortir sur grand écran, éclaire un autre angle de la barbarie ordinaire qui a gagné à course folle esprits, strapontins et fauteuils de la société du spectacle.

    « Lucius, 73 ans, vit seul et modestement. Un jour, il fait la connaissance de Lahire qui lui propose d'améliorer son maigre quotidien en participant à des combats de boxe clandestins. Par nécessité et parce qu’il sait que ses jours sont comptés, Lucius accepte la proposition. »


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Vendredi 4 Octobre à 19:07

    Certains jeunes de banlieue ont à peine plus de deux cents mots de vocabulaire, et, bien sûr, savent peu ou pas lire, écrire et compter, après quinze ans dans l'enseignement public! Des cibles toutes trouvées.

      • Samedi 5 Octobre à 10:31

        On les a aiguillés longtemps dans des sports comme la Boxe, et les sports de combat les plus violents, comme la Boxe Thaï. Mais dont les règles ne permettent qu'une violence contrôlée et encadrée par des règles bien étudiées.

        Ils seront maintenant les victimes d'un nouveau type d'affrontement plus violent.

        La palette concernée par le MMA est plus large que celle des jeunes de banlieue, car ce type de combat attire en général la plupart des sports de combat, qui recrutent dans les milieux populaires au sens large.

        Une des raisons en est l'inadaptation croissante (consentie ?) des fédérations d'arts martiaux.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :