• Pacifique ; A la croisée des empires - Bernard Lavallé

    Vendémiaire ;  3 sept. 2018 ;   360 p.;   23€.

    Présentation officielle : Depuis sa « découverte » en 1513 au-delà de l’isthme de Panamá par des conquistadors en quête d’une mythique mer du Sud, le Pacifique fait l’objet de toutes les convoitises. Grâce au voyage de Magellan quelques années plus tard, à la conquête des Philippines et à la colonisation des côtes américaines du Mexique au Chili, l’Espagne s’impose comme la maîtresse incontestée de cet « autre océan », porte d’entrée vers l’Asie. Mais les rivalités internationales sont féroces. Après la concurrence avec le Portugal autour du Japon, arrivent au XVIIe siècle les Hollandais de la Compagnie des Indes, puis les razzias sans merci des pirates et des corsaires anglais. Sans oublier l’irruption au XVIIIe siècle de navires marchands français attirés par l’argent du Pérou, et les partages coloniaux du XIXe siècle.Cette histoire du Pacifique, celle d’une lutte impitoyable entre empires, n’avait jusqu’à présent fait l’objet d’aucune étude globale. une ambitieuse histoire globale.

    Pacifique ; A la croisée des empires - Bernard Lavallé


    1 commentaire
  • La République des Pirates  -  Jean-Marie Quemener

    Plon ;  14 févr. 2019 ;  premier roman ;  318 p.;   19€90.

    Présentation officielle : La République des Pirates nous entraîne au début du XVIIIe siècle, de Carnac aux côtes du Venezuela en passant par les Antilles, dans le sillage des grands romans d'aventure de Daniel Defoe et Robert Louis Stevenson, guidée par le marin breton Yann Kervadec et son drôle d'équipage. 

    La République des


    votre commentaire
  • Moi, Sam Begay, homme-médecine navajo - Marie-Claude Feltes-Strigler ; Sam Begay

    Editions du Rocher ;  358 p.;   21€50. Paraîtra le 3 avril 2019

    Présentation officielle : Depuis plus d'une vingtaine d'années de séjours prolongés chez les Indiens navajos, l'anthropologue de terrain Marie-Claude Feltes-Strigler a tissé les liens étroits avec de nombreux membres du peuple du Diné et notamment avec celui qui est devenu, dans la seconde moitié du XXe siècle, l'un des plus grands homme-médecine navajo : Sam Begay. Ce dernier a accepté de confier sa vision de ce qu'était le monde « avant le début des temps », les mythes, les valeurs qui régissent la vie quotidienne dans la réserve. L'homme nous rapporte le déroulement de plusieurs cérémonies et rites de guérison qu'il dirige et pratique, donnant ainsi à appréhender cette Connaissance qui se transmet de génération en génération. Sa voix parle de la richesse de sa culture, d'une vie traditionnelle qu'il sent en danger, des maux du monde moderne qui menacent le mode de vie séculaire navajo, tout comme le nôtre.

    Dans ce voyage au cœur de l'Amérique indienne d'aujourd'hui, dans la Grand Rez de Monument Valley en Arizona, Sam Begay nous fait partager son savoir où se perpétue la mémoire du passé sur laquelle nous pouvons, bien souvent, fonder notre avenir.

    Moi, Sam Begay, homme-médecine navajo - Marie-Claude Feltes-Strigler ; Sam Begay


    votre commentaire
  • Pierre Poivre - Mémoires d'un Botaniste et Explorateur

    Préface de Patrick Poivre d'Arvor ;

    1797 ;   La Découvrance, 28 nov. 2006 ;   25€50.

    Présentation par l'Association Les Amis de Mahé de La Bourdonnais : Né à Lyon le 23 août 1719, Pierre Poivre, issu d’une grande famille de négociants, se destinait à devenir missionnaire. Après un séjour de cinq ans en Chine et en Cochinchine, qui prend fin en 1745, Poivre, alors âgé de 26 ans, est sur le chemin du retour quand son vaisseau Le Dauphin est attaqué par les anglais. Il a le poignet droit arraché par un boulet. Amputé du bras, il doit renoncer à entrer dans les Ordres.

    Soigné à Batavia, capitale des Indes néerlandaises (actuellement Djakarta) il se passionne pour la botanique. C’est alors qu’il prend la décision de ravir aux Bataves le monopole des fameuses épices et d’introduire le Muscadier et le giroflier à l’Isle de France.

    Bien plus tard, en 1767, il est nommé Intendant des Isles de France et de Bourbon. Il administre ces îles jusqu’en 1772. C’est sous son brillant mandat qu’il crée le célèbre jardin des Pamplemousses.

    De nombreux historiens estiment que, sous son impulsion, l’Isle de France a connu tel essor que l’on peut considérer, en quelques sorte, que Poivre a continué l’œuvre de La Bourdonnais.

    La réédition du livre de Pierre Poivre, publié en 1797, a été prise en charge par Denis Piat de l’Association des Amis de Mahé de La Bourdonnais. Plusieurs gravures anciennes provenant de sa collection viennent enrichir cet ouvrage qui a été augmenté d’une biographie et de nombreuses notes rédigées par Denis Piat et Jean-Claude Rey.

    Pierre Poivre - Mémoires d'un Botaniste et Explorateur

    Pierre Poivre - Mémoires d'un Botaniste et Explorateur


    votre commentaire
  • Les Routes de la Soie  - Peter Frankopan 

    Nevicata  ;  1er oct. 2017 ;   731 p.;   27€.

    Présentation officielle : Avec son « histoire du cœur du monde », Peter Frankopan renverse notre récit traditionnel, qui gravite autour de la Grèce antique, de Rome et de l’irrésistible ascension de l’Occident. Une approche réductrice, qui mérite une relecture urgente et approfondie.

    L’auteur élargit la perspective et tourne son regard vers « une région située à mi-chemin entre Orient et Occident, qui va des rives orientales de la Méditerranée jusqu’à la mer Noire et à l’Himalaya ». C’est là qu’il place le curseur de sa lecture de l’histoire.

    Salué par la presse internationale comme le « plus important livre d’histoire publié depuis des décennies », Les Routes de la Soie est un voyage grisant à travers les siècles, de l’Europe à la Chine, décentrant avec audace le regard du lecteur pour éclairer d’une lumière nouvelle notre compréhension du monde.

    Résumé Decitre : Avec son " histoire du cœur du monde ", Peter Frankopan renverse le récit traditionnel de l'histoire, qui gravite autour de la Grèce antique, de Rome, de l'irrésistible ascension de l'Europe, et qui mérite, selonlui, une relecture urgente et approfondie. L'auteur s'attache à élargir la perspective du lecteur. Il tourne son regard vers l'Est, vers " une région à mi-chemin entre Orient et Occident, qui va des rives orientales de la Méditerranée jusqu'à la mer Noire et à l'Himalaya ".
    C'est là qu'il place le curseur de sa lecture de l'histoire. S'appuyant sur un éventail prodigieux de sources dans au moins une dizaine de langues (depuis Hérodote jusqu'aux dépêches les plus récentes du Département d'Etat américain), le récit balaie une période qui va des campagnes d'Alexandre le Grand jusqu'aux luttes géopolitiques du XXIe siècle. Au fil de chapitres rondement menés, il nous livre un formidable travail d'investigation historique pour faire revivre avec intensité de merveilleuses histoires.

    Les Routes de la Soie  - Peter Frankopan


    1 commentaire