• L'avenir dès à présent

    La Rédaction

    Quel que soit le candidat qui sera élu en France le 8 Mai, nous serons dans l'opposition. Une opposition de principe, sous le rapport des thèmes français, puisque notre site ne prend pas aucune part aux questions politiques, comme à toute question rampante. Contester, par contre, le Système, demeure un acte de résistance, car y sont convoquées toutes les questions élevées, toutes les questions vitales pour la survie de la civilisation.

    Ayant éclairé autrefois le flambeau des peuples, le Peuple Français se veut aujourd'hui par son esprit si facile à rompre le chef de file des soumis de la terre.

    Seul un système modéré peut restituer au Peuple sa liberté et sa sérénité, condition de la prospérité : ce système démocratique est une monarchie.

    Inspirée des meilleurs axes de la pensée royaliste, mais avec une nouvelle conception pour adapter le principe monarchique aux nécessités actuelles, une monarchie doit devenir l'axe essentiel à poursuivre.

    Quel que soit le candidat qui sera élu en France le 8 Mai, il n'opérera qu'un transit, soit vers un ordre apaisé, soit vers le chaos organisé dans lequel chacun vit enfermé dans un monde faussement « ouvert ».

    On cite souvent les sondages qui révèlent que 17 % de Français aimeraient que ce soit un roi qui soit à leur tête, mais on oublie celui qui donnait près de 30 % d'opinions favorables à cette idée, chiffres sans doute plus significatifs de leurs pensées véritables et de leur dégoût profond.

    Toutes les bonnes volontés devront se réunir pour construire ce nouvel axe, et doivent s'y engager dès maintenant.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Vendredi 5 Mai à 18:01

    "Quel que soit le candidat qui sera élu en France le 8 Mai, nous serons dans l'opposition."

    Pareil pour moi.

    Une opposition qui serait nettement plus facile si Marine Le Pen était élue, parce qu'elle n'aurait pas les moyens de mettre en place une dictature — à supposer qu'elle le veuille.

    Nettement plus difficile avec Macron, parce que lui aurait tous les moyens, et que la dictature est déjà en train d'être mise en place avec Valls, Cazeneuve et les autres (dont Macron en son temps).



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :