• Le Siècle d'Or espagnol - Bartolomé Bennassar -

    tempus ; paru le 4 Mai 2017 ;  480 p.;  10 €.

    Présentation officielle : Une évocation de l'époque de la plus grande splendeur de l'Espagne (XVIe-XVIIe siècles).

    Tour de force réussi, cet ouvrage dessine le kaléidoscope de la superpuissance mondiale espagnole entre 1525 (règne heureux de Charles Quint) et 1648 (traité de Westphalie). Une « époque où l'Espagne a tenu dans le monde le rôle dominant, qu'il s'agisse de la politique, des armes, de la diplomatie, de la monnaie, de la religion, des arts ou des lettres », société et empire irrigués par l'or et l'argent venus d'Amérique. On y croise rois, reines, conquistadors, favoris, écrivains, inventeurs, musiciens, soldats, peintres, poètes, saints, mystiques et théologiens, tous participants au même miracle collectif : un Siècle d'Or.

    Le siècle d'or espagnol - Bartolomé Bennassar


    votre commentaire
  • "Vous n'oublierez rien, Colonel" - Peer de Jong -

    Aide de camp du président de la République ;

    Tallandier ; paru le 6 Avril 2017 ;  288 p.;  19 € 90.

    Peer de Jong est ancien colonel des Troupes de Marine et breveté de l'Ecole de Guerre. Il est aussi docteur en sicences politiques et a cofondé l'institut Themiis, consacré aux thèmes de la paix et de la sécurité.

    Présentation officielle : De 1994 à 1997, le colonel Peer de Jong a été l’aide de camp de François Mitterrand, puis de Jacques Chirac. Pendant quatre ans, il les a accompagnés quotidiennement et a partagé leur intimité : maladie de Mitterrand, révélation de l’existence de sa fille cachée Mazarine, attentats à Paris en 1995, élection de Chirac et dissolution de l’Assemblée nationale, cohabitation difficile avec Lionel Jospin…
    Méconnue, la fonction d’un aide de camp est pourtant essentielle : il participe à chaque déplacement international, il assiste aux petites réunions et aux grands sommets et surtout il protège jour et nuit la vie privée du président. Dans ce témoignage exceptionnel, un officier nous livre pour la première fois les secrets et confidences de deux présidents de la République et nous entraîne dans une visite inédite des coulisses de l’Élysée.

    Vous n'oublierez rien,colonel - Peer de Jong


    votre commentaire
  • 1715 ;  La France et le monde - Thierry Sarmant -

    tempus ; (2014) paru le 6 Avril 2017 ;  576 p.;  11 €.

    Historien de l'Ancien-Régime, Thierry Sarmant est conservateur en chef au Service historique de la Défense. Royauté-News

    Présentation officielle : Versailles, 1er septembre 1715. Après une longue agonie, Louis XIV s'éteint " comme une chandelle que l'on souffle ". Ainsi finit le " Grand Siècle " (XVIIe) et commence le "siècle des Lumières " (XVIIIe). À ces expressions est d'ordinaire attachée l'idée d'une prépondérance française, politique et militaire d'abord, culturelle et intellectuelle ensuite. Qu'en est-il réellement ?
    En observant les relations que tisse la France avec le monde, en questionnant sa place et son rôle autour de l'année charnière 1715, Thierry Sarmant éclaire l'un des phénomènes les plus saisissants de l'histoire humaine : l'essor de l'Occident vers une hégémonie mondiale. Alors que la question du déclin de la France et de l'Europe est omniprésente, quoi de plus pertinent que de s'interroger sur les ressorts cachés de l'expansion et du déclin ? C'est le pari de ce livre, qui entraine le lecteur de Versailles à Moscou, d'Istanbul à Stockholm et de Pékin à Delhi.

     

    1715 ;  La France et le monde - Thierry Sarmant


    votre commentaire
  • La France est ingouvernable - Laurence Masurel -

    Editions de La Martinière ; paru le 4 Mai 2017 ;  103 p.;  12 €.

    Présentation officielle : La France, ingouvernable ? Difficile de se l'avouer. Et pourtant, nous adorons les contradictions : réclamer des lois pour ne pas les appliquer, détester les privilèges et profiter des passe-droits... Les politiques ont bien du fil à retordre ! A travers un florilège de citations cruelles ou désabusées, hommes politiques et grands écrivains avouent leur impuissance : les Français sont trop imprévisibles, trop insondables.
    On vous le dit : IN-GOU-VER-NABLES. Peut-être parce qu'aussi révolutionnaires que conservateurs, ils aspirent, malgré tout, au meilleur. Laurence Masurel a été journaliste à Paris Match pendant 40 ans, dont 20 passés à la tête du service politique.

    La France est ingouvernable - Laurence Masurel


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Quelques remarques autour de l'élection présidentielle française qui laisse beaucoup et la plupart, désabusés, frustrés, pour le moins déçus, et dégoûtés de la médiocrité de cette campagne et sans doute plus encore de la presse française enragée. La semaine s'achève sur la phase la plus pénible de la campagne, et tout le monde, y compris hors de France, en Belgique par exemple, a hâte de passer à autre chose. Pour nous au point d'écourter au maximum nos analyses.

    La Croix titrait jeudi 4 Mai : « Les catholiques face au vote : Pour le second tour, les fidèles affichent des positions divergentes, alors que la Conférence des évêques de France refuse de prendre parti ». Le quotidien indiquait que 42 % des pratiquants (les pratiquants sont en nombre très inférieur par rapport aux 60 à 70% de Catholiques déclarés), ont choisi Marine Le Pen.

    De son côté, l'évêque de Troyes, Marc Stenger avait appelé dans son homélie "à ne pas choisir le bulletin de  la peur et de la haine." Nous ne commenterons pas cette attitude perverse.

    Mgr Pontier, président de la Conférence des évêques de France  a dénoncé « un climat hystérisé», et a redit (mercredi) , « que le rôle de l'Eglise n'est pas de prendre parti, mais de rappeler ce que notre foi nous invite à prendre en compte ». Mais, sans doute en de nombreuses eglises des messages ont été lancés depuis des mois et à l'occasion des nombreuses vagues de migrants et jusqu'à ces temps de campagne, sous une forme ou sous une autre, parfois directement politiques, ce qui est insupportable. 

    Dans ce registre, signalons que l'Ouest, traditionnellement catholique, a voté majoritairement Fillon au 1er tour.

    Plusieurs communes ont vu après le 1er tour leurs résultats annulés pour certains renseignements manquants sur les procès-verbaux.

    L'étude la plus passionnante sera la vérification après le scrutin de la théorie de Serge Galam sur l'abstention, décrite l'autre jour par Yves-Marie Adeline sur notre Site.

    #RadioLondres  sur Twitter

    Créé par "Hugo décrypte", le nom de sa chaîne YouTube, ce hashtag comporte parfois des messages amusants, mais surtout, on pourra y trouver demain avant l'arrivée des résultats officiels, des indications de la tendance et aussi des enquêtes de type " sortie des urnes". C'est ce hashtag qui est utilisé par les sites Internet français pour ne pas encourir de critique ou de sanction, celle-ci, très théorique il est vrai et même, impossible. Il est prévu par les codes que l'on ne peut fournir de sondage la veille et bien sûr le jour même de l'élection, et les candidats et leurs équipes n'ont pas le droit de polémiquer sur leurs aversaires.

    Royauté-News n'est pas concerné par cette prudence, mais utilisera demain, si nécessaire ce hashtag afin de ne pas faire basculer, ni même influencer les résultats.

    Nous ne donnerons pas de prévision, car cela reviendrait à jouer à pile ou face.


    votre commentaire
  • La Rédaction

    La monarchie, il n'y a que ça de vrai !


    votre commentaire
  • La Terre en partage ; Eloge de la biodiversité - Fondation Nicolas Hulot

    Editions de La Martinière, 2005 ; paru le 1er Novembre 2013 ; 381 p.; (45 €).

    Cet ouvrage (30 x 37,5 cm), dans la catégorie des beaux livres (et qui n'est plus disponible aujourd'hui), mérite d'être présenté chez nous et il servira à protester contre l'absence de propos des derniers débats de l'élection française sur les enjeux et la survie de la planète. Royauté-News

     


    2 commentaires
  • Par RN 1

    Un style, une époque.

    Ça valait largement les prouesses des imbéciles haineux qui vous gouvernent aujourd'hui. C'était déjà creux, mais on sent que ce creux, de l'époque du moins, était tout de même rempli, d'un je ne sais quelque chose de... civilisé ; de vraiment normal ; d'humain surtout.

    C'était avant les fous.

    Et les hommes politiques de l'époque avaient de la couleur

    Images du paysage politique français d'avant les fous

    Images du paysage politique français d'avant les fous

    Images du paysage politique français d'avant les fous

    Un peu plus tôt :

    Images du paysage politique français d'avant les fous


    votre commentaire
  • Mon Luxembourg - Stéphane Bern -

    Flammarion ; paru le 9 Novembre 2016 ;  160 p.;  35 €.

    Présentation officielle : Le vrai secret bien caché du Grand-Duché, ce n'est certes pas sa place forte financière mais la beauté de ses paysages la richesse patrimoniale de ses châteaux, la majesté de ses forêts ; le charme de ses villages et ses coteaux couverts de vignes sur les rives de la Moselle. Une nature incroyablement belle et sauvage fait de ce pays le coeur vert de l'Europe devenu un paradis pour les randonneurs.
    Mais le visiteur découvrira tout d'abord la vieille ville et ses trésors historiques et architecturaux, sa richesse culturelle et sa qualité de la vie. Une ville d'une étrange beauté, un mélange de styles entre les vestiges du passé — classés au Patrimoine Mondial de l'Unesco — et l'architecture contemporaine signée par les architectes de renommée mondiale, Pei, Portzamparc, Dominique Perrault, Richard Meier...
    Au carrefour de l'Europe et aux confins des civilisations latine et germanique, le Grand-Duché ; ouvert au monde, est un pays qu'il est urgent de découvrir loin des clichés éculés et des images toutes faites. Une découverte accompagnée de photos remarquables prises spécialement sur les pas de Stéphane Bern par Guillaume de Laubier.

    Mon Luxembourg - Stéphane Bern


    votre commentaire
  • Marie-Antoinette ; Une reine brisée - Annie Duprat -

    Perrin ; paru le 20 Avril 2006 ;  286 p.;  18 € 50.

    Présentation officielle : Jeune, belle, enjouée, l'archiduchesse Marie-Antoinette de Lorraine-Habsbourg fut accueillie à la cour de France comme un rayon de soleil. Mais l'idylle ne dura pas et la légende noire de Marie-Antoinette se construisit au fil d'une impressionnante propagande, violente et souvent obscène. En 1790, Marie-Antoinette confie à son frère l'empereur Léopold qu'elle a perdu la guerre d'opinion qui lui est faite.
    Royalistes puis révolutionnaires auront tour à tour joué la calomnie pour briser la dernière reine de France. Au plus fort de ce drame français dont elle est un des épicentres, le crime d'inceste au cœur de son procès n'étonnera guère : l'opinion publique est sûre de sa culpabilité.

     

     

    Marie-Antoinette 1755-1793. Images et visages d'une reine ;

    Autrement ; paru le 13 Novembre 2013 ;  270 p.;  21 €.

    Présentation officielle : "Catin", "créature de l'enfer", "garce autrichienne" : les injures contre Marie-Antoinette ont fleuri durant ses dix-neuf années passées à Versailles. La violence des caricatures, des pamphlets et des chansons de l'époque semble à peine croyable aujourd'hui. Fille de Marie-Thérèse d'Autriche, mariée en 1770 pour des raisons politiques au futur Louis XVI, la reine est considérée comme "le fléau et la sangsue des Français".
    Elle est guillotinée le 16 octobre 1793 sous les vivats du peuple en Révolution et depuis lors, sa mémoire oscille entre haine et dévotion, de l'étrangère intrigante pour la France républicaine du XIXe siècle à la figure de jeune femme coquette et incomprise qu'elle incarne de nos jours. S'appuyant sur une riche iconographie, l'historienne Annie Duprat démêle les représentations contrastées de la postérité de Marie-Antoinette, devenue malgré elle "la Lady Di du XVIIIe siècle".


    votre commentaire