• Le conseil de RoyautéNews à Fabrice Luchini pour l'Académie Française

    La Rédaction

    Le conseil de RoyautéNews à Fabrice Luchini pour l'Académie Française

    Le comédien a abandonné rapidement l'ambition, évoquée en novembre 2018, d'être élu à l'Académie française. Il en avait été question dès 2012, et il semble que l'initiative en soit revenue à l'époque à Jean d'Ormesson. Depuis, il en fut reparlé, par ce dernier, et Valéry Giscard d'Estaing, frère spirituel  et académique de celui-ci, a soutenu lui aussi cette idée.

    Mais nous pensons que Fabrice Luchini devrait nourrir une autre ambition, se consoler plus glorieusement, en n'entrant pas sous la coupole.

    Qu'il suive, pour garder sa fraîcheur, une idée moins vétuste que de suivre la clique partie d'inconnus illustres, vivants emplâtres comme auditionnés pour un lugubre musée de cire.

     

    Nous l'empruntons au spirituel Paul Guth qui avait déjà une réponse toute prête pour lui... Il conseillerait aujourd'hui Fabrice Luchini de postuler pour le 41ème fauteuil. Mais un 41ème fauteuil revisité par ses soins.

    Dans son Discours de Déception à l'Académie française (1987), l'aimable auteur reprend l'idée d'Arsène Houssaye, qui eut une activité littéraire importante comme auteur et directeur de revue au XIXe s. En 1855 il écrivit qu'il manquait un 41ème fauteuil pour tous ceux qui, pour une raison ou pour une autre, n'avaient pas été reçus, avant de publier Le 41ème fauteuil de l'Académie Française.

    Mais Paul Guth approfondit l'idée de Houssaye, qui avait été complétée par Maurice Genevoix, tout en ridiculisant soigneusement les Quarante. Paul Guth propose en effet qu'il soit établi un véritable 41ème fauteuil, pourvu par les Quarante, choisi parmi tous ceux qui avaient été rejetés ou tous ceux qui ne songeaient pas à présenter leur candidature par désintérêt, ou pour cause de profil inadéquat aux critères des Immortels.

    La comparaison, entre ceux qui ont appartenu, et ceux qui n'ont pas appartenu à l'Académie française est sans appel. Si vous rêvez d'appartenir à la plus illustre des confréries, sans hésiter abandonnez la chimère de devenir Immortel.

     

    Sacha Guitry lui aussi avait établi quelques statistiques, non pour y entrer car il ne fut jamais été tenté de se glisser dans l'habit vert, mais pour mettre en relief l'évidence que, le plus grand nombre des illustres auteurs ne fit jamais partie de l'Académie.


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :