• Le deuil de la Duchesse d'Albe - Sous le signe de la joie

    Par RN 1

     

    Séville avait décrété une journée de deuil pour cette fille de l'Espagne qu'elle avait déclarée en 1966 sa "Fille de prédilection". La Ville historique d'Alba de Tormès avait décrété trois jour de deuil, et avant les funérailles, plus de 80 000 personnes avaient déjà défilé devant le cercueil, déposé dans une Chapelle ardente, aménagée dans l'Hôtel de Ville de Séville et revêtu des drapeaux d'Albe et d'Espagne, pour cet adieu à celle qui, à l'égal des rois, fut durant toute sa vie un symbole de l'Espagne.

     

    Indépendante comme le sont tous les Espagnols, elle fut toujours ainsi à leur image. C'est d'abord à ce titre que Royauté-News espérait que ces funérailles soient d'abord placées sous le signe de la joie. Et elles l'ont été, avec la présence de plusieurs dizaines de milliers de personnes, qui ont accompagné cet adieu.

     

    L'Infante Elena d'Espagne représentait le Roi et la Reine à ces funérailles en la Cathédrale de Séville, célébrées hier par le Cardinal Archevêque, précisément sur cet Autel del Jubileo. Les cendres de la 18° Duchesse d'Albe reposeront, pour une part en la Chapelle de la Fraternité des Gitans à Séville, pour une autre part près de Madrid dans le Mausolée des Ducs d'Albe.

     

    Le deuil de la Duchesse d'Albe - Sous le signe de la joie

     Un clic sur l'image - PICTURE PRESS EURPE/SIPA/


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :