• La nationalité en déclin - Etienne Pataut -

    La nationalité en déclin - Etienne Pataut -

    Odile Jacob ; 15 oct. 2014 ;  100 p.;  14€90.

    Regarder la force de la notion de nationalité est insuffisant même si le sentiment qui la porte se revigore en certains lieux. La question à poser est globale : la prise de conscience, non pas d'un déni de la nationalité, que l'on a crû observer mais dû à la raison virale du comportement des Etats vis-à-vis des populations, mais bien d'une redécouverte et même d'une réappropriation des habitants après constat que ces mêmes Etats l'avaient vidée de sa substance ; le rejet persistant et en vague sourde, contre les institutions européennes pour le moins inadaptées et qui prétendaient elles aussi vider la nationalité des pays de tout rôle puisque la Mère Europe prétendait à force et sans discuter, s'y substituer ; or ce transfert est manifestement utopique. La nationalité peut redevenir en force, un moyen des habitants contre les débordements de pouvoir des technocraties totalitaires. Royauté-News

    Présentation officielle : En France, les débats sur la nationalité se focalisent sur ses conditions d’accès. On se demande, par exemple, s’il faut modifier les règles d’octroi de la nationalité par naissance (droit du sol) ou par filiation (droit du sang) ou par d’autres moyens encore.
    Ce bref essai présente les choses en partant d’un autre point de vue, celui des fonctions de la nationalité. Celle-ci sert en effet à déterminer le régime juridique des Français, en leur attribuant des droits particuliers (par exemple le droit de vote) ou en décidant dans quel cas la loi française doit leur être applicable (par exemple lorsqu’un Français épouse un étranger).
    Or, sous cet angle, on s’aperçoit qu’une évolution saisissante est en train de se réaliser : celle de l’inexorable déclin de l’intérêt juridique de la nationalité. Un tel éclairage permet de se demander si les vifs débats politiques qui l’entourent ne manquent pas l’essentiel, qui est la moindre importance de la nationalité en France et en Europe aujourd’hui. L’objet de l’ouvrage est de décrire cette mutation, qui touche, à travers la nationalité, aux fondements mêmes du lien entre les citoyens, le droit et l’État.

    La nationalité en déclin - Etienne Pataut -


  • Commentaires

    1
    TR
    Mardi 7 Novembre à 20:10

    C'est que les noms de nation et de nationalité recouvrent tant de notions, variables suivant les définitions et les points de vue...

    2
    Vendredi 10 Novembre à 17:13

    L'orientation du livre, elle, est contestable et sa conclusion, "l’inexorable déclin de l’intérêt juridique de la nationalité" est une affirmation gratuite facilement démontable.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :