• Flux principal de RoyautéNews

    Vous êtes sur le Flux principal de RoyautéNews

  • La Rédaction

     

    Le 23 mars sera célébré à Saint-Germain l'Auxerrois à 11 h une messe pour le défunt Comte de Paris, mort le 21 janvier 2019.

    Elle est organisée par le Cercle de l'Œillet Blanc. Jean, Comte de Paris et plusieurs membres de sa famille y assisteront.


    votre commentaire
  • Léonard de Vinci et le mystère Chambord  -  Dominique Labarrière

    Trédaniel  ;  12 mars 2019 ;   160 p.;  18€.

    Présentation officielle : 2019 : « l’année Vinci » et « l’année Chambord » Les cinq cents ans de la mort de Vinci et de la construction du château de Chambord sont conjointement commémorés tout au long de cette année.

    Le livre retrace les moments forts du parcours de Léonard de Vinci venu passer les trois dernières années de son existence en France, à Amboise, près de son protecteur le jeune roi François 1er, alors au sommet de sa gloire.

    Ce livre, qui se lit comme un roman, explore ce qu’on peut appeler « le mystère Chambord », jamais élucidé jusqu’alors. Le château, mondialement connu, est construit d’après des croquis laissés par Vinci, notamment le très célèbre escalier monumental à double révolution qui en est la pièce maîtresse.

    Pourquoi Léonard a-t-il conçu un tel plan si différent de ceux des autres châteaux de la Renaissance ? Quel message, quel testament intellectuel, spirituel, symbolique, ésotérique a-t-il voulu nous laisser en plaçant au cœur de cet édifice cet escalier extraordinaire qui, en fait, ne mène nulle part ?

    Léonard de Vinci et le mystère Chambord  -  Dominique Labarrière


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Le service de communication du Royaume d'Araucanie et de Patagonie ainsi que Les Amis de Philippe Alexandre Boiry ont adressé un texte au titre du droit de réponse au magazine Le Point après un article rempli d'inexactitudes et d'informations erronées au mois de novembre 2018, qui était signé par le journaliste Baudoin Eschapasse.

    Selon une source non confirmée, des poursuites pénales pourraient être engagées contre le magazine Le Point.

    Par ailleurs, RoyautéNews a décidé pour sa part de boycotter et faire boycotter le titre en raison de cet acte volontairement nuisible, véritable attentat commis contre le Royaume et les intérêts qu'il défend.


    2 commentaires
  • Hydrogène, le nouveau pétrole - Thierry Lepercq

    Cherche midi ;  paraîtra le 28 mars 2019 ;   192 p.;  18€.

    Présentation officielle : Il n’y aura pas de transition énergétique lors du passage des énergies fossiles vers les énergies renouvelables, mais bien une rupture nette, un Big bang !

    Une énergie propre, quasi infinie, universellement disponible, stockable et transportable, issue du soleil, du vent et de l’eau, au prix du baril de pétrole dès 2020 ?

    En à peine une décennie, 7 batailles planétaires de l’énergie se sont nouées : le pétrole de schiste et l’inversion du peak oil, le solaire et l’éolien compétitifs, les batteries et l’électrification, la digitalisation des réseaux, les actifs échoués des compagnies énergétiques, l’émergence géopolitique de la Chine et, surtout, le changement climatique.

    Ces batailles convergent aujourd’hui dans une convulsion historique qui ouvre brusquement les portes d’un nouveau monde énergétique, celui de l’hydrogène, et scelle le déclin inexorable de l’ancien monde, celui des combustibles fossiles. Place à un nouvel ordre énergétique mondial décarboné!

    Hydrogène, le nouveau pétrole - Thierry Lepercq


    votre commentaire
  • La Fabuleuse Découverte de la tombe de Toutankhamon  -  Howard Carter

    Libretto ; Traduit par Martine Wiznitzer ; 14 févr. 2019 ;  224 p.;  8€10.

    Présentation officielle : En 1908, Howard Carter est appelé à Thèbes pour assister un collectionneur passionné d’archéologie, mais encore inexpérimenté qui réalise sans grand succès toute une série de recherches : il s’agit de lord Carnarvon qui trouve en lui un expert précieux et un véritable ami. Carter de son côté rencontre l’appui solide et affectueux d’un généreux mécène qui ne va cesser de lui apporter aide et encouragements. C’est en sa compagnie qu’il va vivre ’’en direct’’ le 5 novembre 1922 dans la Vallée des Rois, l’un des plus grands moments de toute l’histoire de l’archéologie, la découverte de la tombe de Toutankhamon.

    Voici le récit de l’extraordinaire aventure. Authentique et passionnant témoignage d’un homme ayant vécu en personne l’événement, il restitue avec une émotion intense les moments les plus exaltants de la mise au jour du sarcophage royal. Rapporté de la manière la plus vivante, il permet au lecteur de partager chacune des phases de la prodigieuse ’résurrection’ de Toutankhamon, résurrection qui, sans Carter, n’aurait peut-être jamais eu lieu.

     

     


    votre commentaire
  • Les chrétiens dans al-Andalus  -  Rafael Sánchez Saus

    Editions du Rocher ;   20 févr. 2019 ;  528 p.;  24€.

    Présentation officielle : L'invasion arabo-musulmane de l'Espagne wisigothique, initiée en 711 pour culminer en 719 avec la conquête de la Gaule narbonnaise, a été l'événement aux conséquences les plus considérables de l'histoire d'Espagne.
    On oublie souvent que, pendant des siècles, la majeure partie de la population fidèle à la religion chrétienne et la minorité juive ont été soumises à un régime de très forte discrimination. Celui-ci reposait sur la ségrégation sociale, l'absence de liberté religieuse, l'exploitation économique et fiscale, l'immersion culturelle et, en cas de protestation ou de révolte, sur la plus sévère répression. La dureté de ce régime s'est accentuée au fil du temps et a fini par provoquer, dès le XIIe siècle, la complète disparition des communautés chrétiennes et juives d'al-Andalus.
    Ce livre offre une vision complète de la situation de ces chrétiens espagnols, appelés mozarabes, unique peuple européen médiéval à avoir vécu pendant tant de générations sous la rigueur de la dhimma. Attachés au mythe des Trois Cultures, de nombreux auteurs ont préféré jusqu'ici ne retenir que les aspects prétendument aimables de cette situation, comme la liberté de culte limitée et la relative autonomie interne des communautés chrétiennes, afin de tenter de délégitimer le processus de Reconquête, véritable matrice de la nation espagnole. Il permet, à l'inverse, de mieux faire connaître la réalité de la vie des chrétiens d'al-Andalus, loin des rêves et falsifications intéressées qui alimentent le mythe de la convivialité pacifique entre cultures et religions construit en marge de la vérité de l'histoire.

    Rafael Sánchez Saus


    votre commentaire
  • Les dictateurs  -  Jacques Bainville

    tempus ;  21 févr. 2019 ;    320 p.;   9€.

    Présentation officielle : Dernier ouvrage de l'académicien Jacques Bainville publié de son vivant, ce texte paru en 1935 dresse l'histoire des dictateurs à travers les âges.
    " La dictature n'a pas de causes uniformes. Elle peut être une réaction de défense contre l'anarchie et la ruine et contre les effets de la démocratie portée à sa dernière conséquence [...]. Elle peut être au contraire pour la démocratie égalitaire et anticapitaliste le moyen de vaincre les forces qui lui résistent et de s'imposer. Il y a donc des dictatures diverses. Il y en a pour tout le monde et un peu pour tous les goûts. Ceux qui en rejettent l'idée avec horreur s'en accommoderaient très bien et, souvent, s'y acheminent sans s'en douter. Ceux qui la désirent seraient parfois bien déçus si elle triomphait.
    " Qu'on l'appelle ou qu'on la déteste, il est donc essentiel de la connaître avec les visages divers qu'elle a pris au cours de l'histoire, puis, de nos jours, dans des pays si nombreux et si éloignés les uns des autres qu'on aurait probablement tort de n'y voir qu'une sorte de vogue quand elle est l'effet d'une loi ou d'une nécessité. "
    Jacques Bainville, 1935.

    Une histoire globale, toujours d'actualité.

     

    Les dictateurs  -  Jacques Bainville


    2 commentaires
  • La Rédaction

    "Plus haut dignitaire de l'Église de France" : cette expression revient dans beaucoup d'articles citant la mise en cause de Mgr Barbarin. Cette exagération est un double anachronisme, mais sert-il le dessein de ceux qui, de concert, profitant des nombreuses affaires de pédophilie, veulent convoquer un désaveu, qu'ils voudraient fatal, de l'Église dans les esprits?

    Paradoxalement la mentalité insupportablement irresponsable d'un grand nombre d'ecclésiastiques aura pu été dénoncée par un mouvement visiblement organisé qui, se greffant sur la juste requête des victimes, vise à atteindre l'Église. On essaie par exemple, au milieu de la confusion relancée par l'affaire Weinstein, de raccrocher à l'horreur de la pédophilie, des cas comme celui du nonce à Paris, qui, s'ils étaient vérifiés, n'ont strictement rien à voir avec elle.

    Dans le cas de Mgr Barbarin, c'est l'Église qui devient victime dans une affaire curieuse, même si l'archevêque de Lyon a "péché" par défaut de lucidité pastorale et de lucidité tout court. Il devait écarter le prêtre incriminé et ouvrir lui-même une enquête interne, puisqu'il ne voulait pas le dénoncer. On a l'impression d'une affaire fabriquée tout exprès pour abattre Mgr Barbarin, sans doute parce qu'il représente un symbole chez ceux qui regardent l'église de loin et sans la connaître. Ceux qui veulent que les responsables écclésiastiques soient d'abord "des citoyens", justiciables et soumis aux lois, comme certains d'entre eux l'ont exprimé sur des antennes. D'autres, laissant entendre que l'Église, qui n'a jamais modifié sa vision de ce que doit être le clergé, devrait y consentir pour faire face et apporter des réponses concrètes à la pédophilie... (célibat des prêtres...)

    Mais ces intentions, et les opérations certainement concertées de mise à jour, "étrangement" synchronisée des scandales, (livre Sodomia  publié dés le départ en vingt langues, l'affaire du nonce, le film d'Ozon sur les écrans, qui d'ailleurs ne rencontre pas de succès, et reportage sur les abus sur des religieuses) vont finir par se retourner contre leur dessein, parce que, pour l'Église, c'est le tournant de vérité. Les fidèles ne veulent plus de cette situation de pédophilie.

    L'insondable aveuglement des ecclésiastiques se sera vérifié tristement dans ces multiples affaires, et il se vérifiera longtemps en d'autres domaines.

    Nouvelle erreur de Mgr Barbarin : il ne devait pas démissionner, d'autant qu'il compte faire appel. Et si cette démission est refusée par les autorités du Vatican (ce n'est pas le Pape qui à l'ordinaire étudie les demandes de démission ; il décidera certainement dans ce cas très particulier et parce que Mgr Barbarin est cardinal, mais après avis de la curie), le Saint-Siège sera exposé à de vives critiques.

     

    Mais revenons à la question du Primat. Sous l'ancienne Église, d'avant Concile, le Primat des Gaules n'était depuis très longtemps qu'une dignité honorifique et une survivance sans effet. Depuis le Concile, il n'est, encore moins, que la survivance d'une survivance.

     

    Primat des Gaules


    2 commentaires
  • De Napoléon et de quelques autres sujets - Jean Tulard

    Tallandier  ;   7 mars 2019 ;  336 p.;  20€90.

    Ajoutons à la liste des talents de Jean Tulard une de ses passions : les romans policiers, en l'honneur desquels il a consacré un dictionnaire. RoyautéNews

    Présentation officielle : Jean Tulard porte haut, depuis des décennies, le flambeau des études napoléoniennes : on ne compte plus les ouvrages de référence qu’il a signés et dirigés, et toutes les générations nouvelles d’historiens de cette époque se placent dans son sillage.

    On connaît aussi l’érudition étincelante dont il fait montre dans de multiples registres différents : le cinéma bien sûr, mais aussi l’histoire littéraire, le roman policier, le tennis, le football et le cyclisme, sans oublier l’opéra, la peinture et bien d’autres choses…

    Le présent recueil d’articles, rassemblé par les éditions Tallandier et la fondation Napoléon, se veut un hommage à la diversité des talents de Jean Tulard. À dix-huit textes relatifs à la Révolution et à l’Empire, devenus introuvables, s’ajoutent vingt-quatre chefs-d’œuvre brefs évoquant avec ferveur et humour les peintres pompiers et Benjamin Rabier, Sade, Stendhal, Gautier, Maupassant, Henri de Régnier, le Tour de France vu par Blondin, le célèbre coup franc marqué par Platini en 1986, etc., etc.

     

    De Napoléon et de quelques autres sujets - Jean Tulard


    votre commentaire
  • Autopsie des morts célèbres -  Philippe Charlier ;  David Alliot

    Tallandier ;   28 févr. 2019 ;  272 p.;   19€90.

    Le sémillant archéologue de l'ADN est celui, entre autres inconnues historiques auxquelles il s'est confronté, a fixé l'authenticité de la Tête d'Henri IV. Nous aimons bien le Dr Charlier, mais qu'il garde Lucy pour lui comme ancêtre...

    Présentation officielle : Comment est morte Lucy, notre ancêtre commun ? Pourquoi et comment le corps de Saint Louis a été dispersé à travers le monde ? Que nous apprend l’étude du cerveau de Descartes ? Est-ce que Balzac a été tué par sa folie créatrice ? Hitler s’est-il suicidé dans son bunker en mai 1945 ?

    L’Histoire est pleine de mystères, c’est peut-être ce qui fait son charme… Les résoudre est une aventure passionnante qui s’étend sur plusieurs siècles. N’étant plus une discipline monolithique, l’Histoire voit désormais s’étendre son champ d’action tandis qu’elle s’enrichit de rapports fructueux avec d’autres sciences humaines et fondamentales : anthropologie physique, ethnologie, archéologie, biologie. La récente apparition de la paléopathologie – cette médecine appliquée aux cadavres anciens – a permis de réelles avancées dans le domaine des connaissances et a même contribué à résoudre des « énigmes historiques » depuis longtemps insolubles. Cette nouvelle méthodologie nous aide à mieux comprendre le quotidien et le mode de vie des populations du passé (tordant le cou, au passage, à quelques idées reçues…) et éclaire aussi, parfois, la mort de patients « célèbres ». À travers ces cas médico-historiques, dont beaucoup ont peuplé nos manuels scolaires, c’est une nouvelle façon d’écrire et d’appréhender l’Histoire qui s’ouvre devant nous.

    Autopsie des morts célèbres -  Philippe Charlier ;  David Alliot


    2 commentaires