• Economie : Lagardère en berne

    Rubrique Économie

    Endetté  à titre personnel, Arnaud Lagardère risque de tout perdre, et ce, à brève échéance. Le Crédit Agricole, qui lui même rencontre des difficultés, le contraint à se séparer pan par pan de toutes ses activités. Il a déjà vendu Elle en 2018, et va être contraint de céder Europe 1, qui est passé en cinq ans de 13% d'écoute à seulement 5%... Par ailleurs, la société de production télévisuelle, qui travaille pour TF 1 et réalise des bénéfices, est en vente et ne trouve pas preneur.

    Dans ces mouvements, qui consistent pour de grands groupes comme le Crédit Agricole, qui prend par ailleurs des positions dans plusieurs domaines (presse, par exemple) à se sécuriser, doit-on voir le crack, annoncé depuis longtemps, et qui semble se préciser ? Depuis peu on reparler d'un crack qui semblerait inévitable compte tenu des taux négatifs.

    Comme toujours, les risques qui sont peut-être un peu trop vite agités, risquent d'ajouter la panique à une économie mondiale qui est tout, sauf saine.

    Pour revenir à Arnaud Lagardère, il vend des actions personnelles du groupe familial, après que le Crédit Agricole vienne de prendre le contrôle de sa fortune personnelle.

    La vente d'Europe 1, puis celle de Virgin radio semble être la prochaine étape.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Jeudi 31 Octobre à 21:05

    Je pense que les difficultés économiques d'Arnaud Lagardère, qui a l'habitude d'acheter au plus cher et de revendre beaucoup moins cher, n'ont rien à voir avec l'état et les perspectives de l'économie mondiale.

      • Samedi 2 Novembre à 16:43

        L'allusion concernait le Crédit Agricole, qui tant d'autres groupes, tente de se consolider après des difficultés, dont certaines sont connues et d'autres non... happy

         



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :