• Livre : Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) - Thérèse Hargot

    Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) - Thérèse Hargot -

    Albin Michel ; paru le 3 Février 2016 ;  224 p.;  16 .

     

    Extrait de la présentation de l'éditeur :

    Qu'avons-nous fait de la libération sexuelle ? Thérèse Hargot, philosophe et sexologue intervenant en milieu scolaire depuis une dizaine d'années, s'interroge face à la jeunesse d'aujourd'hui. Banalisation de la « culture porno », course à la performance, défiance à l'égard de la contraception, retour des stéréotypes, obsession de l'orientation sexuelle... Si les jeunes se sentent sexuellement libérés, ils sont prisonniers de nombreux diktats. Quelle est cette liberté qui condamne à choisir en permanence son identité, ses amours, ses pratiques comme n'importe quel produit de consommation ?

    Extrait de Famille Chrétienne : Dans un ouvrage sociétal percutant où elle ne mâche pas ses mots, elle constate d’abord des nouvelles pratiques inquiétantes des lycéens. Le « revenge porn » avec publication sur Internet d’ébats intimes en guise de vengeance...

    Notre avis avant lecture : Ouvrage bienvenu car la sexualité des jeunes est victime de tous les vices de la société : le détournement de toute chose par le formatage imposé par les médias joint à l'individualisation dénoncée et combattue depuis quelques années au profit de normes nouvelles. Ce domaine de l'intime subit comme tous les autres le préjudice d'une société politique et médiatique névrosée qui veut plaquer ses modèles d'un moment et faire voler en éclats l'expression individuelle et la vie privée puisque, les outils d'aliénation massive de la liberté (Internet et le numérique) sont induits et partie prenante de ce processus : en transformant la sexualité, on transforme la population, en jetant une norme publique rompant la notion de vie privée, on accorde au public l'accès au cadre intime des individus (Téléréalité... etc.), cependant que cette aliénation fournit au pouvoir politique les moyens rêvés d'un contrôle absolu, monstrueux et sans limite sur les individus.

    Livre : Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque) - Thérèse Argot


  • Commentaires

    1
    TR
    Mardi 9 Février 2016 à 21:53

    C'est exactement cela. L'"obligation morale de coucher" des collégiennes existe depuis plus de trente ans, mais là on en est au porno...

    2
    Jeudi 11 Février 2016 à 09:39
    Edmée De Xhavée

    Il est hélas très classique de voir un mieux se transformer en pire. Bientôt reviendra la vertu imposée, avec toutes ses frustrations, pour à nouveau tenter une évasion qui une fois de plus coûtera aussi cher que l'emprisonnement. Pas de mesure dans les débordements...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :