• "La plus belle avenue du monde" - Ludivine Bantigny

    "La plus belle avenue du monde" - Ludivine Bantigny

    La découverte ;   12 mars 2020 ;   286 p.;   21€.

    Présentation officielle : « Voie royale » ou « voie de gloire », les Champs-Élysées sont l’objet de fantasmes qui les dépeignent depuis des siècles en avenue du luxe mondial, du plaisir et du pouvoir. En réalité, c’est un espace contesté, traversé par une forte conflictualité politique et sociale. La « prise » des Champs par les Gilets jaunes, de samedi en samedi, l’a plus que jamais révélé.
    Face aux superlatifs et à la cohorte de noms prestigieux qui dessinent une véritable mythologie, ce livre invite à déplacer le regard et à en explorer les coulisses, à contrechamp : la pauvreté et la précarité au cœur de l’opulence, le travail invisible, jusque dans l’intimité des palaces, les arrière-salles et les scandales du Fouquet’s, jusqu’à son pillage.
    Recherche inédite à l’appui, fondée sur des archives foisonnantes et de nombreux entretiens, il plonge dans l’ambiguïté et la tension singulière des Champs-Élysées : avenue aristocratique et populaire, luxueuse et déviante, ostentatoire dans ses habits d’apparat, mais mise à nu parfois dans les moments de révolte et d’insurrection.
    Les Champs sont un concentré de richesses, de démesure et d’inégalités. Mais aussi un lieu intensément politique, comme une métaphore du monde tel qu’il est et tel qu’il est disputé, attaqué, refusé. « La plus belle avenue du monde » serait-elle aussi la plus rebelle ?

    "La plus belle avenue du monde" - Ludivine Bantigny


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Lundi 8 Juin à 20:10

    Cela fait un moment qu'ils ne méritent plus ce titre, et cela n'a rien à voir avec les Gilets jaunes, mais avec le type de commerce qui s'y installe. Finis l'innovation, la "dernière mode" et le grand luxe, on y trouve aujourd'hui la même chose que dans n'importe quel centre commercial n'importe où dans le monde.

      • Mardi 9 Juin à 09:47

        Oui !!! De ce point de vue ça n'a cessé de se dégrader. happy happy happy



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :