• Foutez-nous la paix ! - Isabelle Saporta

    Foutez-nous la paix ! - Isabelle Saporta -

    La France qui résiste ;

    Albin Michel ; paru le 17 Février 2016 ;  336 p.;  19   80.

    Ce cri du coeur, tout le monde le ressent, en France, dans n'importe quelle branche d'activité ou presque, et bien au-delà du secteur agro-alimentaire . Que l'Etat reste chez soi, c'est-à-dire hors de nos vies ! Cette maladie de la règlementation outrancière, tatillonne, perverse, n'est plus ni moins qu'un travers mental qu'il ne faut pas hésiter à qualifier de psychiatrique. S'il est un héritage du Communisme d'Etat installé à la Libération dans toutes les administrations clés, il prend tristement ses racines également dans un jacobinisme infect, et lui-même, pour part chez les ronds-de-cuirs devenus trop influents durant la fin de la monarchie Bourbon (d'Ancien-Régime). A croire qu'au fond, il serait un travers propre à la nation française, laquelle gagnerait à s'en débarrasser.  Royauté-News

    Commentaire de l'éditeur :

    Savez-vous quelle pression écologique un âne exerce sur son pâturage ? Votre carrelage est-il réglementaire ? Connaissez-vous le supplice de la pédichiffonnette ? La hauteur de votre « végétation concurrentielle » – l'herbe ! – est-elle conforme ? Vous êtes perdu ? Eux aussi !

    Ils s'appellent Gérard, Nelly, Jean-Baptiste, Anaëlle… Isabelle Saporta, journaliste et auteur notamment du Livre noir de l'agriculture et de VinoBusiness, les a rencontrés. De Tracy-sur-Loire à Créances, de Noceta à Eygalières, ils sont éleveurs d'agneaux de pré-salé ou de poules de Marans, fabricants de bruccio, de beaufort ou de roquefort, vignerons…

    Vous mangez leurs viandes, leurs fromages. Vous dégustez leurs vins. Leurs produits sont servis sur les plus grandes tables du monde. Et pourtant… l'administration les harcèle en permanence, transformant leur quotidien en enfer. Quant à l'agrobusiness, il attend tranquillement son heure. Son arme pour mettre à mort ces défenseurs du terroir ? Les asphyxier sous d'innombrables normes formatées par et pour les multinationales.

    Ceux qui résistent ne demandent qu'une seule chose : qu'on cesse d'assassiner en toute impunité la France de la bonne chair !

    Foutez-nous la paix ! - Isabelle Saporta


  • Commentaires

    1
    TR
    Lundi 22 Février 2016 à 17:34

    Bravo!

    2
    Lundi 22 Février 2016 à 18:12


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :