• Les titres de la Duchesse d'Albe

    Par RN 1

     

    María del Rosario Cayetana Paloma Alfonsa Victoria Eugenia Fitz-James Stuart y Silva (son nom véritable), elle-même une légende, représentait magnifiquement cette famille légendaire des Ducs d'Albe. Indépendante comme le sont les Espagnols.

    Ce que l'on peut appeler une famille de "vice-rois", aussi prestigieuse que les rois d'Espagne, est inséparable du royaume dont elle constitue un joyau historique et culturel et elle évoque l'âme de pays.

    Cette question des titres intéressera d'abord les passionnés mais aussi les spécialistes. 

    La question méritait d'être soulevée par Royauté-News, le site spécialiste des monarchies et de la noblesse.


    Pour ce "record" dont on parle tant, il faut savoir d'autres familles atteignent un nombre aussi important, parfois même plus, mais la base utilisée pour estimer celui de la Duchesse d'Albe est celle des titres officiels d'un point de vie administratif : cela s'explique entre autres par le fait que l'Espagne vit encore aujourd'hui sous un régime monarchique, bien que symbolique.

    Le Guinness des records, sur ce point, est très en dessous de la réalité, en indiquant : cinq duchés, quatorze grandesses d'Espagne. Nous communiquerons le détail au Guinness ainsi qu'à des associations et forums de spécialistes afin d'éviter le pillage d'informations...

    Le Magazine Point de Vue avait une estimation très juste sur ces titres dans un de ses numéros de 2009, indiquant vingt-quatre marquisats et vingt-deux (nombre cité de mémoire car je n'ai pas mes notes, rectifié ici en rouge comtés. On en peut bien sûr pas compter sur Wikipedia sur ce genre de questions.

     

    Voici le principe à retenir dans un tel comptage, et les nombres à noter.

    La célèbre Duchesse d'Albe a détenu en tout 22 Grandesses d'Espagne au long de son existence. Le compte le plus approchant est celui que nous avons établi : il est de soixante selon cette norme du choix : il s'agit de titres officiels. Le nombre véritable serait bien sûr au-delà. 

    Il faut comprendre que, tout au long de sa vie, ce nombre a évolué.
    A ces dates par exemple, [ 1957 ; 1986 ; 1995 ] elle a régularisé des titres, et ce jusqu'à une date très récente : en 2007 elle a fait régulariser un titre de Comtesse.

    Parmi ce nombre, celui de ses duchés était de neuf (9). Et nous avons retenu soixante titres dûment officiels (60).

    Bien sûr, la Duchesse d'Albe avait légué il y a longtemps certains de ses titres à ses enfants, et il est donc exact de les décompter à condition d'expliquer cela et de fournir le nombre originel. Cependant, malgré cette soustraction, le nombre indiqué par toutes les sources de presse, etc., non spécialisées, est inférieur au nombre exact..

    Une notion importante : 
    Il faut retenir que les titres de la famille d'Albe sont tous, ou presque, des titres historiques, qui sont à l'égal des titres accompagnés d'une Grandesse d'Espagne.

    Même lorsqu'ils ne sont pas accompagnés d'une Grandesse d'Espagne, la plupart des titres de ces quelques principales familles font partie de la légende espagnole.

    La Duchesse d'Albe, outre ses titres espagnols, détenait des titres Irlandais [ Il s'agit d'une erreur, il faut comprendre : "Anglais"... voir la réponse en commentaire qui sera fournie ] , ou italiens (Sicile), ou d'ailleurs.

     

    Il faut retenir aussi que ces titres espagnols officiels du point de vue administratif procurent une place (symbolique, bien sûr, mais néanmoins forte et chargée de symbole) dans les honneurs, à ceux qui les détiennent. Nous reviendrons sur ces titres de la Duchesse d'Albe.

    Les titres de la Duchesse d'Albe

     El País.

    Article ayant reçu des précisions (en rouge, en violet), le 24 Novembre 2014.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Samedi 22 Novembre 2014 à 17:38

    Bonjour,

    Vous avez raison de ne pas mentionner de titre anglais.

    En effet, l'ancêtre des Fitz-James Stuart, James, fils bâtard (ce terme n'ayant rien de péjoratif dans le domaine nobiliaire, et ne donnant qu'une information dynastique et/ou ecclésiastique) de Jacques II d'Angleterre et d'Arabella Churchill, avait bien reçu le titre anglais de duc de Berwick.

    Mais quand, suivant son père en exil, il a trouvé refuge en Espagne, son titre anglais semble avoir été retiré des listes.

    Il restait cependant reconnu en Espagne, en particulier par un décret de Philippe V en 1707 ce qui fait que quand, en 1953, Jacobo Fitz-James Stuart y Falcó est mort sans fils, c'est à la mode espagnole que sa fille (la duchesse d'Albe qui vient de mourir) lui a succédé dans ce titre, ce qui lui a été reconnu ainsi que la grandesse d'Espagne associée. Il s'agit donc ici d'un titre espagnol : ce n'est certainement pas la première occurrence d'attribution d'un titre d'origine étrangère...

    Comme dit ci-dessus, le titre anglais a été implicitement supprimé en 1695 et n'apparaît plus sur la liste des titres; et le neveu de la duchesse d'Albe, qui en eût été l'héritier (car les titres anglais ne se transmettent que par les mâles), ne le revendique pas non plus.

    Comme ce titre a aussi été reconnu, de même que les titres jacobites conférés postérieurement à la déposition de Jacques II, par la France et la Papauté, il serait intéressant de savoir s'il subsiste aussi dans ces États; dans ce cas, nécessairement transmissible en ligne masculine seulement. Et j'en doute :  autant, en Espagne, un titre espagnol a été créé en 1707, autant je n'ai pas connaissance d'un tel acte de Louis XIV ou d'un pape.

    2
    RN 1
    Lundi 24 Novembre 2014 à 15:01

    Bonjour TR !!! smile smile smile

    Ce que vous dites est très intéressant et cela nécessite des développements.

    Je n'ai pas le temps de m'y engager mais je vous donne déjà la clé : il existe bien un titre anglais de Duc de Berwick qui susbiste... Dans la soirée ou demain, je vous donnerai suite à cette réponse.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :