• Louis XVII ; Au cœur de l'histoire - Charles de Bourbon

     Louis XVII ;  Au cœur de l'histoire  -  Charles de Bourbon

    Editions du Lau ;  1er nov. 2006 ;   352 p. ; 20€.

     

    Présentation officielle : Après la médiatisation scandaleuse de l’analyse ADN pratiquée sur le soi-disant « cœur retrouvé du Dauphin » qui était en fait à Saint Denis de longue date, le Prince Charles Louis de Bourbon sort de sa réserve pour nous faire le récit troublant de la survie de son trisaïeul Louis XVII et de ses descendants jusqu’à nos jours.
    Son sang royal ayant été reconnu officiellement en Hollande, Louis XVII fit souche dans ce pays jusqu’aux années 1950 où Charles, descendant en ligne directe, émigra au Canada. Et c’est en langue anglaise qu’il apporta à l’Europe et au Nouveau Monde les preuves incontestables de son ascendance royale, preuves qui lui ont été léguées par son père avec la mission de continuer à défendre avec honneur son nom. Claude Badens, traducteur , lui a porté son concours en adaptant son œuvre "I exist" ("J'existe") en français :
    « Lorsque j’ai entrepris cette tâche, explique Claude Badens, je n’avais aucune idée préconçue sur ce que les tenants de la survivance de Louis XVII appelaient la piste Naundorf.
    A mesure que j’ai avancé dans ma traduction, notamment lorsque j’ai étudié les documents originaux en français datant de cette période, j’ai été totalement convaincu du bien fondé du combat mené par Charles Louis de Bourbon ».

    Son combat ? Il n’est pas contre la République une et indivisible. Il est contre la Raison d’Etat qui a prévalu depuis plus de 200 ans : il faut aujourd’hui enfin admettre que Louis XVII, même s’il n’a jamais été éduqué à la Cour, même s’il a été écarté du pouvoir, a bel et bien survécu, et que ses descendants ont le droit de porter avec honneur ce nom prestigieux et cette hérédité illustre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :