• Communiqué relatif au Royaume d'Araucanie

    Nous répercutons une partie du communiqué adressé par M. de La Garde, fondateur de la troisième voie araucanienne dont nous parlions hier soir (sur notre nouveau Site).

    (...)

    «Parmi d'autres, il pose question que la direction officielle du Royaume d'Araucanie, constituée de MM. Parasiliti, Pohland et de Lavalette, n'ait jamais publié l'ordonnance qui supprimait l'hérédité dans la famille royale... Cette décision aurait été prise avec l'avis du Conseil du Royaume, et M. Parasiliti a abondamment exprimé en privé l'existence de cette décision auprès de plusieurs personnes.

    Cette non-publication entretient un flou quant aux intentions réelles d'Antoine IV. Son intention de titrer Princes ses deux fils le jour de la Fête traditionnelle du Royaume, à l'été 2014, avait été repoussée jusqu'à l'Anniversaire du Prince, dont la date sera arrêtée (elle l'est déjà peut-être) pour se tenir en Mars ou en Avril 2015. M. Polhand s'était nettement opposé à cette nomination, selon le dire même du Prince, et ce dernier a reculé la date de cette nomination maintenue. Il va de soi que la multiplication de "princes" ne va pas dans le sens des engagements de M. Parasiliti, pris dans les sept premiers mois de son exercice et fait peser une lourde incertitude.»

     


  • Commentaires

    1
    TR
    Dimanche 11 Janvier 2015 à 10:53

    C'est vraiment très compliqué!

    Y a-t-il d'autres témoignages de l'existence d'une telle décision?

    2
    Mardi 14 Avril 2015 à 12:43

    Plusieurs témoins d'après notre enquête, et notamment le témoignage direct de M. Parasiliti...

    Quoi qu'il en soit, notre article n'est pas resté inaperçu, puisque sitôt sa parution, deux annonces, dont la première est un aveu. On comprendra au moins que la transparence n'est pas le fort dans ce groupe.

      - publication par ce groupe (Parasiliti) de la décision d'abolir l'hérédité restée tenue secrète jusque là.

      - une réunion du Conseil aurait eu lieu le 9... Peu crédible alors que seulement cinq personnes de ce groupe s'étaient rejointes le même jour, s'invitant à une messe dominicale au milieu des fidèles, dans une paroisse étrangère aux lieux habituels, afin de commémorer le 9 Janvier 2014...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :