• Masques anti-Covid : attention

    La Rédaction

    Ce n'est plus un des fantasmes mis au compte des complotistes... Certains masques, c'est officiel, sont dotés de puces RFID. Mais bien entendu, "elles ne servent pas à espionner leur propriétaire, contrairement à ce qu'affirment certains internautes" dit l'article d'hier [ lire l'article de BFM ]. Nous allons les croire !

    Ils ne se cachent même plus.

    La dictature sanitaire n'est qu'une version élaborée et tellement plus "sûre", puisqu'elle entraîne "l'adhésion" si facile de la population...

    On ne dira pas que depuis des années certains lanceurs d'alerte, tel notre Site parmi tant d'autres, n'auront pas prévenu. Bienvenue en enfer.

    Croyez-vous sincèrement que nous allons nous laisser faire ? Devinez...

    En pratique, choisissez des masques fabriqués vous-même ou par de petites entreprises locales. Pour les endroits où le masque dans la rue est devenu récemment obligatoire, et il est maintenant décidé qu'il va l'être aussi dans les entreprises, choisissez des masques en papier. Evitez les masques réutilisables achetés dans le commerce ou fournis gratuitement par certaines Régions.

     

    #Covid-19   #Coronavirus


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Mercredi 19 Août 2020 à 11:02

    On dirait que le gouvernement veut augmenter le refus des masques par une grande partie de la population.

    Le site a soutenu le port du masque dans les endroits où il est utile, à une époque où le gouvernement et les media faisaient croire qu'il ne l'était pas.

    Et maintenant, il veut le rendre obligatoire dans toutes les entreprises (même si Elisabeth Borne dit le contraire), pas seulement dans le type d'organisation où l'on constate des transmissions, et commence même à l'encourager à l'intérieur des foyers, ce qui est idiot et criminel!

      • Mercredi 19 Août 2020 à 18:28

        De plus, tout est contradictoire comme vous le soulignez dans ce qui est rapporté par les médias et par les instances "médicales" officielles...

         

        Nous incitons à déposer plaintes contre le port obligatoire du masque dans des zones où il n'a pas lieu d'être, c'est-à-dire hors dans les parties denses des villes (hypercentres), et bien sûr dans les magasins.

        Une plainte a été déposée à Montpellier par un habitant contre le port nuit et jour du masque dans la ville de Montpellier.

        Signalons que le masque n'est à porter qu'aux heures ou aux endroits (variables) où il existe une densité d'individus augmentant le risque de propagation du virus. En dehors de ces moments et de ces lieux, il s'agit d'un abus de pouvoir caractérisé et de plus le port prolongé du masque est aussi dangereux pour la santé.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :