• Michel de Saint-Pierre, écrivain français

    La Rédaction

    En 1987 nous quittait un des plus talentueux romanciers français. Après Ce monde ancien (Fayard 1948) et La mer à boire où il évoque sa propre expérience de marin, son roman Les Aristocrates est couronné du Grand-Prix du roman de l'Académie Française en 1955. Parmi ses titres les plus connus, Les écrivains (Calman-Lévy 1957), Les murmures de Satan (Calmann-Lévy 1959), Les nouveaux Aristocrates (Calman-Lévy 1960), Dieu vous garde des femmes, Grand Prix de la nouvelle (Denoël 1961), Les nouveaux prêtres (La Table Ronde 1964) qui eut un grand retentissement et où il questionne la révolution produite dans l'Eglise par le Concile, sont parmi ses titres les plus célèbres de cet écrivain, auteur également de nombreux essais, et qui publia jusqu'à sa mort, avec Le Milieu de l'été (1987), remis à son éditeur deux jours avant sa mort.

    De la saveur et de la sève. Il était aussi un écrivain engagé, et avant tout, un homme libre.

    Il fut aussi directeur de collection aux éditions La Table Ronde, maison rachetée par Gallimard, et de France Empire. Six de ses œuvres ont été adaptées à la télévision et au cinéma. Il serait heureux que soient republiés ses œuvres maîtresses en ce trentenaire de sa disparition.

    En 1973 avec le poney Dentifrice. Ce cliché a été confié par sa fille, l'historienne et romancière Isaure de Saint-Pierre, pour être publié sur Royauté-News. Un clic sur l'image pour l'agrandir. Elle vient de publier son dernier livre Gabrielle d'Estrées ou les belles amours.

    Michel de Saint-Pierre, écrivain français

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :