• Contre Linky le compteur voyou, recours collectif en Justice

    La Rédaction

    Tout Lecteur de RoyautéNews, tout défenseur ou amoureux de la liberté, tout résistant aux normes de la dictature, mais aussi tout monarchiste, et tout chrétien doit lutter contre Linky le compteur voyou.

    Comme nous l'avions conseillé, les avocats des victimes de la pose des compteurs Linky en remplacement des compteurs EDF, de qualité, qui existaient.

    Les avocats viennent de déposer lundi, 24 février une action de groupe.

    La décision de la CNIL est à saluer, car elle est forte : elle ne se cache pas (seulement) derrière les cas faciles à défendre, qui existent aussi et se fondent sur la sensibilité de certaines personnes aux ondes (appelées les électro-sensibles), mais sur un principe. Enfin, un principe ! Notion même qui semblait avoir disparu en France depuis cinquante ans, quand on étudie les décisions, les orientations prises, imposées par la force du fait accompli soutenu par les instruments de la force tout court.

    Cette décision de la CNIL du 11 février visait le "non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données de consommation issues des compteurs communicants Linky, ainsi que pour une durée de conservation excessive des données de consommation".

    Signalons, comme nous l'avions déjà dit, que certains compteurs ont été posés d'office, après une simple lettre d'Enedis, parfois dans un délai extrêmement court qui empêchait les utilisateurs de se manifester.

    Nous conseillerons aux avocats, qui se basent sur cette mise en demeure de la CNIL contre EDF et Enedis et défendront trois points : les possibles risques sanitaires, notamment pour les électro-sensibles, la protection des données et de la vie privée, ainsi que les risques d'incendie, d'ajouter à leur action deux autres points :

      - la subtilisation des compteurs EDF, qui appartiennent à la collectivité nationale puisque installés par EDF, ils ne pouvaient que le rester malgré la cession des droits d'EDF à la société privée Enedis.

     - Enedis n'a pas le droit de se fonder sur des arguments de type commercial pour justifier la pose (imposée !) du compteur qui surveille votre vie privée ; tout au moins pour tous les anciens clients d'EDF qui ont déjà rejoint les différents fournisseurs privés qui fournissent depuis une dizaine d'années une partie du marché. Il s'agit de démarchage abusif interdit par la loi.

    Nous vous invitons à venir grossir, par principe, le flot de ceux qui refusent les décisions unilatérales de la Technosphère, et vous proposerons demain comment procéder.

     

    843 communes de France refusent le compteur Linky

    Pour signer la pétition : Ici...   ou là (Nous ne garantissons pas le caractère fiable de cette 2ème pétition (nous vous conseillons de ne fournir aucune numéro de téléphone ! et autant que possible de ne pas fournir votre boîte mail. Si elle est demandée, cochez Non, ne m'informez pas. Attention, sur ce deuxième site, certaines informations ne sont pas exactes, car le consommateur n'a pas le droit (pour l'instant, même si cela viole diverses lois...) de refuser la pose du compteur. C'est pour obtenir cette capacité au refus qu'est engagée une action de justice.

     

    Nous fournirons prochainement les moyens de vous associer à l'action de groupe en Justice.

    A savoir : un juge a déjà interdit (il y a quelques mois) l'installation de compteurs Linky chez les électro-hypersensibles.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Mercredi 26 Février à 20:13

    A noter, ENEDIS avait juré la main sur le cœur qu'ils ne collectaient pas ces données...

      • Jeudi 27 Février à 10:46

        Le mensonge sans limite est une des caractéristiques de cette société emprisonnée par des ententes d'intérêts malfaisants... frown

    2
    Jeudi 27 Février à 16:51

    hello !!!!!!!!!!

     

    et bonne soirée

    3
    Samedi 14 Mars à 16:05

    Pour s'informer sur l'électrosensibilité :

    P.R.I.A.R.T.E.M.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :