• La Rédaction

     

    Nous disons bonjour à nos gentils lecteurs du matin, qui viennent tôt regarder nos articles de la veille ou du soir. Certains passent dès cinq heures !

    Derrière leur écran, ou en train de guetter le soleil, qu'ils soient remerciés de leur fidélité.

     

    Nous leur souhaitons une heureuse journée !


    4 commentaires
  • Une très légère oscillation (2014-2017) - Sylvain Tesson

    Les Equateurs ;   4 Mai 2017 ; 230 p.;  19€.

    Les carnets du Voyageur : trois ans de voyage et de convalescence après son accident.

    Il illustre cette semaine la couverture du magazine Le Point. Royauté-News

     

    Une très légère oscillation - Sylvain Tesson


    votre commentaire
  • La Rédaction

     

    Le Prince Charles-Henri de Lobkowicz sera le sujet de l'émission Zone Interdite, dimanche 3 septembre 2017 (à 20 h 50).

    Elle est le fruit d'une année et demie de reportage, filmé entre autres, en France et en particulier en Bourbonnais, et à Venise.

    Charles-Henri de Lobkowicz a créé une association de sauvegarde du Château de Fourchaud, en Bourbonnais, cette région qui est pour lui la terre de ses racines.

    "Mon ambition, c'est de valoriser le bâti exceptionnel du Bourbonnais. Les gens, ici, l'ont compris, il ne pourra être connu et reconnu que grâce à son patrimoine".

    Charles-Henri est le fils du Prince Charles-Edouard de Lobkowicz (mort en 2010), et de la Princesse Françoise de Bourbon Parme.

     

    Ici, le Prince et sa mère, la Princesse Françoise de Lobkowicz. ©GettyImages

     

    Princess Edouard de Lobkowicz (R) and her son Prince Charles-Henri de Lobkowicz attend Monique Raimond receives the Insignia of Officer of the Legion of Honour at Legion of Honour Palace on November 6, 2013 in Paris, France.


    votre commentaire
  • Par RN 1

    D'où vient ce bijou porté par le Prince Henrik de Danemark ?

    De fabrication danoise, il a été créé par Pia Christensen, auteur d'une ligne de très jolis bijoux typiquement nordiques, très simples, dont la base est en argent. Ils sont fabriqués à la main, dans son atelier de l'Ile Ærø.

     

    Le Prince Consort a arboré ce bijou lors des cérémonies du Jubilé de mariage du couple royal, célébré cette année, et pour lequel il a été créé.

     

    Ici pour visiter l'atelier [ Clic ]


    votre commentaire
  • Les 4 saisons d'Agathe - Albane Devouge -

    Presses de la Cité ; 13 Mars 2017 ;  160 p.; 12 €.

    Agathe est l'auteur de L'agenda d'Agathe.

    Une présentation : Le dessin alerte et sensible d'Albane Devouge croque les humeurs et les pensées d'Agathe, une jeune femme française de 25-30 ans qui traverse son époque et la commente de son regard tendre, pertinent et sympathique. Fête du travail, Saint-Valentin, Salon de l'agriculture, 1er avril… Tout est prétexte à des illustrations qui ne manquent jamais d'humour et abordent, avec légèreté, la solitude ou encore les soucis d'argent, la recherche d'emploi, ou tout simplement la perplexité que nos infrastructures nous inspirent la plupart du temps.
    Un livre plein d'humour, d'intelligence et de sagesse qui interpelle. Un livre qui fait du bien.

    Les 4 saisons d'Agathe - Albane Devouge


    votre commentaire
  • La Rédaction

    La population européenne et française doit saisir les pouvoirs publics pour exiger la création de nouvelles brigades à cheval de surveillance forestière, brigades armées pour lutter contre le terrorisme islamique. 

    Cela aurait dû être fait depuis longtemps. La persistance ordinaire des feux de forêt aurait dû amener la multiplication de ces brigades. A plus  forte raison avec le réchauffement, la persistance de l'incivilité d'un peuple en grande partie mal éduqué comme il est normal en république, et à plus forte raison encore, avec cette plaie inventée par les groupes de pouvoir : le terrorisme islamique.

    Gardes à cheval, brigades forestières, Gendarmerie montée, il y a de quoi faire pour former des volontaires, combattre le chômage, et élever le niveau défensif de la population, clé de sa sécurité.

    Multiplier les brigades forestières à cheval

    Multiplier les brigades forestières à cheval


    votre commentaire
  • La Rédaction

    On l'aime tel qu'il est : le Rocher, la Principauté, ou tout simplement, Monaco, cet Etat miraculeux est une bénédiction dans un monde de technocraties imbéciles !

    Une splendeur, qui à mesure qu'a diminué son influence territoriale, n'a cessé de croître en influence tout court !

    Un conte de fées renouvelé, solidement et pour les siècles ! 

    Monaco est la victoire des siècles... Celle du petit à côté du fort, celle de l'intelligence sur la bête prétention absurde ! Celle de ceux qui, n'ayant pas de pétrole, vivent de leurs idées ! 

    La seule monarchie ayant survécu à la Bêtise Révolutionnaire, à ses saccages et à ses annexions, et qui prospère au nez et à la barbe des enragés Jacobins qui n'ont pas de pain pour leur prolétaires, pas de travail non plus !

    Le génie du Prince Rainier a porté à un zénith ce minuscule Etat et à un degré de reconnaissance inégalé à l'échelle mondiale... Un zénith qui ne cessera de croître comme il l'a fait jusqu'ici avec Albert.

    Un Etat qui a réussi l'exploit à être reconnu comme un pays ! Tandis que les "grands" pays ont vendu leur souveraineté et confié leur institutions à des bandits de passage... Et se font éjecter de toutes les sphères d'influence.

    Dans sa légèreté solide, il défie les lois de l'apesanteur comme celles de la pesanteur ! Il est l'incontestable champion des pied-de-nez à tous les sectaires, totalitaires, et empêcheurs de tourner en rond ! Le libre ballon aérien de la nique à tous les ballots !

    Espérons qu'un jour la Principauté se débarrasse de ces fonctionnaires français qui remplissent, pas toujours glorieusement, les charges administratives, et qui sont à la remorque de la Principauté.

    Monaco restera ce qu'il est, fier comme le Luxembourg. Les modèles à prendre sont ceux qui réussissent.

    Gloire à Monaco et pour les siècles ! Gloire à Sainte Dévôte !

    Amen

    Le Mosquito dynastiquaire


    2 commentaires
  • Dictionnaire des institutions du Consulat et de l'Empire - Thierry Lentz

    Pierre Branda ; Pierre-François Pinaud ; Clémence Zacharie -

    Tallandier ;  9 février 2017 ;  29 € 90.

    Ceci est un ouvrage majeur. Il est le premier à donner, et de manière complète, toutes les institutions, organes et entités créés par Napoléon sous le Consulat, puis sous l'Empire; présentés sous 800 entrées. Comme l'indique la présentation de cet ouvrage, « Napoléon a modernisé ou créé de toutes pièces les institutions et structures administratives de la France. » Royauté-News

    Dictionnaire des institutions du Consulat et de l'Empire - Thierry Lentz


    2 commentaires
  • La Rédaction

     

    Le 15 septembre 2017 sera dispersée par Sotheby's la collection de meubles, tableaux et objets d'arts de Marc, Prince de Beauvau-Craon.

     

    Nous reparlerons de cette vente prestigieuse.

     

    Lire aussi notre article du 25 juillet, La Princesse de Beauvau-Craon


    votre commentaire
  • La Rédaction

    Au printemps 2017 disparaissait la Princesse de Beauvau-Craon. Elle était l'âme de la célèbre maison Sotheby's France qu'elle avait dirigée jusqu'en 2015 (directement jusqu'en 2003, puis comme Présidente d'honneur), l'une des incontournables personnalités de la vie parisienne et, pour le monde entier une de ces ambassadrices naturelles de l'élégance parisienne et du charme français.

    En 2001, elle était parvenue à briser le monopole des commissaires-priseurs français, permettant l'ouverture internationale de la France au marché de l'Art. En 2002, elle avait été élue 8ème femme d'affaires européenne par le Wall Street Journal.

    Elle était la seconde épouse de Marc, Prince de Beauvau-Craon (mort en 1982), déjà père des Princesses Diane et Minnie qui continuent ce nom.

    La demeure historique des Beauvau est toujours aujourd'hui le célèbre et splendide Château d'Haroué en Lorraine. C'est depuis, entre autres la Lorraine que cette famille, déjà l'une des plus considérables du Royaume lorsqu'elle vivait en Anjou, avait contribué à l'Histoire au cours des siècles modernes. 

     

     

    L'illustre maison de Beauvau fut une des plus considérables races du Moyen-Age. Elle s'allia à la maison royale et tous les Capétiens vivants, et toutes les familles royales descendent d'elle. C'est de Jean II, Comte de Vendôme, et d'Isabelle de Beauvau au milieu du XVeme siècle que sont descendus Henri IV et les rois Bourbons.

    Rectifions une erreur de Vincent Meylan dans un texte fait d'envolée lyrique tout-à-fait compréhensible pour évoquer les qualités de Laure de Beauvau-Craon. Ce n'est pas la mère du premier Prince, qu'il nomme pourtant de façon précise et déclare avoir été héritière de la maison de Craon. Mais c'est trois siècles plus tôt que cette jonction s'est produite. Mais on excuse volontiers ce confrère de Point de Vue, quand on sait que la précision et la connaissance de l'histoire des grandes familles ne sont pas les points forts de la revue que l'on aime quand même.

     

    Getty Images ; Château de Versailles 2009, Fondation pour l'enfance, Anne-Aymone Giscard d'Estaing.

    La Princesse Napoléon, Anne-Aymone et Valéry Giscard d'Estaing, la Princesse de Beauvau-Craon

    La Princesse de Beauvau Craon


    votre commentaire