• Familles contemporaines de La Tour d'Auvergne

    Aperçu simplifié du nom de La Tour d'Auvergne aujourd'hui. ©Copyright RoyautéNews  tous droits réservés

    Aujourd'hui subsistent deux familles du nom de La Tour d'Auvergne, qui ne proviennent pas de la maison historique des La Tour d'Auvergne Ducs de Bouillon.

    Toutes les deux ont le droit de porter le nom de La Tour d'Auvergne. Plusieurs autres familles ont porté au 19e siècle le nom de La Tour d'Auvergne, pour des raisons diverses et parfois par descendance d'une des deux familles aujourd'hui subsistantes, et qui depuis se sont éteintes.

    L'illustre maison de La Tour d'Auvergne s'est éteinte en 1802 et possède aujourd'hui des héritiers directs. Elle était celle du célèbre Turenne et des Ducs de Bouillon, et était à l'origine une branche de la maison d'Auvergne.

    Deux familles se sont fait connaître depuis la fin du 18e siècle sous le nom de La Tour d'Auvergne. Pour les premiers il s'agit de la famille auvergnate (Cantal) de La Tour de La Borie de La Placette, qui croît se rattacher à l'illustre maison du même nom. Elle se trouve en possession légale de ce nom qu'elle porte. Cette famille est inscrite à l'ANF sous le titre de comte, dit le prince de La Tour d'Auvergne.

    Son chef est Géraud, Prince de La Tour d'Auvergne, ancien haut-fonctionnaire français. Son épouse, disparue voici quelques mois (2017) était Daisy de Lavenère-Lussan.

    Les seconds à porter aujourd'hui ce nom mais avec cette variante du nom accolé, qui était écrit parfois sous la forme de Lauragais, est l'illustre maison de La Tour en Lauraguais, une des principales maisons du Languedoc connue depuis l'époque chevaleresque. Elle est issue de manière vraisemblable de l'Illustre maison de La Tour et c'est aussi notre opinion. Egalement elle a été connue sous celui de La Tour-Saint-Paulet, d'une de ses principales possessions.

    Elle s'est illustrée avec Godefroy, le ministre du Second Empire, chargé des Affaires Etrangères, et par Charles-Amable l'Archevêque de Bourges, et Cardinal.

    Elle a reçu le titre de Prince au 19e siècle, donné par le Pape, et elle porte presque toujours le nom de La Tour d'Auvergne-Lauraguais.

    Familles contemporaines de La Tour d'Auvergne

    Parmi ses illustrations contemporaines, se trouve Marie Sol de La Tour d'Auvergne-Lauraguais, née d'Aligny Colbert, propriétaire du Château d'Ainay-le-Vieil, créatrice de nombreuses variétés de roses, Vice-Présidente de la Fondation des Parcs et Jardins de France, et qui fut Présidente de la French Heritage Society.

     

     ©RoyautéNews tous droits réservés - 2018