• Ma captivité chez les Sioux  -  Fanny Kelly

    Préface : Francoise Lapeyre ; Traducteur : Daniele Momont

    Payot ;   avr. 2019 ;  272 p.; 8€80.

    Présentation officielle : Dans les années 1860 aux États-Unis, les pionniers partent coloniser l’Ouest. N’ayant pas voulu se joindre à l’un des grands convois protégés, Fanny Kelly, dix-neuf ans, se dirige vers les Rocheuses avec son époux, leur fille adoptive et quelques voyageurs. Le 12 juillet 1864, ils sont attaqués par des Sioux Oglalas qui emmènent la mère et l’enfant. Ignorant tout du sort de son mari et séparée de la fillette dès la première nuit, Fanny va rester prisonnière pendant cinq longs mois. Ces semaines de marches forcées, de faim, de terreur et d’espoir, mais aussi d’observations sur les mœurs et la culture des Sioux, elle les raconte dans ce document exceptionnel paru en 1871, servi par une vraie plume et nourri de portraits et de rebondissements dignes d’un grand roman d’aventures du XIXe siècle.

    Ma captivité chez les Sioux  -  Fanny Kelly


    votre commentaire
  • Bougainville  -  Dominique Le Brun

    Tallandier ; biographie ;  paraîtra le 25 avr. 2019 ;   144 p.;  17€.

    Présentation officielle : Célèbre pour avoir mené le premier tour du monde sous pavillon français avec la Boudeuse et l’Étoile, Louis Antoine de Bougainville, combattant valeureux, fin diplomate, savant à la plume élégante, est surtout le précurseur des grandes expéditions scientifiques qui marquent la fin du xviiie siècle. Le récit de ses voyages fascinera la France de Louis XV, notamment pour le portrait qu’il rapporte de Tahiti. Avec lui naît le mythe de la Nouvelle- Cythère, l’île aux amours libres. De la défense du Canada aux Malouines, du « paradis » polynésien à la guerre d’indépendance américaine, Dominique Le Brun retrace dans cet album le périple d’un intrépide explorateur immortalisé par la fleur qui porte son nom.

    Bougainville  -  Dominique Le Brun


    votre commentaire
  • Bougainville ; L'histoire secrète - Dominique Le Brun

    Omnibus ;  4 avr. 2019 ;   674 p.;   23€.

    Présentation officielle : La véritable histoire de la première circumnavigation à but exclusivement scientifique, celle du tour du monde de Bougainvile, à travers une documentation d'époque en partie inédite. Le voyage accompli par Bougainville de 1766 à 1769, présenté comme le premier tour du monde effectué par un officier du roi de France, constitue surtout la première circumnavigation jamais réalisée dans un but uniquement scientifique ; et son organisation résulte de la personnalité exceptionnelle de Louis-Antoine de Bougainville.
    Dès son adolescence, Bougainville se découvre une vocation d'explorateur. Jeune officier, il se porte volontaire pour combattre au Canada et y découvre, fasciné et horrifié, les tribus amérindiennes dont il se fait l'ethnographe. Louis XV ayant choisi d'abandonner le Canada, Bougainville décide d'offrir à ses habitants français un nouveau territoire, en fondant une colonie aux îles Malouines qui servira de base à l'exploration des hautes latitudes australes où l'on pense trouver un vaste continent à coloniser.
    Malheureusement, la couronne espagnole fait valoir ses droits sur les Malouines. Louis XV, soucieux de ne pas froisser les Bourbons d'Espagne, intime l'ordre à Bougainville de les abandonner. En compensation, le roi lui propose d'effectuer un tour du monde dont il pourrait tirer un grand profit. De cette croisière, on n'a guère retenu que l'escale à la Nouvelle-Cythère (Tahiti), apparue comme un paradis terrestre.
    L'ensemble de cette épopée fait le sujet de ce livre. Sur un fil conducteur écrit par Dominique Le Brun, se succèdent des journaux de route, des lettres, des Mémoires et des récits rédigés par Bougainville. S'y ajoutent d'autres textes de compagnons de Bougainville : l'aumônier du voyage aux Malouines, le chirurgien-major de L'Etoile pour le tour du monde, et l'écrivain de La Boudeuse dans ce même voyage.

    Bougainville ; L'histoire secrète - Dominique Le Brun


    2 commentaires
  • Pacifique ; A la croisée des empires - Bernard Lavallé

    Vendémiaire ;  3 sept. 2018 ;   360 p.;   23€.

    Présentation officielle : Depuis sa « découverte » en 1513 au-delà de l’isthme de Panamá par des conquistadors en quête d’une mythique mer du Sud, le Pacifique fait l’objet de toutes les convoitises. Grâce au voyage de Magellan quelques années plus tard, à la conquête des Philippines et à la colonisation des côtes américaines du Mexique au Chili, l’Espagne s’impose comme la maîtresse incontestée de cet « autre océan », porte d’entrée vers l’Asie. Mais les rivalités internationales sont féroces. Après la concurrence avec le Portugal autour du Japon, arrivent au XVIIe siècle les Hollandais de la Compagnie des Indes, puis les razzias sans merci des pirates et des corsaires anglais. Sans oublier l’irruption au XVIIIe siècle de navires marchands français attirés par l’argent du Pérou, et les partages coloniaux du XIXe siècle.Cette histoire du Pacifique, celle d’une lutte impitoyable entre empires, n’avait jusqu’à présent fait l’objet d’aucune étude globale. une ambitieuse histoire globale.

    Pacifique ; A la croisée des empires - Bernard Lavallé


    1 commentaire
  • La République des Pirates  -  Jean-Marie Quemener

    Plon ;  14 févr. 2019 ;  premier roman ;  318 p.;   19€90.

    Présentation officielle : La République des Pirates nous entraîne au début du XVIIIe siècle, de Carnac aux côtes du Venezuela en passant par les Antilles, dans le sillage des grands romans d'aventure de Daniel Defoe et Robert Louis Stevenson, guidée par le marin breton Yann Kervadec et son drôle d'équipage. 

    La République des


    votre commentaire