• Grand Large et Exploration

    Voyage, exploration, aujourd'hui ou à travers les temps

  • Aventurières en crinoline  -   Christel Mouchard

    Seuil ;   juin 1987.   288 p.;   épuisé.  L'image présentée est celle de l'édition de 1989.

    Aventurières en crinoline  -   Christel Mouchard

    Présentation officielle :  Au milieu du XIXe siècle, trente ans avant Alexandra David-Néel ou Karen Blixen, quelques femmes intrépides avaient choisi d’être exploratrices. Rompant brusquement avec leur milieu, renonçant au confort d’une vie trop réglée, défiant les codes moraux en vigueur, elles se la cèrent dans d’extravagantes éditions au bout du monde. Des vallées sauvages du Colorado avanr la guerre de Sécession aux tribus reculées de Bornéo, chez les Masaï d’Afrique ou les Touaregs du Sahara, elles poursuivent contre vents et marées - et seules - de durs voyages qui semblaient à l’époque hors de portée d’une femme. Filles de petits rentiers ou de grands aristocrates, quelquefois très belles, toujours courageuses, quelquefois pudibondes, elles ont laissé d’innombrables témoignages, carnets de route, récits, correspondances. Ce livre raconte l’histoire de plusieurs d’entre elles. De l’Antillaise Mary Seacole, partie créer des comptoirs à Panama et devenue cantinière pendant la guerre de Crimée, à Ida Pfeiffer l’Autrichienne, exploratrice de Bornéo, ou Isabella Bird, jeune Anglaise de la bonne société amadoant les desperados du Far West... Voilà cinq femmes hors du commun, cinq « aventurières en crinoline ».

     

    En couverture : détail d’une gravure tirée de Voyage autour du monde de Madame Ida Pfeiffer, publié à Rouen chez Mégard et Cie en 1888. Collection de l’auteur, droits réservés. 


    votre commentaire
  • Ce que nous devons aux Indiens d’Amérique - Jack Weatherford

    Albin Michel  ;   05 mai 2021 ;   454 p.;    12€00.

    Ce que nous devons aux Indiens d’Amérique  -  Jack Weatherford

    Présentation officielle : La contribution des peuples amérindiens à notre histoire collective est inestimable. Techniques agricoles et nouvelles habitudes alimentaires (plus de la moitié des aliments consommés aujourd'hui viennent des amériques), modes de gouvernement et pharmacologie moderne (dont l'usage de la quinine et de l'aspirine), développement économique et systèmes de pensée (ne serait-ce que par l'inspiration que Montesquieu, Rousseau et Marx ont puisée dans les sociétés indiennes) : ce livre fondamental, en dévoilant tout ce qu'ils nous ont apporté, bouleverse notre vision du monde et nous rappelle, plus de cinq siècles après Christophe Colomb, que l'Amérique reste à découvrir.


    votre commentaire
  • Ce qui est arrivé à Wounded Knee - Laurent Olivier

    Flammarion ;    5 mai 2021 ;   520,p.;    23€90.

    Ce qui est arrivé à Wounded Knee  -  Laurent Olivier

     

    Ce qui est arrivé à Wounded Knee, le 29 décembre 1890, dans le Dakota du Sud aux États-Unis, est l’une des pages les plus sombres de l’histoire américaine : l’apogée d’une escalade mortelle qui a commencé quelques jours plus tôt et voit la mort des derniers grands chefs indiens Sitting Bull et Big Foot, avec leurs tribus, au total 300 personnes dont des femmes et des enfants tués à bout portant lors d’une bavure militaire d’une ampleur inouïe.

    À cette date, l’Empire sioux n’est déjà plus que l’ombre de lui-même, soumis à une rééducation accélérée pour convertir son peuple à l’American way of life. Mais, à Wounded Knee, la violence des actes est relayée par les survivants indiens et des témoins du drame. En vain. Dans un simulacre de jugement qui se tiendra à huis clos, les officiers prétendront avoir réagi à un guet-apens tendu par des Indiens fanatisés. 130 ans plus tard, dans une enquête totalement inédite, l’archéologue Laurent Olivier confronte les faits et apporte les preuves qui manquaient encore à l’établissement complet de la vérité.


    votre commentaire
  • Mon peuple les Cheyennes  -  Georges Bent

    Lettres de George Bent à George E. Hyde ;

    Éditions du Rocher ;   13 oct. 2021 ;   472 p.;   24€90.

    Présentation officielle : George Bent est né dans les années 1840. Sa mère était une Cheyenne, Owl Woman, la fille de White Thunder, le Gardien des Flèches sacrés – Medicine Arrows –, des Cheyennes du Sud, au sein desquels il vécut quarante années. Ce sont ces décennies de vie au beau milieu du XIXe siècle que Bent, rassemblant ses souvenirs et collectant d'autres informations auprès de ses anciens compagnons cheyennes, fait revivre dans les lettres qu'il envoya de 1905 à 1918 au grand historien des Sioux George E. Hyde qui put, par chance, faire publier ce témoignage autant unique qu'authentique, à l'époque où les Indiens vivaient leurs dernières décennies de liberté. Bent fut un des rares témoins oculaires capables de rendre compte des événements, à écrire ce qu'il a vu, vécu, entendu aussi bien chez les Cheyennes que chez leurs alliés sioux et arapahoes, qu'auprès des tribus ennemies – comme parfois les Comanches et les Kiowas, mais toujours les Crows et les Pawnees – et des Blancs. Ces lettres sont devenues un livre incontournable et « matriciel » pour les ouvrages à venir. Il demeure depuis un document irréfutable pour les ethno-historiens, un témoignage de première main sur la vie, les moeurs et les guerres indiennes des Grandes Plaines dont les épisodes tragiques des massacres des Cheyennes à Sand Creek en 1864 et à la Washita River en 1868.

    Mon peuple les Cheyennes  -  Georges Bent


    votre commentaire
  • Atlas des épices   -   Beena Paradin Migotto

    Un tour du monde des saveurs en 50 recettes et rencontres

    Photographies : Delphine Constantini ; Préface : Olivier Roellinger

    Flammarion ;    20 oct. 2021 ;  240 p.;  grand format ;    29€90.

    Atlas des épices   -   Beena Paradin Migotto

    Présentation officielle : Les épices ont donné l’audace à l’humanité de traverser les terres et les mers pour magnifier les plats du quotidien et créer des mets d’exception grâce à leur goût. L’auteure, Beena Paradin Migotto, nous emmène dans un voyage pédagogique et sensoriel à travers le monde, grâce à la rencontre de cuisiniers (Alberto Herráiz, Anto Cocagne, David Lebovitz, Fatéma Hal, Gilles et Nicolas Verot, Laura Zavan, Mathilde et Olivier Roellinger, Ryoko Sekiguchi, Sonia Ezgulian…).

    Découvrez : • L’histoire et l’origine des épices ; • Un abécédaire des différentes épices et assemblages ; • 50 recettes de l’entrée au dessert.

    Apportez une touche d'ailleurs dans vos assiettes !


    votre commentaire
  • Histoire des Sioux  - George E. Hyde

    Des siècles de liberté à la réserve, 1650-1890

    Avec la contribution d'Oliver Delavaud et de Daniel Dubois ;

    Traduction de Philippe Sabathé, Aline Weill, Danièle Laruelle ;

    du Rocher ;    1er avr. 2021 ;   1056 p.;   36.€

    Présentation officielle :   « La trilogie des Sioux de Hyde représente une référence dans l'histoire des Indiens d'Amérique du Nord. Son travail était révolutionnaire et innovant, à la fois dans la méthode et dans les détails à tel point que ses livres ont servi de modèles aux historiens qui lui ont succédé. »Raymond J. DeMallie
    L'avènement de cette trilogie sur les Sioux, rédigée de 1937 à 1961, demeure une étape unique quant à l'utilisation de sources écrites allant du XVe au XIXe siècle auxquelles s'ajoutent des témoignages directs par ceux ayant vécu les dernières décennies de la fin d'un monde. Des premières migrations dès 1650 aux années 1890, l'ouvrage reconstitue méticuleusement l'histoire des Sioux tetons-lakotas : fratricide guerres intertribales, affrontements contre l'armée américaine, conflits avec les marchands de la Frontière et les agents de réserve. Quant aux chefs, Hyde démontre que la dynamique de cette histoire a pour beaucoup procédé du succès ou de l'échec de ces derniers à comprendre la futilité de résister aux Américains. En ce sens il établit les différences entre le duo Sitting Bull-Crazy Horse et le duo Red Cloud-Spotted Tail, celui-ci ayant eu la patience, la diplomatie d'effectuer l'inévitable transition du passage des siècles de liberté à l'enferment dans les réserves.

    Histoire des Sioux  - George E. Hyde


    votre commentaire
  • Trois ans de voyage  -  Claire Marca, Reno Marca

    La Martinière ;     24 sept. 2020 ;  nouvelle édition ;    288 p.;  

    Trois ans de voyage  -  Claire Marca, Reno Marca

    Présentation officielle : L'édition anniversaire d'un best-seller plusieurs fois primé

    Avec une boîte d'aquarelle, un vieil appareil photo et un carnet de notes, Claire et Reno Marca sont partis en avril 2000 pour un long et beau périple qui les conduit, pendant trois ans, sur quatre continents à travers 25 pays. Jour après jour, de l'Afrique au Pacifique, ils ont tout consigné - par la couleur et les mots - pour ne rien oublier. Ils restituent ici, avec précision et sincérité, les aléas de leur quotidien de nomades, leurs rencontres, leurs joies et leurs déceptions, et offrent un éclairage documenté sur les singularités culturelles de la situation politique des contrées traversées.

    Vingt ans après, leur périple reste actuel et intemporel. Vingt ans après, Claire et Reno Marca livrent dans cette édition actualisée leur regard sur les transformations qu'a connu depuis lors le monde du voyage, avec l'essor d'Internet et des communications. Ils partagent avec un enthousiasme intact de nouveaux dessins et contenus inédits de cette expérience hors norme.

    Riche de plus de 700 illustrations et de nombreuses cartes géographiques, avec un hors-texte totalement inédit, ce récit de voyage plusieurs fois récompensé se veut un passionnant atlas vécu, empreint de poésie et d'une profonde humanité.


    votre commentaire
  • Patagonie route 203  -  Eduardo Fernando Varela

    Métaillé ;   20 août 2020 ;   368 p.;  22€50.

    Patagonie route 203  -  Eduardo Fernando Varela

    Présentation officielle : Un formidable road-trip à travers les routes les plus inhospitalières et sidérantes du sud du monde où rien ni personne n’est ce qu’il semble être.Un merveilleux premier roman.

    Au volant de son camion, un énigmatique saxophoniste parcourt la géographie folle des routes secondaires de la Patagonie et subit les caprices des vents omniprésents.

    Perdu dans l’immensité du paysage, il se trouve confronté à des situations aussi étonnantes et hostiles que le paysage qui l’entoure. Saline du Désespoir, La Pourrie, Mule Morte, Indien Méchant et autres lieux favorisent les rencontres improbables avec des personnages peu aimables et extravagants : un journaliste qui conduit une voiture sans freins et cherche des sous-marins nazis, des trinitaires anthropophages qui renoncent à la viande, des jumeaux évangéliques boliviens gardiens d’un Train fantôme, un garagiste irascible et un mari jaloux…

    Au milieu de ces routes où tout le monde semble agir avec une logique digne d’Alice au pays des merveilles, Parker tombe amoureux de la caissière d’une fête foraine. Mais comment peut-on suivre à la trace quelqu’un dans un monde où quand on demande son chemin on vous répond : « Vous continuez tout droit, le jeudi vous tournez à gauche et à la tombée de la nuit tournez encore à gauche, tôt ou tard vous allez arriver à la mer » ?

    Ce fabuleux premier roman est un vrai voyage à travers un mouvement perpétuel de populations dans un paysage dévorant, auquel le lecteur ne peut résister.


    votre commentaire
  • Les défricheurs du monde - Laurent Maréchaux

    Cherche midi ; paraîtra le 22 oct. 2020 ;  224 p.;   38€.

    Présentation officielle : 18 portraits de géographes et plus de 150 cartes et illustrations, pour comprendre l’histoire de la géographie, d’Homère à nos jours.

    Trente siècles ont été nécessaires pour décrire et dessiner le monde. C’est ce long cheminement, d’Homère à Vidal de la Blache en passant par Hérodote, Mercator ou Humboldt, que retrace Laurent Maréchaux à travers le portrait de géographes de génie qui contribuèrent – comme poètes, philosophes, historiens, mathématiciens, astronomes ou géologues – à la révélation progressive du monde, faisant de la cartographie une source inépuisable d’émerveillement.

    Les défricheurs du monde - Laurent Maréchaux


    votre commentaire
  • Atlas des pays qui n'existent plus  - Bjørn Berge

    50 États que l'histoire a rayés de la carte ;

    Traduit du Norvégien par Jean-Baptiste Coursaud, Sophie Jouffreau ;

    autrement ;  13 nov. 2019 ;  240 p.;   24€90.

    Atlas des pays qui n'existent plus  -  Atlas des pays qui n'existent plus  Bjørn Berge

    Présentation officielle : Connaissez-vous la Carélie de l’Est, le royaume des Deux-Siciles, le Biafra, l’État libre d’Orange… ?

    Aux XIXe et XXe siècles, de nombreux États ont vu le jour, mais d’autres ont proprement disparu. Qu’ils aient subsisté des dizaines d’années ou quelques semaines, les 50 pays présentés ici ont en commun une histoire surprenante: celle de ne plus exister.

    Bjørn Berge nous plonge dans le récit vivant de la destinée funeste de ces États, mêlant la petite histoire à la grande avec talent grâce à des anecdotes… et une étonnante collection de timbres émis par tous ces pays, témoignages de leur existence, même brève, aux yeux du monde.


    votre commentaire