• Facebook encore et toujours

    La Rédaction

     

    Bravo à Nathalie Lourau qui avec diplomatie dans l’éditorial du Point de Vue de la semaine dernière, relatait les déboires de la commune de Bitche, en Moselle, et le succès de son maire à sortir d’un bannissement qui avait été décrété par Facebook.

    Le nom de ce haut-lieu chargé d’Histoire, correspond en Anglais à une insulte, qui au passage n’a rien de "sexiste", elle est une insulte, très générale, mais très appuyée. Ce terme de sexiste, n’appartient d’ailleurs pas au vocabulaire de notre Site ni au répertoire français. Ça nous entraînerait trop loin de le développer et les invraisemblances de la société subie ne méritent plus qu’on s’y attarde.

    Ce qu’il faut retenir de cette mauvaise aventure est le rôle malin de l’idiotie robotique baptisée "intelligence artificielle". Nous préférons dire nuisance de l’intelligence maligne, devant les robots programmés par des idiots nuisibles, parce que ces derniers savent ce qu’ils cherchent à obtenir : régenter ; et toute l’ironie, est qu’ils veulent faire passer leur invention pour de l’intelligence alors que leurs erreurs, les limites de leur propre esprit et leur prétention plus vaste que la dette mondiale les désigne leur stupidité.

    La meilleure conduite à tenir est de considérer ce réseau social mouchardé et mouchardant  pour ce qu’il est, en plus de tous ses vices, comme un espace désuet dont les jeunes se sont détachés depuis des années. Et spécialement en France, Facebook a toujours eu une réputation vulgaire.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :