• Dans le sillage de l'Invicible Armada - Laurent Joffrin

    Paulsen ;   18 oct. 2018 ;  192 p.;  19€50.

    Résumé officiel : Féru d’histoire et de navigation, le journaliste et écrivain Laurent Joffrin est parti en mer dans le sillage de la flotte de Philippe II, fervent catholique déterminé à conquérir l’Angleterre protestante à la fin du XVIe siècle. Sur son voilier, Joffrin a parcouru les milles chargés d’histoire, de Gravelines au nord de l’Écosse, puis il est redescendu par la côte ouest pour mieux raconter cette bataille navale à la première personne.Au fur et à mesure de son périple, il fait revivre tous les protagonistes de ces terribles combats, donnant tout autant corps aux hommes intrépides de la Marine espagnole qu’aux stratèges anglais préparant leur défense. Affrontant vents et marées en mer, amarrant de port en port, l’auteur décrit avec réalisme les conditions météorologiques douloureuses vécues par les Espagnols et qui détruisirent une partie de leur flotte, acculée loin des côtes par l’adversaire.Un récit puissant et captivant, alternant entre passé et présent pour mieux cerner le déroulement des faits tout autant que la passion de l’auteur pour la navigation. 

    Dans le sillage de l'Invicible Armada - Laurent Joffrin


    votre commentaire
  • Pirates, corsaires, flibustiers et autres forbans  -  Gérard Piouffre

    Editions Ouest-France ;   26 oct. 2018 ;   256 p.;  Grand format ;  35€.

    Vraiment un très beau livre, très richement illustré. RoyautéNews

    Présentation officielle : Des pirates barbaresques en passant par les corsaires du Roi jusqu'aux attaques récentes sur les côtes somaliennes, ce beau livre illustré d'une très belle iconographie nous conte 7 siècles d'aventures maritime.

    Pirates, flibustiers,corsaires et autres aventuriers des mers actuels.
    Ce magnifique ouvrage nous raconte l’épopée des pirates, flibustiers et autres corsaires qui ont  façonné l’histoire et fascinent notre imaginaire.
    Pirate ou corsaire ? Ce qui les unit, ce qui les différencie, de l’illégalité à la légalité.
    Les pirates en Méditerranée, les flibustiers des Caraïbes
    La « Course » ou le combat sur mer des Corsaires au service du roi.
    Les corsaires fameux : René Duguay-Trouin, Jean Bart, Robert Surcouf
    La Course durant les guerres aux XIXe et XXe siècles
    La nouvelle piraterie des mers du sud.

    Pirates, corsaires  -  Gérard Piouffre


    votre commentaire
  • Histoire des flibustiers      Alfred Sternbeck

    nouveau monde éditions  ;    21 juin 2018 ;    496 p. ;   10€90.

    Il s'agit de la première réedition de cet ouvrage paru en 1931.

    Histoire des flibustiers   -   Alfred Sternbeck


    votre commentaire
  • €Les Sioux des Plaines face au colonialisme  -  Jeffrey Ostler

    Traduction : Florence Moreau ; Alexandre Prouvèze ;

    Editions du Rocher ;  2 mai 2018 ;  608 p.;  24€.

    Les Sioux des Plaines face au colonialisme  -  Jeffrey Ostler

    Présentation officielle : Issu des plus récentes études sur les Sioux des Plaines, cet ouvrage est à ce jour l'un des plus abouti sur cette tribu qui, presque à elle seule, synthétise sur son nom la résistance et la funeste destinée des Indiens d'Amérique du Nord.
    Jeffrey Ostler démontre – avec solides arguments à l'appui, témoignages irréfutables de toutes les parties et documents officiels – comment l'Histoire peut aspirer dans sa spirale, pour mieux le broyer, un peuple entier comme les Sioux lakotas, notamment face au processus de colonisation qu'a, au départ, plus que symbolisé l'expédition de Lewis et Clark de 1804 ordonnée par le président Jefferson. Dans une parfaite et claire chronologie, Ostler rapporte les événements et les engrenages militaire, géopolitique, diplomatique, juridique et économique qui ont réduit à portion congrue les immenses contrées des Indiens des Plaines et tous les éléments ayant inéluctablement concouru au massacre de trois cents Sioux dans le Dakota du Sud, à Wounded Knee, en décembre 1890 quelques jours après le meurtre de Sitting Bull.

    votre commentaire
  • Bougainville   -   Dominique Le Brun

    Folio ;    16 oct. 2014 ;   320 p.;  8€90.

    Présentation officielle : "Serait-on citoyen si l'on ne préférait la satisfaction d'être utile à l'honneur d'être admiré ?". La vie de Louis Antoine de Bougainville (1729-1811) est un roman d'aventures. Militaire loyaliste, il a tout connu : les salons de la Pompadour ; la guerre au Canada en compagnie des Iroquois ; la création d'un établissement français aux îles Malouines ; le fameux voyage d'exploration scientifique rapporté dans Voyage autour du monde ; la préparation d'une expédition vers le pôle Nord ; le commandement du port de Brest tenu par les comités révolutionnaires ; l'emprisonnement sous la Terreur, échappant de peu à la guillotine, pour recevoir ensuite les plus grands honneurs de la République.
    Fait comte d'Empire par Napoléon, il dirigera, peu de temps avant sa mort, la commission chargée d'étudier l'intérêt, pour la marine de guerre, du premier sous-marin de l'histoire... et donnera son nom à la fleur violette du bougainvillier.

    Bougainville   -   Dominique Le Brun


    votre commentaire
  • Explorateurs et grands voyageurs au Moyen Age  -  François de Lannoy

    Editions Ouest-France ;  5 mai 2017 ;   128 p.;   15€90.

    Présentation officielle : Lorsqu’on évoque les explorations, on pense aux grands navigateurs et découvreurs du XVIe siècle Magellan, Christophe Colomb ou encore Amerigo Vespucci et aux explorateurs de l’Afrique et de l’Asie du XIXe siècle. On ignore que le Moyen Age a lui aussi donné des explorateurs, souvent des missionnaires, des ambassadeurs ou des commerçants, qui ont consigné par écrit le récit de leurs voyages et leurs observations. Ce livre évoque les plus importants d’entre eux : les franciscains Jean de Plan-Carpin et Guillaume de Rubrouck qui vont parcourir l’immense empire mongol au XIIIe siècle, Marco Polo, le marchand vénitien auteur d’un récit célèbre sur ses aventures sur la route de la Soie et en Chine, sans oublier d’autres explorateurs moins connus du début du XIVe siècle comme Jourdain Cathala de Séverac et Odoric de Podernone à qui l’on doit des récits sur l’Inde et la Chine, ou le grand voyageur arabe Ibn Battûta qui nous donne une rare description de l’empire du Mali au XIVe siècle, ainsi que les Génois et les Portugais lancés à la découverte des côtes africaines au XVe siècle.


    1 commentaire
  • Le premier empire des steppes en Mongolie - Pierre-Henri Giscard, Tsagaan Turbat et Eric Trubézy

    Faton  ;   2013  ;   424 p.;  400 illustrations ;  cartonné grand format ;  49€.

    Présentation officielle : Histoire du peuple Xiongnu et étude pluridisciplinaire de l'ensemble funéraire d'Egyin Gol
    sous la direction de Pierre-Henri Giscard, Tsagaan Turbat et Eric Crubézy

    De l’histoire du Premier Empire des Steppes, entre le IIIe siècle avant notre ère et le IIIe siècle de notre ère, à la fouille exhaustive d’un grand ensemble funéraire de cette époque, situé au nord de la Mongolie. Une monographie multidisciplinaire et abondamment illustrée, qui présente la synthèse des travaux de nombreux chercheurs français et étrangers : historiens, archéologues, anthropobiologistes, généticiens.

    Faisant une large place aux disciplines de pointe qui ont révolutionné l’approche traditionnelle de l’étude des cultures du passé, elle constitue l’un des premiers exemples de ce que pourrait être l’archéologie funéraire de demain.

    Le premier empire des steppes en Mongolie - Pierre-Henri Giscard, Tsagaan Turbat et Eric Trubézy


    votre commentaire
  • Petite  -  Sarah Gysler

    Les Equateurs ;  21 juin 2018 ;   180 p.;   18€.

    Présentation officielle : « Je suis née au milieu des années nonante dans une famille décomposée. On était de ces enfants qui grandissent avec une clef autour du cou, connaissent les numéros d’urgence par cœur et savent faire cuire des pâtes avant même d’être en mesure d’atteindre les casseroles. Petite, on a tenté de m’expliquer que j’avais des « origines » par ma mère et un père qui ne peut plus courir parce qu’il a trop travaillé. En classe, j’écoutais des professeurs désabusés me raconter comment réussir ma vie. Plus tard, on m’a dit que je travaillerai dans un bureau parce que c’est ce qu’il y avait de mieux pour moi, qu’assez vite j’aurai un mari, une maison, puis des enfants, qui verront le jour presque par nécessité. À vingt ans, j’ai arrêté d’écouter les gens et je suis partie. Seule, en stop et sans un sou en poche. J’ai traversé l’Europe jusqu’au Cap Nord, sans autre but que de ne pas pourrir chez moi. On peut dire que j’ai fui. C’était mon premier grand voyage. Dans ce livre, j’ai voulu raconter mes errances, mes chutes et comment la route m’a sauvée. » S. G. Ce livre est un roman d’apprentissage foudroyant, celui d’une petite fille qui transforme sa colère en odyssée. Avec humour et tendresse, la jeune globe-trotteuse raconte les tourments de l’enfance, son dégoût d’une société uniformisée, mais aussi son irrésistible soif d’être libre qui la pousse à dépasser ses peurs.

    Article de Yahoo Style France : Le voyage. C’est ce qui a entièrement rythmé la vie de Sarah Gysler, 24 ans, pendant les trois dernières années de sa vie. En 2015, à 20 ans, la jeune femme originaire de Lausanne en Suisse décide de tout plaquer pour se lancer dans cet ambitieux projet. Il y a quelques semaines, elle a publié son premier livre intitulé “Petite” (Éditions Les Équateurs) où elle dévoile son quotidien et le fait qu’elle soit partie sac sur le dos, sans argent et sans itinéraire. Dans son ouvrage, Sarah Gysler raconte ce qui l’a poussée à partir, à l’époque où elle cherchait un sens à sa vie. Dans ses nombreuses aventures, la jeune Suissesse peut se targuer d’avoir traversé l’Europe de long en large jusqu’au Cap Nord, d’avoir visité les Philippines, traversé l’Atlantique en voilier jusqu’à la Barbade, monté une campagne humanitaire avec “Sea Shepherd” ou encore traversé l’Europe en Transsibérien.

    Petite  -  Sarah Gysler


    votre commentaire
  • L'Ile à hélice  -  Jules Verne

    L'Ile à hélice est un roman en quelque sorte prémonitoire de ce visionnaire qu'était Jules Verne. Il fut publié en 1895.

    On dit aujourd'hui qu'il existerait une île quelque part, préparée pour accueillir des personnes fortunées. Vrai ou faux, c'était déjà une idée de Jules Verne.

    C'est l'histoire d'une île dotée d'hélices et donc se déplaçant, d"égageant déjà le concept de la micronation qui surgira quelques décennies plus tard.

     

    Une couverture de 1937

    L'Ile à hélice  -  Jules Verne


    votre commentaire
  • Magellan  -  Stefan Sweig

    Traduction d'Alzir Hella ;

    Le Livre de Poche ;  7 mars 2012 ;  288 p.;  7€30.

    Présentation officielle : En 1518, un Portugais exilé du nom de Magellan convainc le roi d'Espagne, Charles Quint, d'un projet fou : "Il existe un passage conduisant de l'océan Atlantique à l'océan Indien. Donnez-moi une flotte et je vous le montrerai et je ferai le tour de la terre en allant de l'est à l'ouest." Partie en 1519, l'expédition reviendra trois ans plus tard, disloquée, victorieuse. Malgré les fausses cartes et les mutineries, le froid, la faim et les maladies, Magellan a forcé le détroit qui porte aujourd'hui son nom et vaincu le Pacifique, inconnu à l'époque.
    Un destin héroïque magistralement conté et réfléchi par Zweig.

    Magellan  -  Stefan Sweig


    2 commentaires