• Dictionnaire amoureux de Versailles - Franck Ferrand

    J'ai Lu ;  8 nov. 2017 ; nouvelle édition ;  13€90.

    Une présentation bien plus agréable que dans le format d'origine. Celle de base (Plon) est le point faible de la collection, et rend les meilleurs contenus indigestes. Royauté-News

    Dictionnaire amoureux de Versailles - Franck Ferrand


    votre commentaire
  • Cardinal Villot - Benoît Fournier -

    Parole et Silence ; 14 sept. 2017 ;  296 p.;  18€.

    Présentation par le Cardinal Poupard : Le saint Pape Jean-Paul II, dans son homélie en la basilique Saint-Pierre de Rome, le 13 mars 1979, pour les obsèques de son Secrétaire d'Etat, le cardinal Jean Villot, après avoir évoqué la rapidité de son décès, soulignait ainsi les qualités déployées en ses "hautes fonctions" où il avait été appelé par le bienheureux Paul VI en mai 1969 : "Il apporta à ce poste-clé son expérience pastorale d'évêque et plus encore de prêtre, mûrie pendant les longues années où il a été au service de l'Eglise qui est en France".
    Aujourd'hui, à quelque quarante ans de distance, c'est son neveu et unique filleul, Benoît Fournier, qui nous donne un livre de mémoire, une brève biographie complétée par les témoignages émouvants des cardinaux Casaroli, Garonne, Gantin, Marty, et de Mgr Matagrin, et nourrie de nombreux documents, souvent inédits, qui attestent la profondeur de l'attachement affectueux du cardinal à sa famille, à travers ses lettres manuscrites, révélatrices, aussi, de ses qualités humaines et spirituelles, de sa foi profonde et de son entier dévouement au service de l'Eglise.
    Ce sera la tâche des historiens de l'avenir, lorsque les archives de la Secrétairerie d'Etat seront accessibles, de mettre en pleine lumière l'action aussi discrète qu'importante, jusqu'ici demeurée quasi voilée, de ce grand serviteur de l'Eglise dont j'ai eu l'immense privilège d'être le collaborateur fidèle, le confident et l'ami, et dont son neveu et filleul Benoît Fournier nous laisse entrevoir la profondeur et la beauté de son âme sacerdotale.

    Cardinal Villot  -  Benoît Fournier


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Le numéro 8 : Osez le féminisme intégral ; 112 p..  10€.

    « Limite est la première revue d'écologie intégrale. Dirigée par une jeune équipe d'auteurs de sensibilités variées, elle veut contribuer à faire bouger les lignes pour briser les clivages artificiels. Revue trimestrielle, Limite aborde tous les sujets qui interpellent, notamment à travers de longs dossiers. Après la démographie, la mondialisation, l'urgence de la conversion écologique, et le travail, la technologie et le technocapitalisme, le numéro 7 aborde la question du rapport au temps. Parmi les sujets à venir : l'école, sexe et capital, démocratie directe...

    Préférant les sujets de fond aux querelles de personnes et aux échanges de slogans, Limite continuera à faire de la politique autrement, même et surtout en année électorale. Après un an d'existence, Limite semble combler un vide dans le paysage médiatique contemporain : une revue écologiste, qui ne dédaigne rien de ce qui concerne l'humain et propose une approche intégrale des défis de l'avenir comme du présent. Beaucoup de questions quant à la mise en pratique de l'écologie intégrale restent en suspens. C'est pourquoi la revue veut continuer, s'enraciner dans le temps, pour pouvoir éveiller les consciences à l'urgence écologique. »

    Parmi les auteurs, des noms bien connus : Fabrice Hadjadj, Eugénie Bastié, Gaultier Bès, Marianne Durano, Paul Piccarreta, Natacha Polony, José Bové, Michel Onfray, Christophe Guilluy, Arnaud Imatz, etc.

     

     

    Découvrez "Limite", 1ère revue d'écologie intégrale


    2 commentaires
  • La Rédaction

    Une idée géniale et dans l'air du temps : des milliers d'anonymes participent à la sauvegarde d'un chef d’œuvre en péril : le château  de La Mothe-Chandeniers ! A l'heure qu'il est (20h20), 335 660 euros ont été recueillis sur les 500 000 € nécessaires au rachat par l'association Adopte un château qui a relevé le défi de sauver ceux des châteaux considérés comme en péril.

    Ce lien de solidarité se double d'une autre idée de génie : rendre copropriétaires les donataires qui le souhaitent sous certaines conditions bien faciles à remplir : 50€ + 1€, vous permettent d'y accéder. Avec 100€ + 2€, vous avez deux parts, etc.

    Ne relâchons pas l'effort ! 49 jours à couler qui permettront d'acquérir la totalité de la somme, au moyen de Dartagnans.fr, Le crowfunding atteint en ce moment des sommets en matière de lien pour bonnes volontés.

    La Mothe-Chandeniers sauvé par la participation

    Le château de La Mothe-Chandeniers, aux Trois-Moutiers dans la Vienne.

    Yves-Marie Adeline, bien connu des lecteurs du Site, nous écrivait l'an dernier au sujet d'un article concernant La Mothe-Chandeniers paru dans la presse. Nous laissons à nos lecteurs le plaisir de lire directement à la source ce témoignage : « Je descends de François Hennecart, dont la fille Alexandrine a épousé Jacques Ardoin, dont la fille Augustine a épousé mon trisaïeul Amand Adeline. La sœur d'Augustine a épousé un baron Lejeune, et ces cousins y sont restés jusqu'à l'incendie de 1932.»

    « Mon ancêtre Alexandrine Hennecart, devenue Madame Ardoin : c'est bien elle en effet qui refait le château dans le goût de l'époque, mais ce n'est pas elle qui est Adeline, c'est sa fille Augustine qui devient Adeline. Ce lieu a beaucoup marqué notre mémoire car c'est là, plutôt que sur le domaine de son père - qui avait quelque chose en bordure de la forêt de Sénart en Ile de France -  que mon trisaïeul Amand Adeline a fondé sous Louis-Philippe son équipage de vénerie.  Quant à celui que le rédacteur appelle "un certain Edgar Lejeune" :-) qui a épousé Marie, sœur d'Augustine, et a hérité du château, c'est le fils du général de Napoléon, qui, il est vrai, s'est mieux illustré dans la peinture de champs de bataille que dans la guerre elle-même. Ce général-peintre avait épousé une Clary, sœur de Désirée, la reine de Suède. On peu voir de ses peintures à Versailles au musée de l'histoire de France. »

    Ajoutons que la famille des barons Lejeune est très prochement apparentée aux Beauvau-Craon par la Princesse Marie-Laure que nous évoquions peu après sa mort ( Clic ).

     

    La Mothe-Chandeniers fut une propriété des Mortemart. Nous reviendrons sur certains liens utiles pour nos autres sujets en cours d'évocation.


    2 commentaires
  • La Rédaction

       ( en cours)

    Duc et Duchesse d'Orléans. Paire de médaillons en biscuit les représentant de profil, conservés dans un encadrement ancien en bois doré de forme ovale.

     

      


    Ferdinand-Philippe, duc d'Orléans (1810-1842). « Petit buste sculpté en ivoire reposant sur socle de forme carrée en bois naturel. Usures du temps, mais bon état. Travail français du début du XIXe siècle ».

    Souvenirs Orléans à Drouot

     Carte postale signée des feus Comte et Comtesse de Paris

     

    Souvenirs Orléans à Drouot

    Feue Madame la Comtesse de Paris, dessin à la mine de plomb par Vidal-Quadras

    Souvenirs Orléans à Drouot


    votre commentaire
  • La Rédaction

    La sélection de Royauté-News pour les collectionneurs (2) ; Vente des 7 et 8 Novembre 2017 à l'Hôtel Drouot.  (à suivre)

    « Paire de boutons de manchettes, pince à cravate et chevalière en or ornés de l'emblème des sultans d'Oman sur fond émaillé vert dans un entourage de roses de diamants (manques). Conservés avec leur écrin d'origine, qui contenait à l'origine trois autres objets. Travail anglais de la Maison Asprey à Londres.

    Provenance: présent offert par le Sultan Qabus ibn Saïd. »

     

    Venter à l'Hôtel Drouot  (3)  -  7 et 8 novembre 2017

    Coffret nécessaire de voyage, offert par la Comtesse de Las Cases à sa filleule Mademoiselle Huet.

    Vente à l'Hôtel Drouot  (3)  -  7 et 8 novembre 2017

    Etui à cigares en ronce de thuya. « De forme rectangulaire, couvercle à charnière orné au centre d'une couronne royale en argent, prise d'ouverture et plaques d'encadrement en argent. Usures du temps, mais bon état. Travail étranger du XXe siècle.»
    Longueur 15, 5 cm sur 11, hauteur 3 cm.

    Vente à l'Hôtel Drouot  (3)  -  7 et 8 novembre 2017

    Cachet à cire aux armes  Bourbon Galard-Béarn « avec manche en bowenite incrusté de saphirs cabochon sertis d'or, reposant sur une bague en or et une matrice ronde en vermeil. Bon état. Travail français de la seconde moitié du XXe siècle. H.: 8, 5 cm.
    Historique : les Freeman de Bourbon sont des descendants supposés du fils aîné du roi Charles X, le Prince Charles Ferdinand d'Artois (1778-1820), Duc de Berry. »

    Appartint à Béatrice de Galard de Brassac de Béarn qui épousa John William Freeman (1902-1968). Royauté-News

    Vente à l'Hôtel Drouot  (3)  -  7 et 8 novembre 2017


    4 commentaires
  • La Rédaction

     

     


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Masque en cire, moulé par Jean-Abraham Noverraz 1790-1849), Valet de l'Empereur à Sainte-Hélène. En vente le 7 novembre à l'Hôtel Drouot.

     

    Le masque mortuaire de l'Empereur en vente à Drouot


    votre commentaire
  • La Rédaction

    La sélection de Royauté-News pour les collectionneurs ; Vente des 7 et 8 Novembre 2017 à l'Hôtel Drouot. (1)

    Souvenir du Maréchal de Mac Mahon, Président de la République, et de son épouse, née Elisabeth de Castries, dont les blasons accolés sont représentés.

    Souvenirs Bourbon Parme

    Bonbonnière Bourbon Parme

    Vente de prestige à Drouot - Notre sélection

     

    « Petite casserole en argent de forme ronde, gravée aux grandes armes de la Maison Bourbon-Parme, avec manche tourné en bois noirci, intérieur vermeil. Légères usures du temps, mais bon état. Travail autrichien de la fin du XIXe siècle ».

    Vente de prestige à Drouot - Notre sélection

    Cravache en bambou de la reine Victoria Eugénie d'Espagne († 1969) « Pommeau en vermeil serti de motifs émaillés verts et gravé d'une couronne royale. (...)
    Poinçons d'orfèvre: Georg Adam SCHEID (1837-1921) »

    Vente de prestige à Drouot - Notre sélection 

    Sceau de l'Amiral Duc Decrès

    Vente de prestige à Drouot - Notre sélection

    Médaillon pendentif en argent serti de marcassite contenant un portrait de l'Infant Alfonso de Bourbon (1907-1938), fils aîné d'Alphonse XIII et de Victoria Eugénie.

    Vente de prestige à Drouot - Notre sélection

    Bonbonnière du Maréchal Pétain

    Vente de prestige à Drouot - Notre sélection

    1. Les commentaires sont de Royauté-News, les extraits de la description des objets, dans cet article et tous les autres articles, selon les habitudes du Site, sont cités entre guillemets.


    votre commentaire
  • La Rédaction         voir notre 1er article

    Notre première sélection :

    Encrier de la reine Victoria Eugénie d'Espagne, offert à Patrick de la Rode.

    boîte à cols en cuir fauve, ornée du monogramme de l'Infant don Jaime, sous couronne royale, en intérieur de taffetas de soie moirée couleur ivoire, début XX°s.

    Boîte à cigarettes de la Reine Victoria Eugénie d'Espagne, « de vermeil, à décor laqué noir, de style Art Déco, couvercle à charnière légèrement bombé orné du monogramme de la reine ».

    Vente de prestige (2) à l'Hôtel Drouot - 7 et 8 Novembre 2017

    Boîte à cigarettes de la Reine Victoria Eugénie d'Espagne en vermeil, à décor laqué noir, de style Art Déco, couvercle à charnière légèrement bombé orné du monogramme de la reine Victoria-Eugénie d'Espagne.

    votre commentaire