•  A nos amis - par le Comité invisible

    A nos amis - par le Comité invisible -

    La Fabrique ; paru le 21 Octobre 2014 ; 10 .

     

    "À ceux pour qui la fin d’une civilisation n’est pas la fin du monde ;

    À ceux qui voient l’insurrection comme une brèche, d’abord, dans le règne organisé de la bêtise, du mensonge et de la confusion ;

    À ceux qui devinent, derrière l’épais brouillard de « la crise », un théâtre d’opérations, des manœuvres, des stratégies – et donc la possibilité d’une contre-attaque ;

    À ceux qui portent des coups ;

    À ceux qui guettent le moment propice ;

    À ceux qui cherchent des complices ;

    À ceux qui désertent ;

    À ceux qui tiennent bon ;

    À ceux qui s’organisent ;

    À ceux qui veulent construire une force révolutionnaire, révolutionnaire parce que sensible ;

    Cette modeste contribution à l’intelligence de ce temps."


    1 commentaire
  •  

     

    Royauté-News est opposé au projet d'aéroport de Notre-dame des Landes, l'une des nombreuses usines-à-gaz de la technocratie française, et soutient sans réserve les opposants à ce projet.

     

    Royauté-News condamne la présence policière sur le terrain, appelle à s'opposer à ce type de résolution par la violence, et exige le départ des "forces de l'ordre" (quel ordre ?) qui auraient mieux à faire ailleurs, si elles en avaient le courage.

     

     

    Globalement, Royauté-News considère toute implantation urbanistique inopportune et ne saurait être admise, lorsqu'elle nuit à la tranquillité des espaces et à la Nature, qui est déjà la première préoccupation et la grande véritable guerre du 21° siècle.

     

    Invoquer des créations d'emplois est un argument profondément insultant, et Royauté-News incite le public à ne jamais tomber dans ce genre de piège relevant du niveau mental plus bas que terre des élus auquel est abandonnée cette triste et ridicule [pseudo-(bien sûr)] démocratie.

     

    Aujourd'hui un nombre écrasant a pris conscience des enjeux environnementaux et de l'urgence de rompre avec l'orientation du 20° siècle qui a été celle du béton, de la FrançaFric, des élus et de leurs intérêts bien entendus.

     

     


    2 commentaires