• La rubrique Économie

    La situation de l'Iran pourrait voir améliorer ses relations avec certaines puissances telle que les États-Unis... on devrait l'espérer, après la découverte d'un gisement important de pétrole. Malgré l'annonce d'une revue à la baisse, stratégique selon nous, de son importance par le ministre iranien du pétrole.

    Affaire Ghosn : Il n'était pas besoin d'être devin pour supposer que Carlos Ghosn a été victime d'un coup monté. Son arrestation et sa scandaleuse détention au Japon ne peuvent s'expliquer que par l'existence de motivations aussi compliquées que peu claires au premier abord.

    Mais pour en savoir plus, il faut se reporter au livre (que nous n'avons pas lu) : Le piège ; Enquête sur la chute de Carlos Ghosn, de Bertille Bayart et d'Emmanuel Egloff, tous deux journalistes au Figaro ( Clic Clic). On ne parle de ce livre que depuis ces jours-ci alors qu'il est paru fin septembre.

    Pour résumer l'affaire Ghosn,  et selon les auteurs, mais aussi selon d'autres analyses et d'avis d'experts publiés en 2018, tout partirait d'une faute commise par Emmanuel Macron (Bruno Le Maire aurait continué, commettant de nouvelles erreurs qui n'ont pas arrangé le Pdg) lorsqu'il était ministre. L'État détenant une part de Renault, l'associé de Nissan, cette part, augmentée par Emmanuel Macron sans crier gare, a entraîné le doublement des votes de Renault au sein de Nissan, gênant la direction japonaise et dessinant une future possible prise de contrôle de l'État français au sein du constructeur nippon, inquiétant à juste titre son gouvernement. Remarquons ici qu'étrangement, à ce moment les ennuis de Carlos Ghosn commencent. Alors qu'on savait déjà, au Japon, qu'il bénéficiait de quelques à-côtés offerts par son fonction, et qui ne gênaient personne. Une fonction toujours honorablement remplie et avec le plus grand succès pour Nissan, et c'est bien ce qui rend incompréhensible la véhémence japonaise à son encontre.

    Nous espérons que Carlos Ghosn pourra être innocenté.

     

    L'annonce fantaisiste, publiée ce jour sur Europe 1 par Nicolas Beytout est a signaler : selon ce chroniqueur, la France serait en cessation de paiement depuis 24 heures... Europe 1 devrait plutôt s'inquiéter de la faillite personnelle de son Pdg, Arnaud Lagardère... L'Institut Molinari, à la source de l'annonce dépourvue de sens de Nicolas Beytout, est un simple think tank considéré comme une attrape-gogos dans les milieux économiques.

     

    rubrique à suivre cette semaine.

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Alibaba tente l'achat d'Adrexo

    Le géant Alibaba, l'Amazon chinois, a tenté hier soir une OPA sur Adrexo, la société qui dépose la publicité dans les boîtes à lettres françaises. L'implantation méthodique et ciblée de la Chine dans l'économie mondiale, et en particulier dans les pays d'Europe n'est pas un fantasme.

    Ce qui peut réconforter, est que 10 % d'Alibaba, (environ 22 milliards $), appartiennent au groupe français familial Mulliez, possesseur d'Auchan.

    Par ailleurs, Aramco va entrer pour 10% à la Bourse de New-York. Ils constituent 300 Milliards $, les 90 % appartenant officiellement à l'État Saoudien, et en réalité à la famille royale saoudienne. Aramco est une société holding qui contrôle les nappes de pétrole, et c'est elle qui a été visée l'autre jour par des drones. Les deux sites visés constituent 50% de la production pétrolifère saoudienne, une erreur de géostratégie économique et politique.

    Il est intéressant de voir que le scénario du film, La chute du Président, avec Morgan Freeman, récemment paru sur les écrans, mettant en scène une attaque de drones sophistiqués, en en phase avec la réalité immédiate !


    votre commentaire
  • La Rédaction

    ( 14 février 2018 )

     

    RoyautéNews reconnaît le , langue du

    Cette langue germanique est la Langue traditionnelle et la Langue officielle du Grand-Duché de Luxembourg et elle est depuis 1984 l'une des trois langues administratives du pays avec le Français et l'Allemand.


    votre commentaire
  • Les autorités du Royaume d'Araucanie et de Patagonie et le Chef de la maison royale Philippe Orllie ont engagé des procédures contre le maire de Tourtoirac M. Dominique Durand.

     

     


    votre commentaire
  • RN 2 La Rédaction

     

    La Princesse Mako, qui devait se marier en mars avec un "roturier" (nous ne savons pas s'il l'est réellement ou si, comme la Princesse Masako, il vient d'une famille noble réduite à la roture par la loi de 1947), a reporté son mariage à 2020. Il se peut que ce soit lié à l'annonce de l'abdication de l'empereur l'an prochain : ainsi elle appartiendra toujours à la famille impériale pour les cérémonies. Il y tient peut-être. Elle est tout de même l'aînée de ses petits-enfants.

    Photo bx1.be

    Mako


    2 commentaires