• Ports de Guerre   -  Duc d'Orléans (Jacques de France)

    éditions du Gerfaut  ;  1er oct.  2005 ;  112 p.;  25€40.

    Toutes les photographies sont du Duc d'Orléans.

    Une présentation sur le Net : Des ports de guerre français on connaît actuellement Toulon, Brest, Lorient, Cherbourg. Ils sont fils de l'histoire. D'autres les ont précédés, il en demeure des vestiges majestueux et mélancoliques : Aigues-Mortes de saint Louis, Brouage de Richelieu, Port Louis de Louis XIII, Rochefort de Louis XIV Leurs masses trapues, absolument, impassibles armures issues du passé et surplombant le futur, hérissent à jamais notre littoral dans leur opiniâtreté à traverser le temps. S'appuyant sur un texte et des photographies superbes, le duc d'Orléans montre que l'existence de ces ports, lieux géométriques de la rencontre d'une flotte, d'une administration et d'un arsenal permanents est directement tributaire de la volonté politique qui les sous-tend et qu'ils expriment.

    Ports de Guerre  -  Jacques d'Orléans


    votre commentaire
  • Les Bonaparte ; Des esprits rebelles  -  Charles Napoléon

    Perrin ;  4 mai 2006 ;  292 p.;  21€.

    Des esprits rebelles  -  Charles Napoléon

     


    votre commentaire
  • Le spectacle de la société  -  Emmanuel de Brantes

    Fayard ;  roman ;  02 fév. 2005 ;  272 p.;  19€.

    Commentaire de Royauté-News : Agréable à lire, le style apparemment superficiel de ce roman révèle en fait une impitoyable satire de l'avatar le plus cruel de la machine télévisuelle : la Télé-réalité !  Lucidité enrichie de sa propre expérience dans "La Ferme", l'habitué de la Jet-Set et des plateaux de la télévision signe (2005) son premier roman...    prometteur !  R-N

    Présentation officielle : Balthazar Dalidan, un loup des médias, dirige Endémique, une boîte qui produit de la télé-réalité. Son nouveau bébé, Stars à volonté, opposera sept stars à sept inconnus dans une épreuve de trois mois. Il s'agit d'accomplir en douze semaines les douze travaux d'Hercule réactualisés. Mais Balthazar flippe : il manque encore une star, une vraie, à son casting. Topaze, sa dernière fiancée, un des mannequins les mieux payés du monde, accepte de participer au jeu avec la garantie de sortir au bout d'une semaine. Balthazar pistonne également son fils Simon, jeune artiste de rue, pour concourir dans la catégorie « Inconnu » et surveiller Topaze.

    Dès le premier soir, le succès est énorme. La France entière se passionne pour ces nouveaux jeux du cirque. Or, Balthazar sait qu?il doit son carton d'audience à la présence et à la performance de Topaze. A la fin de la première semaine, il renie sa parole, manipule les votes par SMS et impose le verdict populaire : Topaze reste ! Désormais prisonnière d'un site d'enregistrement sous haute surveillance, celle-ci décide d'employer tous les moyens pour s'évader.

    Le spectacle de la société  -  Emmanuel de Brantes


    votre commentaire
  • Chronologie universelle - André Larané

    Librio ;  02 Juillet 2006 ; 

    " Qu'avons-nous fait ces 20 000 dernières années ? " Telle est la question que tout un chacun se pose lorsqu'il cherche à comprendre les épisodes fondamentaux ayant conduit à nos civilisations du XXIe siècle. Car, au-delà d'une simple succession de dates, c'est aussi ça l'Histoire : connaître le passé pour mieux appréhender le présent. Plus qu'une simple frise chronologique, cet ouvrage est aussi et surtout un récit historique sur l'Homme et son évolution, de la construction des pyramides d'Egypte au 11 septembre 2001.

    Chronologie universelle - André Larané


    votre commentaire
  • Christine de Suède, la fascinante et scandaleuse reine du nord - Daniel Des Brosses

    L'Histoire en regard, AkR  ; 14x21 ;  220 p.; Juin 2006 ; ouvrage épuisé.

    Présentation officielle : La reine Christine de Suède étonna l’Europe du XVIIe siècle par son intelligence, sa culture, ses manières. Elle régna dix années, abdiqua pour se faire catholique, vécut à Rome, empoisonna la vie de quatre papes, de Louis XIV, en prenant la défense des minorités persécutées (Juifs protestants). Imprévisible, anticonformiste, elle amusa les uns, scandalisa les autres. Traitée de « céleste intervention » ou de « putain accomplie », cette « reine-roi » laissa planer un doute sur son anatomie.

    Christine de Suède - Daniel des Brosses


    votre commentaire