• Cinéma : Caricaturistes

     

    Vraiment réconfortant, le film Caricaturistes, fantassins de la démocratie. Mais pour cela, il faut apprécier la Liberté, et aujourd'hui, le nombre de ceux qui la vénèrent, et surtout qui la respectent, est en voie de disparition...

    Documentaire, réalisé à l'initiative de Plantu à partir de ses nombreux amis caricaturistes du monde entier, il nous entraîne dans les pays où la liberté de penser n'est pas respectée... aux quatre coins du globe. Une promenade dans une réalité moins abrupte que le combat de ceux qui luttent pour des gouvernements meilleurs, mais tout aussi intéressante, et souvent, dangereuse, car ceux qui peuvent moquer ou dénoncer à grande échelle des tyrans ne laissent pas indifférents les services d'état et les exécuteurs de basses oeuvres (ce qui est la même chose). Pendant près de deux heures on ne s'ennuie à aucun moment et l'on rencontre des dessinateurs qui se sont trouvés au rendez-vous de l'Histoire de leur pays. Chine, Russie, Afrique, Moyen-Orient, Mexique...

    Pas de grand film, peu de films intéressants au cinéma depuis un bon moment, mais ce documentaire passionnant rattrapera ce vide et l'on engrangera des images de nombreux épisodes récents de la vie des peuples.

     

    Cinéma : Caricaturistes

    Cinéma : Caricaturistes


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    TR
    Mardi 10 Juin 2014 à 18:20

    La Liberté ne respecte que rarement les libertés; problème auquel se heurtent bien souvent les caricaturistes.

    2
    RN 1
    Mardi 10 Juin 2014 à 18:36

    Chère TR,

    Vaste problème insoluble...

    Malheureusement c'est bloqué aussi dans l'autre sens car les défenseurs des libertés au sens où vous l'entendez n'aiment pas la Liberté... qui est quand même dans son principe la mère de toutes les particulières libertés...

     

    Ceci n'est que mon avis, mais la Liberté de la Rév. française n'a pas inventé ce concept, et je la considère pour ma part sur une période beaucoup plus longue, toute la durée de l'Histoire connue, pas seulement la France.

     

    Je réfute le changement d'étage, où sous prétexte de donner des libertés concrètes aptes à satisfaire les habitants, comme on distribuerait des morceaux de viande... tout en leur refusant de pouvoir organiser (même si la marche est longue pour y parvenir) leurs institutions en haut... car et aussi la Liberté (de mon point de vue) n'a rien à voir, comme le pensent beaucoup de "tradis", avec la pseudo-liberté de faire n'importe quoi comme lors des périodes de folie révolutionnaire...

     

    Très bonne soirée ! smile smile smile



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :