• Le sondage de Royauté-News

                                 Vers le sondage

    Ce sondage est ouvert sur le Site de Royauté-News le 3 Octobre 2013 et il s'achèvera le 1er Janvier 2015 à 0 h.

    Il pourra être prolongé par exemple par le renouvellement d'un même sondage, ou par un nouveau sondage plus précis.

     

    Il est ouvert aux Français (Métropole et Outre-Mer), aux expatriés, et aux habitants stables des pays de l'Europe de l'Ouest. Tous ces habitants peuvent être détenteurs d'une ou de plusieurs nationalités de l'Europe de l'Ouest, ou être apatrides. Il est également ouvert aux Québécois où qu'ils résident, ainsi qu'aux habitants de la Louisiane.

     

    Une monarchie gouvernante en France, pour remplacer la faillite du système [roi, empereur, ou autre] ?

     

    L'hypothèse proposée pour le monarque : un roi, un empereur, ou par un autre nom qu'on le désigne, est vaste et secondaire. Elle permet de se concentrer sur la formule monarchique large, ouverte à tous les courants.

    Le sens de ce sondage figure dans son intitulé : la principale question est celle d'une monarchie gouvernante qui prend part majoritairement à l'exercice du pouvoir à travers tous les organes exécutifs, et encadre les institutions tout en veillant à leur bonne marche.

    Dans ce système, la monarchie tout entière exerce le pouvoir et n'est pas seulement une institution symbolique, comme elle l'est en Belgique ou en Angleterre et où le monarque, malgré un rôle parfois très important, n'exerce aucun pouvoir exécutif.

    Ce système de la monarchie gouvernante évite les décalages subis par le pays et par sa population, dans l'exercice, ou le non exercice du pouvoir.

    Le contexte dans lequel est proposé le sondage est le constat aujourd'hui très largement partagé par l'opinion, de l'incapacité du régime et de ses institutions à faire face aux défis actuels, comme ils ont échoué jusqu'ici devant les défis passés et comme ils échoueront devant les défis futurs.

    Le concept de la monarchie gouvernante "proposé par Royauté-News [ la 1ère question *] (1)" Nous expliquerons par exemple qu'elle s'envisage par définition comme un cadre démocratique, qui exclut tous les types de tyrannie. Il se conçoit comme une alternative nécessaire, et sans doute la seule... à la tyrannie.

    (1) : en bleu et " ", précision apportée le 3 octobre 2013 à 22 h 55 après plusieurs votes effectués dans la journée. Jusqu'au lien rouge.

     *  La 1ère question (et aussi, précision surtout pour les royalistes, ne  doit pas être opposée à la dernière question), présente un système fondé sur des principes et des institutions, nécessairement accompagnés d'une constitution fondamentale.

    Cependant, le premier but du sondage, plus qu'opposer le système appelé ici "traditionnel" qui correspond aux institutions fortes de l'Ancien-Régime sans les caractères d'une époque révolue, à une classique monarchie constitutionnelle, comme celles qui existent aujourd'hui, mais il est de se fixer sur la notion de pouvoir qui gouverne, dans un système, forcément nouveau, de type monarchique (que nous expliquerons ultérieurement) qui soit une monarchie qui gouverne.

    Car la supériorité d'un système monarchique ne peut exprimer sa force bénéfique que s'il exerce le pouvoir.

    Nous expliquerons par exemple quels sont les types souhaitables de monarchie.

    ( ... )

    Pour accéder au sondage, veuillez cliquer ici.

     

    Vous pouvez consulter le sondage, vous familiariser avec les questions, et attendre, avant de participer, de trouver les réponses à vos éventuelles interrogations. Des articles expliquant les différents systèmes de gouvernement, et parmi eux, les différents régimes monarchiques, seront publiés peu-à-peu.

    Demain notre premier article d'introduction de ce sondage.