• Idées reçues sur la Première Guerre mondiale - François Cochet

    Idées reçues sur la Première Guerre mondiale  -  François Cochet

    Le Cavalier Bleu ;   18 oct. 2018 ;  200 p.;   12€.

    Présentation officielle de cette 3° édition : Notre société française du XXIe siècle est fascinée par la Première Guerre mondiale. L’édition, le cinéma et la télévision se sont emparés du sujet, véhiculant par là-même de nombreuses idées reçues. Car la mémoire est à l’histoire ce que la caricature est au dessin, elle force le trait, exagère, simplifie : « L’assassinat de François-Ferdinand a déclenché le début des hostilités », « Ce fut principalement une guerre de tranchées », « Les femmes sont mises au travail », « Clemenceau et Pétain ont fait gagner la guerre », « Sans les États-Unis, la guerre aurait été perdue », « Toute une génération a été inutilement sacrifiée »… François Cochet s’attache ici à rétablir les faits et nuancer la vulgate de cette « Grande Guerre » qui continue de hanter les esprits.

    Commentaire de RoyautéNews : Nous nous trouvons devant un exemple de la rage de la réécriture de l'Histoire. Il ne faut donner aucune résonance à ce type d'ouvrage car son amorce est virulente. Il est facile en effet de s'en prendre aux idées qui se sont imposées, et à ceux qui les ont fait leurs.Tellement facile ! Tout ce que l'on a appris serait faux... En un mot, ceux qui nous précèdent sont des ânes, et ils nous gênent, dans leurs idées si simples...

    Baser un ouvrage universitaire sur un procédé aussi facile que méprisable, voilà encore un exemple que l'esprit républicain qui s'est immiscé partout avec sa cohorte de malheurs n'épargne rien, pas même les espaces dédiés à la réflexion.

    Oui, c'est bien l'assassinat de François-Ferdinand qui a déclenché le mouvement conduisant à l'inéluctabilité des hostilités compte-tenu des rapports de force diplomatiques et psychologiques de cette époque. RoyautéNews (Ceci au programme des lycées d'enseignement secondaire)

    Oui, ce fut bien une guerre de tranchées, contrairement à ce qu'insinue l'auteur. Oui, les femmes ont été mises à contribution et elles ne se sont pas fait prier. Clémenceau, Pétain et certains autres grands chefs ont fait gagner la Guerre, même s'il existe un mouvement sournois pour minimiser le rôle de Pétain, impasse dans laquelle ses défenseurs se sont pris les pieds, comme nous le verrons dans notre prochaine synthèse.

    Quand à l'idée jugée comme "reçue" par l'auteur que "Toute une génération a été inutilement sacrifiée", elle est une insulte hors limites. Faut-il y voir que l'auteur serait fou, mais aussi, les responsables de son édition ? Ou se rapporter à une appréciation clinique que décidément, le mensonge insinué par la République dans les esprits est hors limites ?

    Ne dit-on pas que les ... (imbéciles) osent tout ? (se rapporter à Michel Audiard)

     

    Lire aussi notre article sur le livre consacré au Japon, qui s'en prend lui aussi à tout le monde en général. C'est l'optique de cette collection semble-t-il.

    Idées reçues sur la Première Guerre mondiale  -  François Cochet


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :